Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hidden. Mini-series. Part 1. (UK).

7 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-10-07-22h45m19s222.png

 

Hidden // Mini-series. Part 1 to 4.


Première partie d'une mini-série de la BBC et plongée dans un monde assez froid et dangereux. Ce que je trouve de fascinant avec les anglais c'est ce rapport avec la violence dans leurs thrillers. On a l'impression qu'ils n'ont aucun code de conduite, et c'est le genre de fictions qu'en France on ne pourrait voir que sur Canal + ou les chaînes du câble, ou à des horaires pas possible (notamment Braquo pour faire le parallèle). Hidden permet de se plonger dans l'univers d'un personnage hors du commun mais surtout d'une profession que je ne connaissais pas jusque là (mais aussi une profession anglaise d'où mon innocence sur le sujet). L'idée principale est bonne, son développement peut cependant paraître parfois un peu ridicule derrière la carapace de Harry le héros, incarné par Philip Glenister que l'on avait pu voir dans une série que je n'ai jamais vu et qui s'appelle Ashes to Ashes (spin off de la célèbrissime Life on Mars).

Harry Venn est un solicitor et gagne tant bien que mal sa vie en rédigeant des actes en tous genres. Mais lorsque Gina Hawkes, une avocate mystérieuse, l'approche, il met le doigt dans un engrenage complexe : la jeune femme est à la recherche d'un témoin qui pourrait servir d'alibi à son client, et ainsi l'innocenter. Harry va ainsi progressivement se retrouver impliqué dans une dangereuse conspiration...
vlcsnap-2011-10-07-22h47m45s156.pngLes intrigues avancent assez bien, le rythme se prend rapidement. Dès que Gina Hawkes entre en scène, on a tout un mécanisme qui se met en place et qui n'est pas déplaisant. Je vois vraiment en cette fiction une sorte de vision d'un monde sur le point de rupture, comme si l'apocalypse était proche. On va notamment parler pas mal de la crise économique, mais aussi de politique (aussi bien à travers des dialogues entre les personnages que dans les images d'information que l'on nous balance à tire larigot). L'épisode est parfois même déroutant, nous amenant sur des pistes intéressantes pour mieux nous faire plonger dans un autre univers, puis un autre. On apprend à découvrir Harry et sa quête d'un témoin. On voit que tout n'est pas rose, et cela va notamment passer par de nombreux éléments conspirateurs comme le médecin (que j'avais pas vu venir), la bombe, etc…

Mais Harry est un personnage troublant car lui aussi a ses problèmes, comme l'addiction à la cocaïne, que l'on voit assez bien. Etonnant pour une série que l'on ne verrait jamais en prime-time chez nous, mais qui fait le bonheur des anglais aux heures où nous on regarderait peut être Camping Paradis (oui, la chute est drôlement rude). Bref, la qualité du scénario est indéniable bien que j'aurais aimé que la conspiration soit plus sophistiquée et prenante. J'ai quand même cette impression que l'on a que 4 épisodes donc on va à l'essentiel et basta. Moi j'aime quand une série (même mini comme ici) décortique vraiment son sujet, et nous offre alors une autopsie d'un monde à part. Malgré cela, cette fiction reste savoureuse, et intéressante. Le sujet est traité parfois de façon superficiel mais on sent qu'il y a tout de même une maîtrise assez pointue.

Note : 6/10. En bref, une première partie plaçant les bases d'une intrigue thriller-esque intéressante et potentiellement passionnante.

Commenter cet article

Maxime 08/10/2011 00:54



Lol, j'aime bien le parallèle avec Camping Paradis. C'est clair qu'on est vraiment pathétique quand on voit tous les programmes de la BBC (où autres chaînes anglaises) qui sortent depuis
maintenant quelques années...