Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 1. Episodes 6 et 7.

12 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hemlock Grove

vlcsnap-2013-05-12-13h00m27s201.png

 

Hemlock Grove // Saison 1. Episodes 6 et 7. The Crucible / Measure of Disorder.


Après les deux bons épisodes précédents, j'ai poursuivi mon petit voyage au monde de Hemlock Grove. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette série peut être tout un tas de choses à la fois. Aussi bien les bonnes que les mauvaises. Mais je commence à croire de plus en plus qu'elle est sous estimée. Moi même je crois que j'ai pu la sous estimée mais le fait est que la série en elle même est assez moche (niveau réalisation, on ne peut pas dire que cela soit grandiose, et puis ce filtre jaune dégueulasse empêche de se plonger totalement dans l'histoire de Hemlock Grove). Mais au delà de l'aspect esthétique qui n'est pas très travaillé et qui fait honneur au tâcheron Eli Roth (qui produit la série), je trouve que c'est plus l'aspect scénaristique addictif qu'il est important de souligner. Ce que j'aime par dessus tout dans Hemlock Grove c'est l'enchainement des mystères. Le tout s'articule plutôt bien si l'on regarde cela de plus près. Bien que "The Crucible" soit surement l'un des épisodes les plus faibles de la série. Il regorgeait malgré tout de bonnes choses.

Notamment par exemple la petite scène dans la voiture qui m'a réellement pris aux tripes. J'aime être surpris, sursauté. J'ai vu tellement de films d'horreur dans ma vie que maintenant j'ai l'impression d'être vacciné. Mais quand je peux être surpris de la sorte, je prend volontiers. Dans ces deux épisodes, Peter et Roman vont donc poursuivre leur petite enquête autour de Lisa Willoughby. Ils vont même trouver une pièce manquante du puzzle. Tout cela parvient encore une fois à apporter à la série une bonne dose de suspense. Mine de rien, je ne m'attendais pas du tout à ce que l'histoire de Lisa soit aussi palpitante. Il faut dire que l'on doit surtout cela à Peter et Roman qui sont les seuls personnages à faire avancer le Schmilblic. Mais ce n'est pas bien grave car au moins, on sent que la série veut faire quelque chose avec ces deux personnages qui puisse les faire interagir ensemble et ainsi sceler cette amitié. "The Crucible" était également l'occasion pour nous de voir Olivia et Norman se donner du plaisir. J'ai trouvé cette scène tellement glauque.
vlcsnap-2013-05-12-13h52m49s133.pngEn plus d'être deux personnages mystérieux (surtout Olivia d'ailleurs), ils ont une manière de coucher ensemble dans cet épisode (et accessoirement par la suite) qui ne m'a pas laissé indifférent. J'ai cru un instant que nous étions dans American Horror Story saison 1 avec Dylan McDermott et la version jeune de la servante de la maison. Bref, Olivia nous laisse aussi quelques mystères au fil des épisodes. Je ne sais pas ce dont est capable réellement ce personnage mais je dois avouer que j'aime beaucoup l'idée que Hemlock Grove ne nous en dise pas plus tout de suite. Il faut aussi garder quelques mystères. Ce n'est pas beau de tout dire au premier abord. Mais depuis le premier épisode de la série, on sent que chacun des personnages n'attends que son moment pour nous révéler ses secrets. Un peu comme Roman qui petit à petit devient de plus en plus intriguant et surtout surprenant. Surtout à la fin de "Measure of Disorder" quand Roman s'amuse avec Ashley Valentine.

Encore une fois, il se passe des choses dont nous n'avons pas le contrôle et que l'on ne peut pas appréhender tout de suite. Cela fait partie des mystères des personnages. Surtout qu'au fond, au ressent le fait que chacun cache quelque chose et qu'il attend le bon moment pour nous le révéler. Cela m'a fait pensé au fait que l'amitié entre Peter et Roman pourrait très bien devenir un élément plus important dans Hemlock Grove par la suite. Surtout que dans cet épisode elle va prendre un tournant différent. Le fait est que les choses évoluent, dans une bonne direction. J'aime bien aussi le personnage de Clementine Chasseur qui n'a pas peur de poser les questions qui fâchent. Elle sait très bien à qui elle a à faire et comment faire pour que cette personne se révèle à elle. Je suppose qu'il faudra attendre encore quelques épisodes avant que le tout n'implose en quelque chose de grandiose. J'ai souvent envie de regarder plus d'épisodes que ce que je m'octrois chaque semaine tant le tout laisse le téléspectateur en haleine.
vlcsnap-2013-05-12-14h10m08s20.pngPar ailleurs, Shelley aussi commence à évoluer. Bien que je trouve que le personnage me fait un peu peur (il faut bien avouer que son oeil bizarre n'est pas la technique de drague la plus intelligente), elle va aussi commencer à penser pour elle et donc à son indépendance. Le personnage évolue dans une direction qui me plait bien car l'on voit très bien qu'elle n'est pas normale mais qu'au fond, Hemlock Grove tente de tout faire pour la rendre normale. La série ne veut pas qu'elle soit trop une misfits. Le but est peut être d'humaniser le seul personnage qui ne peut pas cacher son "anomalie" au grand jour. Finalement, ces deux épisodes de Hemlock Grove étaient pour l'un parfois lancinant et moins bien orchestré que les 1.04 et 1.05. Mais le dernier permet aussi de remettre la série en scelle et de pouvoir en attendre quelque chose par la suite. Je reste parfois septique vis à vis de Hemlock Grove et surtout de son potentiel sur la longueur (ne tente t-on pas de nous avoir avec des artifices vieux comme le monde ?).

Note : 3.5/10 et 4.5/10. En bref, du bon et du moins bon mais aussi une manière étrange de gérer les choses. Si l'envie d'en voir plus reste présente, ces deux personnages n'étaient pas aussi palpitants que les deux précédents. Comme l'impression de voir deux épisodes transitoires.

Intermarché

Commenter cet article

Jade 07/10/2015 22:42

Heu il 's'amuse' pas avec Ashley, c'est du viol. Carrément. Il faut le dire, il pousse trop loin, et elle le supplie d'arrêter. Je trouve ça très important de dire que c'est un viol, peu importe ce qui s'est passé avant. Ce genre de viol, dans ce genre de contexte, est arrivé à énormément de jeunes filles, c'est pour ça que c'est important de ne surtout pas utiliser de détours.