Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 1. Episode 2. Grace.

10 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-11-00h07m23s60.png

 

Homeland // Saison 1. Episode 2. Grace.


On l'a bien compris dans le pilote, le but de la saison sera pour Carrie de trouver des preuves que Brody est un traitre. Le micro indice qu'elle avait trouvée dans le pilote nous menait déjà vers quelques choses, mais cet épisode va d'autant plus surprendre le public. Il était savamment écrit, soigné, et c'est sans parler du casting, fabuleux jusqu'au bout. Carrie est un personnage qui est tellement bien écrit qu'il dirait qu'on lit un livre et pas qu'on regarde une série. C'est sûrement le plus soigné de la série, et la justesse d'interprétation de Claine Danes est une bouffée d'air frais. "Grace" pose les bases de ce que la suite de la saison va pouvoir nous raconter. C'est pour le moment très passionnant et passionné. L'entrain qui est mis dans l'intrigue autour de Brody est suffocante certes mais bonne à la fois. On a cette pression qui s'installe autour du personnage qui nous permet de ne pas quitter les yeux de son écran. Une réussite qui est de nos jours très rare (ne pas se laisser distraire pendant un épisode… ).

Du côté de Brody il a du mal à se réajuster à sa vie d'avant, mais également à faire face aux médias. Le personnage est cependant très bien développé. La scène où il va violenté un journaliste était ébouriffante. Cela se passe tellement vite mais c'est tellement bon et efficace qu'on en redemande. C'est là que la prière et le fait qu'il se soit converti à l'islam qui va changer pas mal de choses. Après la série sème des indices sur le personnage, mais et si il n'était pas un traitre, juste un homme que la guerre a changé. C'est tout aussi plausible. Et donc par la même occasion on nous balade sur de fausses pistes. Les scènes de sa femme avec son ancien amant sont assez sympa, cela permet d'ajouter un peu plus de tension à toute la série, et de pressurisé les personnages afin d'en extraire le nectar le plus savoureux. Et je n'ai qu'une hâte, voir la suite de cette saison. Cela me semble tellement jouissif pour le moment.
vlcsnap-2011-10-11-00h09m37s119.pngCet épisode est donc là pour accentuer l'effet de paranoïa qui entoure la série, et surtout son sujet d'actualité et délicat à la fois. Le traitement fait en amont avec le personnage de Mandy Patinkin notamment est plutôt intéressant car on voit que la bureaucratie est elle aussi derrière toute cette histoire, et on semble vouloir que Brody ne fasse pas trop de vague non plus. A la fois de l'épisode il accepte de parler à la presse, afin de se faire héros de guerre, forcément, il y a un but derrière tout ça, car Homeland est une série intelligente et tout ce qui se passe n'est pas fait au hasard. Tout du moins, j'y crois pas. Pour ce qui est de Carrie, elle perd presque la boule à se demander ce que Brody cache. On nous raconte pas mal de choses intéressantes sur elle. Et j'ai envie de la comprendre un peu mieux, pour tenter de comprendre la malléabilité du personnage.

Au final, ce nouvel épisode place pas mal de pions à la fois, il faut tout analyser, tout ordonner dans son cerveau, et en sortir les bonnes idées. J'ai hâte de voir la suite et de voir comment tout ça pour vraiment imploser en véritable bombe artisanale. Je suis sûr que Brody cache quelque chose mais pas tant que ça, et que le traitre ou la traitre est à trouver ailleurs. Homeland c'est un peu mon nouveau Rubicon, mais en beaucoup moins bien malheureusement, mais je m'en accommode. Après tout, Rubicon est morte, à mes peines et mes pleures (oui, à l'annulation de Rubicon j'ai été ému tellement ça m'a énervé que AMC fasse ça, du coup j'ai descendu leur bouse infâme qu'on appelle Walking Dead tient). J'oubliais de faire mention du générique, extra, fabuleux. Même si il ne vaut pas celui de Rubicon (non mais désolé, c'est ma minute Rubicon… Fuck AMC).

Note : 9/10. En bref, un épisode magistral de bout en bout permettant à un pilote explicatif d'avoir une dimension exponentielle.

Commenter cet article

Cilou 20/10/2011 23:07



Merci pour l'info . Je me disais que ce type de série pouvait difficilement tirer sur la longueur.



delromainzika 20/10/2011 22:53



On ne peut pas savoir combien de saisons il y aura puisque cela dépend toujours des audiences, et je n'ai pas lu de plans de la part des scénaristes puisque je m'intéresse pas aux interviews des
créateurs de nouvelles séries (mis à part mes chouchous) car c'est souvent spoiler. Donc aucune idée :)


 


Et la première saison aura 12 épisodes :) Voilà :)



Cilou 20/10/2011 22:39



Très bonne série en effet , pleins de questions sans réponse bien sûr c'est encore trop tôt.


Je pense que les scénaristes vont jouer avec nos nerfs  encore longtemps et nous distiller les infos avec parcimonie. Carrie est persuadée que Nicholas est un traite  (elle a d'ailleurs
très peu de compassion pour lui je trouve...).Je pense qu'au fil des épisodes, elle va elle aussi commencer à douter. Son personnage est intéressant . On ne peut pas dire qu'il soit des plus
sympatique mais on perçoit des fêlures...


G deux petites questions :  Y aura t-il plusieurs saisons ? et combien d'épisodes sont prévus ?


 


 



Mystere 12/10/2011 12:57



C'est en voyant la note que tu avais mise à cette épisode que je me laissée tenter. Je dois dire que je ne suis pas déçue. Cette série est tellement intrigante.. Il y a toujours le doute qui
subsiste à savoir si Brody est effectivement un traître. Et si elle est vraiment un traître.. Comment peut-on passer de soldat amércain à terroriste ? Par quel processus psychoogique faut-il
passer ? J'ai tellement de compassion pour sa femme.. Ça doit tellement être dur à gérer comme situation. Sinon, j'ai vraiment l'impression que la source de Carrie va mal finir.. :/