Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 2. Episode 10. Broken Hearts.

3 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-03-17h49m18s146.png

 

Homeland // Saison 2. Episode 10. Broken Hearts.


Même si tout n'est pas nécessairement surprenant quelques jolies twists font de l'effet et suffisent au téléspectateur pour se sentir pétrifié. Cette semaine Brody retrouve sa famille mais bien évidemment il va y avoir un hic : Carrie est kidnappée par Abu Nazir et Brody doit lui donner le numéro de série du pacemaker du vice-Président en échange de la vie de sa bien aimée. Avec cette intrigue j'ai trouvé que l'on était dans du pur 24. Dans l'art et la manière de le faire en tout cas. L'épisode expose quelque chose que l'on connait déjà mais qui bénéficie de quelque chose d'encore meilleur : le jeu des acteurs. Car le jeu de Claire Danes était encore une fois à tomber. Je trouve cette jeune femme exquise. Elle sait toujours donner une âme à son personnage. C'est rafraîchissant car cela n'a rien à voir avec ce que l'on peut voir dans les séries actuelles. Du coup, j'ai constamment envie d'en voir un peu plus. Mais je peux saluer également le talent de Damian Lewis qui crève une fois de plus l'écran. Son côté stressé est ce qu'il y a de plus fascinant chez cet acteur et accessoirement chez le personnage. J'ai connu Damian Lewis dans des rôles aux antipodes de Brody du coup je suis encore plus ravi de le voir sublimer l'écran cette année.

Car justement, par rapport à la première saison il est ici bien plus surprenant. L'épisode débute de façon paisible, jusqu'au moment où Carrie met une chanson calme à la radio comme si l'on nous préparait grossièrement à l'arrivée d'un évènement. Je suis tombé dans le panneau car l'accident de Carrie je ne m'y attendais pas du tout et encore moins à son enlèvement (qui nous est dit que quelques minutes après). Cela va aussi permettre de mettre Brody face à ses actes. D'un côté avec Carrie puisqu'il va tout faire pour lui sauver la vie (si ça ce n'est pas une preuve d'amour, préférer tuer le vice Président à tuer sa petite amie officieuse…) et de l'autre il va devoir jurer. On sait la place qu'a la religion dans la vie de Brody mais également la manière dont il jure. J'ai trouvé ce conflit d'intérêt personnel particulièrement bien traité par l'épisode. Je reste fasciné par autant de surprises finalement avec des choses que l'on avait déjà pu voir dans 24 (grossièrement parlant bien évidemment). Je ne m'attendais pas non plus à ce que le Vice Président perde la vie. Maintenant, je me demande ce qui va bien pouvoir arriver à Brody étant donné qu'il a tout de même permis la mort du Vice Président.
vlcsnap-2012-12-03-17h45m28s146.pngMais Brody peut maintenant aussi avoir le champ libre. Il n'a plus du tout à être dans les pattes du Vice Président lors des prochaines élections et pourrait alors très bien se présenter. Je suis sûr qu'il y a un enjeu intéressant à mettre en avant avec cet épisode : Brody à la course à la Présidentielle. C'est un poste important qui pourrait aussi lui permettre d'accéder à une certaine immunité. Même vis à vis de la CIA puisque nous le savons depuis l'épisode précédent que son directeur aimerait bien mettre un terme à Brody en l'assassinant de sang froid tout simplement. Du côté de Carrie, outre la performance de l'actrice j'ai adoré la fin de l'épisode. Depuis le début elle n'aime pas suivre les ordres et encore plus depuis le début de la saison (on se souvient de ce qui s'était passé à Beyrouth). En tout cas on peut dire que tout cela est efficacement fait et surtout j'ai hâte de voir le prochain épisode désormais qui réserve à mon avis bien des surprises aux téléspectateurs.

Je pense que tout le reste est assez secondaire. Notamment tout ce qui se déroule autour de Saul. Même si le personnage a de plus en plus de place dans la série l'enjeu autour des potentielles accusations qui pourraient roder autour de lui ne sont pas aussi intéressantes que tout ce qu'il y a ailleurs. Mais c'est encore plus flagrant vis à vis des moments que partagent Dana et le fils du vice Président (qui vient de perdre son père maintenant des mains du père de celle qu'il semble aimer… quels dilemmes tout ça). Et Jessica, qui a passé une folle nuit dans l'épisode précédent tente de se remettre les idées en place même si elle sait pertinemment qu'elle ne veut plus être avec Brody (mais qu'est ce qui la retient exactement ?). Globalement, "Broken Hearts" était un très bon épisode de Homeland. Jouant à merveille sur le jeu des acteurs et surtout sur ce que tout cela apporte au reste de la série. Hâte de voir la suite.

Note : 9/10. En bref, brillant.

Commenter cet article