Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hit and Miss. Saison 1. Pilot (UK).

23 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-05-23-18h22m29s122.png

 

Hit and Miss // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Nouvelle série anglaise de Sky Atlantic, qui sera diffusée prochainement sur DirecTV (Damages, Friday Night Lights), Hit and Miss est une série assez mauvaise. Paul Abbott, le créateur de Shameless nous a habitué à bien mieux que ces personnages au bord de la crise de nerf mais où il ne se passe pas grand chose. Au fond, cette histoire, mélodramatique, aurait pu être intéressante à creuser. Notamment le fait que Mia est une transsexuelle. Chloé Sevigny est parfaite dans le rôle mais son personnage est bien trop mal écrit pour être réellement passionnant. Elle n'a pas grand chose d'exceptionnel, elle est bien trop ordinaire et banale pour intéresser. C'était peut être le but premier du créateur de la série, de nous noyer dans des intrigues sans queue ni tête, mais ce n'est pas ce que j'étais venu cherché. Grand fan de polar que je suis, j'admire souvent le genre, et notamment de part les frontières. Les anglais sont parfois très très bon, aussi bon que les français, et du coup, Hit and Miss est une déception. J'en attendais sûrement beaucoup trop pour ne pas être déçu.

Mia est une tueuse à gages avec un très lourd secret : transsexuelle, elle découvre qu'elle a engendré - dans son ancienne vie - plusieurs enfants. Elle reçoit un jour une lettre de son ex qui lui annonce qu'elle est en train de mourir d'un cancer et qu'elle a besoin de lui -ou d'elle- pour s'en occuper à sa mort. Mia part alors en direction du petit village où ils vivent et y fait des rencontres surprenantes...
vlcsnap-2012-05-23-18h30m05s72.pngCe premier épisode place l'intrigue de Mia. On tente de nous présenter ce personnage comme une transsexuelle hors de contrôle, impulsive et toujours prête pour de nouveaux contrats. Elle a le sang froid. Chloé Sevigny que j'avais pu découvrir dans une série comme Big Love joue ici un rôle à contre emploi. Le tout n'est pas bête parce qu'elle s'en sort bien. Elle avait jouée la femme forte mais aussi mélancolique dans la série d'HBO, elle retrouve donc ici quelques unes de ses racines mais dans une version bien plus sombre. La vision de la famille dans Hit and Miss est assez exigu. Résumée à des personnages qui auraient pu avoir une vraie saveur si l'on avait donné une quelconque âme à ceux ci. Paul Abbott maitrise pas assez ce qu'il veut nous raconter pour en faire quelque chose d'excellent. L'écriture est pas assez bonne, souvent clairsemée. Paul Abbott ne veut donc pas forcément dire gage de qualité même si sa série State of Play était plutôt sympathique et très soignée.

Le genre manque donc de noirceur. Je ne sais pas si je vais suivre les 5 autres épisodes, je ne suis pas spécialement motivé. Disons que la grossièreté du scénario peine à me convaincre. Je peux regarder des trucs bien pire évidemment, mais là, je suis tellement ennuyé devant ce premier épisode, véritable fausse branlette intellectuelle que je ne pense pas forcer le pas. A moins que l'on me dise que les épisodes suivants s'améliorer, je pourrais alors potentiellement pousser le vice. Cela me fait de la peine pour Chloé Sevigny qui est une très bonne actrice, même ici, mais dont le personnage n'a pas grande envergure, teinté de cliché les plus rustres possibles. On est dans un univers très dur, je l'ai compris dès la première seconde de ce pilote, mais voilà, je pense qu'il y avait tellement de meilleures choses à faire. L'inutilité de certains développements du personnage de Mia en lui même font peur.

Note : 3/10. En bref, lourdeurs, longueurs, malgré une Chloé Sevigny au top qui tente de tout faire pour sauver l'honneur de son personnage, le tout manque vraiment d'étincelles.

Commenter cet article

Clare 27/06/2012 22:17


Je me suis interdit de lire tes autres articles sur la série, pour ne pas me spoiler :)


Pour les dialogues, rien ne m'a choqué. Il y en avait peu, j'ai trouvé, mais je n'e les ai pas trouvé clichés ou indigestes...


Bon, si la suite s'améliore encore, il me tarde de voir ça !


@ ++

delromainzika 27/06/2012 21:25


Mais ce n'est pas tant la lenteur qui m'a géné (j'adore Mad Men, Breaking Bad, The Killing, des trucs pas super rapide), mais le fait que c'est super mal écrit. Les dialogues sont téléphonés et
pas très bons. Sans compter que la construction des épisodes (le montage notamment) est catastrophique. Dans la suite l'histoire est un peu mieux mais reste encore engorgée de très mauvais trucs.

delromainzika 27/06/2012 21:24


On ne peut pas le deviner quand on juge un épisode ce genre de choses ^^. Et surtout, je dis que ça s'améliore petit à petit dans mes reviews des épisodes suivants

Clare 27/06/2012 21:04


Je suis du même avis que Kahikaa : un 1er épisode très fort ! Lent, noir, violent, décalé... tout ce que j'aime !


J'avais même l'impression de voir un film, et non une série, du fait du travail de l'image, du temps pris pour poser une atmosphère et un personnage, de la qualité des acteurs, du refus de les
choisir trop beaux pour être vrais,...


Je n'ai pas du tout eu l'impresison qu'il ne se passait rien, mais que les créateurs prennent le temps de nous laisser découvir Mia. D'abord, son apparence, sa vie, le tournant que celle-ci
prend. On ne connait pas encore bien son personnage "intérieur", mais c'est parfait comme ça : ça me donne terriblement envie de voir la suite pour la connaître mieux.


Et puis, pour une fois qu'on a un personnage de femme complexe, indépendant, mais qui l'est POUR DE VRAI ! ^^  Et la raclée qu'elle donne à ce gros c**, ça m'a autant réjoui que la fin du
film "Bd de la Mort" ;)

delromainzika 27/05/2012 21:21


Attention, je ne regarde pas que des séries américaines ^^ je regarde des séries de tous les pays dont je peux comprendre la langue. ^^ Et Hit & Miss, est assez ratée je trouve. Dans un même
genre, Luther est bien plus efficace :) Mais après c'est bien si il y a des gens qui aiment, il en faut pour tous les goûts. Et Sevigny est excellente dans ce pilote.