Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 1. Episode 11. The Vest.

12 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-12-20h04m23s3.png

 

Homeland // Saison 1. Episode 11. The Vest.


Chaque semaine c'est la même sérénade mais il faut bien avouer que Homeland est une excellente série. Elle a les moyens de ses ambitions, et nous livre chaque semaine un peu plus de choses merveilleuses. En tout cas, ce nouvel épisode nous prouve que tout peut arriver, même les trucs les plus inattendus. On savait que Carrie était une personne malade. Elle prenait des médicaments et je me doutais un peu de sa bipolarité. Son comportement dans un épisode précédent où elle est à la recherche des ses médicaments mais également le fait qu'il faut garder le personnage alerte et donc pas qu'elle devienne un légume… Forcément ce ne pouvait être que ça mais je n'avais fait aucune conclusion, ne pensant pas qu'on y reviendrait aussi tôt dans la série. L'épisode apparaît donc comme déconnecté de la saison (bien que l'histoire se suive). Il nous offre un petit plus (comme l'épisode de l'escapade amoureuse entre Brody et Carrie dans la maison dans les bois). Je dois avouer que Claire Danes est une actrice hors pair.

On ne pouvait même pas mesurer sont talent jusqu'à cet épisode où elle prouve à la terre entière qu'elle peut jouer n'importe quoi. La folie qui emplie le personnage est majestueuse, et surtout d'une très grande réussite. La série reste sobre, et nous plonge dans un univers réaliste, où le silence, les pauses sur les dialogues, tout est orchestré à la seconde près pour nous faire vibrer. Et j'adore ça. J'adore être surpris. Forcément, l'état de Carrie, seule la soeur de cette dernière était au courant, et ses parents. Elle voulait que ce soit caché de ses collègues de travail et Saul découvre donc son comportement de façon inopinée, et va la couvrir auprès de sa hiérarchie. Sauf que malgré son manque total de discernement, au fond, Carrie n'a jamais été plus lucide que maintenant. Elle va nous sortir la théorie du complot de A à Z et les révélations faites (bien que minimes) sont encore plus intéressantes que la partie avec Brody, plus posée, comme des adieux à sa famille.
vlcsnap-2011-12-12-19h03m59s122.pngIci Carrie s'en donne à coeur joie, passant d'un état à un autre, aussi psychologiquement atteinte que choquée. Le duo Carrie / Saul est également excellent, et surtout très bien trouvé. J'aurais pas pensé que ce serait aussi prenant et en fait c'est bel et bien le cas. Je suis d'autant plus surpris que Homeland nous dégotte une nouvelle histoire au fond d'une histoire. C'est pire qu'Inception cette série en fait, et surtout mieux écrit (allez ici, lynchez moi si vous osez). Pendant ce temps, Brody va passer un week-end en famille à Gettysburg. Le but de ce week-end est clair et précis à mon avis : il s'agit de dire au revoir à sa famille avant l'attentat qu'il prépare sur le vice président. C'est très intéressant et le développement se fait de façon délicate. On a plusieurs éléments qui s'ajoutent au fur et à mesure mais on ne peut pas dire qui ou quoi, pourquoi ou comment. Telle est la question. J'ai hâte de voir la suite, une vraie pure réussite en perspective.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode pour une très bonne série.

Commenter cet article

Cilou 13/12/2011 22:23


Quelle performance de Claire Danes dans cet épisode. Magistrale !!!!!Pas besoin d' être devin pour savoir qui va décrocher un Emmy l'année prochaine.


J'ai bien aimé cet épisode un peu à part , mais qui nous promet de découvrir la face cachée de Carrie. Nous sommes tout près du dénouement final , les pièces du puzzle commencent à s
'emboîter mais je sens que le final  nous réserve bien des surprises.