Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 2. Episodes 6 et 7.

4 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hemlock Grove

vlcsnap-2014-08-04-02h05m46s142.jpg

 

Hemlock Grove // Saison 2. Episodes 6 et 7. Such Dire Stuff / Lost Generation.


Pour une série qui sait très bien être horrifique et efficace de ce point de vue là, ces deux épisodes de Hemlock Grove nous offrent encore une fois tout un tas de bonnes et belles choses. La scène d’ouverture de « Such Dire Stuff » était particulièrement horrifique. On a ici pile poil le genre de scènes que j’aime voir dans cette série même si au fond, ils sont aller un peu loin avec le coup des yeux. Tout sauf les yeux, c’est toujours quelque chose qui me fait légèrement peur (j’avais déjà cauchemardé à cause des affiches de The Strain alors de voir des aiguilles pénétrer les yeux de Roman afin d’en aspirer le sang c’était tout de même sacrément horrible). Mais cela donne aussi l’impression que cette scène est une sorte d’hommage au cinéma d’horreur même si j’ai ici une référence à tout autre chose qui pourrait faire un lien avec Famke Janssen et c’est X-Men. En effet, la scène de la création de Wolverine dans le premier film centré sur le héros, on avait pu voir des aiguilles injecter du titane sur les griffes et les os de Wolverine. Je retrouve donc ici plus ou moins ce qui faisait le succès de cette scène mais… en beaucoup plus terrifiant car après tout, Hemlock Grove est une série d’horreur avant tout.

Nous avons donc les expériences du Dr. Pryce en guise d’ouverture de cet épisode et le tout fonctionne terriblement bien. Roman se fait donc remplacer le sang par du sang humain. Tout cela dans le but de le transformer en… être humain. Côté scientifique, Hemlock Grove parfait à faire quelque chose d’assez excellent tout de même avec les petites expériences de Pryce. Je me demande si la scène d’ouverture n’était pas l’une des plus terrifiantes de toute l’histoire de la série, notamment car c’est tellement différent de tout ce que l’on avait pu voir dans le registre horrifique dans la série auparavant. Plus tard nous avons Olivia qui va confronter Pryce. C’était une confrontation assez logique qui permet de redonner à Olivia la place qu’elle doit avoir dans cette série alors que depuis le début de la saison, elle tente justement de retrouver ce qu’elle avait déjà dans la première saison. Je me demande vraiment ce qu’ils vont bien pouvoir faire par la suite même si dans le registre de la confrontation, j’ai adoré les confrontations entre Roman et sa mère Olivia dans « Lost Generation ». C’est ce genre de moments qui rendent la famille Godfrey réellement intéressante. Enfin, c’est en tout cas comme ça que je le ressens.
vlcsnap-2014-08-04-02h32m02s28.jpgMais Olivia devrait plutôt se concentrer sur sa petite fille (même si Roman ne veut pas laisser sa mère l’approcher). On peut comprendre qu’au fond Roman n’ait pas envie de laisser Olivia approcher sa fille. Ce serait plus ou moins l’aider à mourir. Surtout que le moment où elle tente d’aller la voir, alors on a l’occasion de voir la série dans une direction différente. Je me demande vraiment ce que nous prépare Olivia dans le sens où cela reste tout de même un personnage charismatique et emblématique de la série. Par ailleurs, dans le registre de l’horreur, nous avons tout de même cet enfant. Je le dis toujours, les enfants sont généralement les atouts du cinéma d’horreur et c’est une fois de plus une réussite. Cela a par la suite donner cette scène où l’homme qui a osé défier l’enfant du regard va se couper les artères des jambes afin de se suicider et de se vider de son sang. C’est tout de même une façon assez drôle de se suicider dans le sens où je n’avais jamais vu quelqu’un se suicider avec ses jambes. Mais bon, peu importe c’est tout de même une bonne idée. Il fallait enfin que tout cela se termine en plan à trois entre Miranda, Roman et… Peter.

La scène finale de l’épisode était assez drôle mais je dois avouer que ma scène préférée est celle qui ouvre « Lost Generation » où Roman et Peter ne se parlent et se regardent pas, et le seul bruit dans la pièce est le bruit de la machine à café. C’était un grand moment, très comique qui permet aussi de sortir un peu Hemlock Grove de son côté terrifiant. Après tout, Hemlock Grove ne doit pas toujours être une série d’horreur non plus, elle peut aussi nous offrir des moments plus amusants. Ensuite, il y a aussi la scène de sexe entre Olivia et Norman. Cette scène était à milles lieux de ce que j’imaginais pour Hemlock Grove. Miranda est cependant quelqu’un qui ne sert pas à grand chose dans la série. Je trouve qu’elle a beau être très attirée par Roman et Peter, ce n’est pas suffisant pour faire d’elle quelqu’un avec des enjeux réels. Par ailleurs, l’une des grandes scènes de cet épisode c’est l’essaim d’abeilles dans le conduit d’aération à la fin de l’épisode. C’était tout de même un sacré moment qui permet de mettre sur le devant de la scène ces criminels masqués. Ce que l’on avait déjà pu voir dans l’épisode précédent mais qu’en simple introduction de la suite.
vlcsnap-2014-08-04-02h55m36s87.jpgJ’aime bien le fait que la série revienne à quelque chose d’un peu plus construit avec ces deux épisodes, cherchant donc à mettre Peter et Roman dans le même sac et à nous offrir un divertissement de qualité. Car Peter et Roman ont toujours été bien mieux ensemble que séparés. Ce que je me demande cependant maintenant c’est ce que va donner toute cette petite enquête de Norman sur Olivia. Cela cache forcément quelque chose. C’est sans compter tous les mauvais rêves de Miranda, amenant sur le devant de la scène un aspect de sorcellerie dans la série. Pourquoi pas, après tout, on a tout ce que l’on peut attendre de cette série dans ces deux épisodes. Cela donne l’impression que les cinq premiers épisodes n’étaient là que pour nous mettre en bouche. Ce n’est pas bête même si j’ai peut-être par moment trouvé le temps long. Il était donc temps que tout ce que la série a pu introduire tombe donc sous le sens. Avec le shérif d’un côté, Peter et Roman de l’autre, Norman et sa petite enquête, Olivia en roue libre, Miranda qui part avec le bébé on ne sait pas où (ce qui risque de mettre en rogne Roman et Peter, j’en suis persuadé) sans compter sur le Dr Pryce et ses terribles expériences (j’ai eu de la même pour Shelley tout de même).

Note : 7/10. En bref, deux très bons épisodes de Hemlock Grove.

Commenter cet article