Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 2. Episode 12. The Choice.

17 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-17-09h52m29s207.png

 

Homeland // Saison 2. Episode 12. The Choice.
SEASON FINALE


Alors qu'ils officiaient encore sur 24, les créateurs de Homeland ont gardé quelque chose de leur ancienne série afin de le mettre dans leur toute nouvelle. Cela a déjà pu se voir dans toute la seconde saison, bien plus proche de 24 que la première. Les parallèles n'ont pas arrêté de fuser, le plus flagrant étant tout de même celui que l'on peut faire en Dana Brody et Kim Bauer. Les deux filles furent insupportables en leurs temps de crise. Cette seconde saison a déçu certains clients de la première saison et en a réjouit d'autre. Je ne sais pas vraiment où je me situe si ce n'est que j'ai beaucoup aimé dans sa globalité le spectacle. Disons que j'ai toujours pensé Homeland comme une série de performance d'acteur, un peu comme si les producteurs de 24 en avaient eu marre de ne pas être nominés aux Emmys et que tout d'un coup ils voulaient prouver qu'avec la recette qui a fait le succès de 24 jadis on peut aussi gagner des récompenses. La première saison a été ovationnée par la critique et les récompenses pleuvent à la pelle. Mais ce n'est pas non plus sans mérite.

Il faut dire que Claire Danes ou encore Damian Lewis (qui mérite bien plus sa récompense pour la seconde saison que la première) y ont mis de leur personne. Cet épisode se devait de placer les pions différemment de la fin de la première saison. Ils ne pouvaient pas exploiter le même ressort. Homeland choisie donc le début optimiste. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Brody et Carrie partent dans la maison dans les bois de cette dernière pour passer du bon temps ensemble comme ce fût le cas durant un épisode de la première saison. Un week-end qu'ils avaient passé ensemble et dont tout le monde se souvient encore. Je suis ravi de l'évolution qu'il y a eu entre les deux personnages car l'on voit clairement que quelque chose a changé. Surtout quand Brody a maintenant sur sa tête un contrat. Contrat qui ne sera pas honoré (Dieu merci) et qui va relancer alors Homeland dans une toute nouvelle direction. J'ai beaucoup aimé la scène de Quinn et Estes. Ce dernier ne peut pas vouloir tuer Brody alors qu'il a aidé la nation, qu'il n'est plus du tout une menace pour la sécurité nationale et que le tuer serait aussi anéantir Carrie, le meilleur agent que la CIA ait.
vlcsnap-2012-12-17-10h17m52s78.pngMalgré la facilité choisie de cette scène, on lance alors la série dans une toute nouvelle direction. C'est à ce moment là que l'on passe du calme olympien à la bourasque tropicale. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Homeland nous offre un twist dans cet épisode. L'explosion de la voiture de Brody, tuant ainsi tous les agents de la CIA - dont Estes - autour d'eux était judicieux. Cela va permettre à la série de changer encore une fois de direction. La troisième saison sera sans aucun doute possible différente avec d'un côté la quête pour retrouver Brody et de l'autre l'acharnement de Carrie afin de trouver la taupe de la CIA (et dont le ou la responsable de cette attaque). Ce qui sera intéressant de voir aussi c'est Saul. Maintenant, il est le commandant de la CIA. Il prend la place de Estes. Alors que quelques minutes auparavant il se retrouvait arrêté dans les locaux de la CIA afin qu'il n'en dise pas plus à Carrie. Homeland articule donc son scénario, d'une simplicité effrayante afin de placer les personnages dans des situations confortables. Brody peut s'évader des Etats-Unis le temps que Carrie prouve son innocente (il faudra donc pour Homeland trouver une toute nouvelle tête pour la saison prochaine), le Vice Président est mort et l'on s'en moque presque (aucune suspicion vis à vis de Brody).

Les obsèques d'Abu Nazir ressemblaient à ce que l'on aurait pu voir en parlant d'Ossama Bin Laden. En effet, le corps d'Abu Nazir reçoit les soins que sa religion impose (un respect joliment interprété et mis en scène). J'aurais peut être encore plus aimé que Homeland nous montre un peu plus des coulisses de ces obsèques religieuses. Je ne connais pas l'islam et j'aurais trouvé intéressant que Homeland se fasse porteuse de culture pour le coup. Les obsèques mouvementées du Vice Président sont bien plus classiques. Rien à redire de ce point de vue là. L'autre moment de l'épisode que j'ai trouvé intéressant c'est celui où Brody confie le bien être de sa famille entre les mains de Mike. Un moment touchant qui permet encore une fois de voir que chacun a évolué. Brody a compris que sa femme ne l'aime plus et lui en aime aussi une autre. Qui est-il pour aller contre leur séparation ? Reste à savoir maintenant à quoi la famille Brody peut servir. J'aurais tellement aimé voir Brody se présenter en tant que Président des Etats-Unis. Cela aurait été tellemetn jouissif mais pour se faire il devra bien évidemment être innocenté de l'attentat. La fin de l'épisode était aussi un moment touchant. Le regard échangé entre Saul et Carrie en dit long. Des retrouvailles touchantes en perspective je l'espère.

Note : 9/10. En bref, le calme avant la tempête n'avait jamais aussi pris son sens.

Commenter cet article

Cilou 18/12/2012 00:03


Excellent épisode et moi aussi j'ai rien vu venir.


Quant à la taupe dans le jeu des pronostics je me suis toujours dit que cela pouvait être, roulement de tambour... la femme de Saul.


J'ai encore un fois trouvé Claire Danes impeccable.

delromainzika 17/12/2012 15:21


@alexy : Ah, une nouvelle preuve du fait que je n'ai aucune connaissance des religions ^^ Merci pour l'info en tout cas.

JB 17/12/2012 15:19


Impeccable pour le résumé!


Je suis resté SCO-TCHE!


Quel twist!


 

alexy 17/12/2012 15:15


Attention, Saul n'est pas islamique. Il récite le kaddish, une prière juive.

delromainzika 17/12/2012 13:33


Oui, notamment le fait qu'il soit islamique (confirmé lors de sa prière finale) mais bon, nous verrons bien :)