Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 2. Episode 5. Q&A.

29 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-29-16h36m28s219.png

 

Homeland // Saison 2. Episode 5. Q&A.


Dans l'épisode précédent, Brody était arrêté et Carrie pouvait célébrer sa victoire d'un grand sourire béa. Comme l'indique le titre de cet épisode, il est venu le temps des questions et des réponses. Ce dont l'on peut se rendre de plus en plus compte dans Homeland c'est qu'elle est une série de performances d'acteurs bien avant d'être une série à intrigues. Il faut bien avouer que Claire Danes et que Damian Lewis n'ont pas volé leurs Emmy respectifs. Bien au contraire, c'est amplement mérité, d'autant plus quand l'on voit cette seconde saison. Car si l'on regarde Homeland de plus près, ce n'est pas tant les intrigues qui fascinent les téléspectateurs mais bel et bien les acteurs et les scènes qu'il partagent. Je lisais récemment une interview de Howard Gordon, le créateur de la série dans Preview (un nouveau magazine série français) qui racontait qu'il était sûr qu'il voulait Claire Danes pour le rôle de Carrie mais quand il a casté Damian Lewis, il n'était pas du tout sûr de lui quant à l'alchimie que les deux acteurs allaient pouvoir partager.

C'est uniquement en les voyant jouer ensemble qu'il a alors découvert que les deux acteurs étaient fait l'un pour l'autre dans Homeland. Un pari risqué qui a très bien fonctionné. Risqué dans le sens où le duo n'était pas évident. Damian Lewis a beau avoir été formé à Band of Brothers, il n'était pas logique que l'entente avec Claire Danes allait être aussi parfaitement maitrisée. Et du coup, cette année, les scénaristes usent du jeu de leurs acteurs dans de multiples scènes où ils sont laissés seuls en face à face à se raconter avec perspicacité quelque chose. Cette fois c'est l'interrogatoire mené par Carrie qui va permettre à l'épisode de prendre tout son envol. Il n'y avait rien de bien exceptionnel dans les dialogues mais la manière dont tout est orchestré était réglé comme du papier à musique. Cela donne donc une scène captivante et surtout réaliste. Le meilleur moment doit surement être le "Yes" de soulagement de Brody qui à ce moment là commence à avouer qu'il a des liens avec Abu Nazir.
vlcsnap-2012-10-29-16h36m35s30.pngSi cette série devient rapidement si addictive c'est pour ce genre de scènes. Et uniquement pour ça (et peut être grâce aux cliffanghers mais ce ne sont que des artifices finalement). Car ce que l'on a envie de retrouver dans chaque épisode (et je pense pouvoir parler pour le plus grand nombre) c'est les deux acteurs principaux de la série et leur jeu efficace. Damian Lewis est la vraie révélation de l'épisode. Du début où le stresse commence à monter ou encore quand Peter Quinn commence p prendre le chemin à la Jack Bauer (comme si la torture physique était la réponse) jusqu'au moment où Carrie entre en jeu et préfère la méthode psychologique. Il faut rappeler qu'elle a une connexion particulière avec Brody puisqu'elle en était tombé amoureuse (et accessoirement je pense que c'était la même chose du côté de Brody). Peter Quinn rappelle dans cet épisode ce sentiment de traitement des terroristes par la violence (ce qui avait valu beaucoup de mal à 24 par le passé d'ailleurs).

Autre moment particulièrement intense c'est évidemment Brody à terre, en position fétale. Il y avait là quelque chose encore une fois, un sentiment de partage de la part des acteurs avec les téléspectateurs. C'est aussi ça Homeland et sa force, elle nous fait partager quelque chose, elle nous implique au récit en impliquant notre regard des choses. Lors de ma précédente critique, j'évoquais la possibilité de faire de Brody un triple agent et c'est ce qui va être choisi comme option. Brody travaille donc maintenant avec la CIA afin de faire tomber Abu Nazir mais surtout afin d'arrêter l'attaque qu'il prépare contre les Etats-Unis et dont Brody n'a aucune information. L'étau se ressert petit à petit, ce qui permet de précipiter un peu tout le monde hors de la contemplation dont est victime (en bien) la série. Pendant ce temps, Jessica s'inquiète car elle n'a pas de nouvelles de Brody. J'aurais cru qu'ils allaient aller bien plus loin mais ils ont fait un choix plus rassurant.
vlcsnap-2012-10-29-16h48m27s237.pngEn effet, Brody retrouve Jessica en lui annonçant qu'il travaille pour la CIA sur des affaires de sécurité nationale : de quoi tout de suite convaincre Jessica qui avait de nombreux soupçons sur son mari. Le parallèle qui est fait dans la dernière scène de l'épisode est cinglant. Alors que Brody, le terroriste, peut rentrer chez lui et retrouver sa famille, Carrie se retrouve seule chez elle avec personne. Cette solitude ne peut que faire le contraste du "on ne peut pas incarner le bien et être heureux ?". Enfin, Dana commence à virer façon Kim Bauer dans la série. Son rendez vous galant avec Finn, le fils du vice Président (et candidat à la Présidence) tourne mal lorsque ce dernier percute avec sa voiture une pauvre femme. Je ne suis pas certain que cela ait quelque chose d'intéressant pour le moment, il faudra surement attendre quelques épisodes avant que tout cela ne se décante et que Dana n'avoue tout à son père par culpabilité.

Note : 9/10. En bref, un jeu d'acteur toujours aussi juste et parfaitement maitrisé.

Commenter cet article

Cem 05/11/2012 16:51


Ce n'est effectivement pas elle, j'ai mal vu =) j'adore lire vos critiques ^^

Cilou 05/11/2012 12:30


@Cem, je ne pense pas que ce soit Roya Hammad. La scène était rapide mais je ne l'ai pas reconnue, le femme renversée me paraît plus âgée.

Cem 05/11/2012 10:47


La personne que le copain de Dana renverse est Roya Hammad non ? Sinon cette série est la meilleure ! Quel jeu d'acteur :P

Cilou 29/10/2012 18:57


Encore un épisode qui m’a scotchée devant mon écran du début à la fin.


Cette saison 2 est d’une très très grande qualité. A la fin de la première saison je me demandais si Homeland avait réellement besoin d’une saison supplémentaire, la réponse est un grand OUI !!!!



Le huit-clos entre Carrie et Brody était ce qui se fait de mieux, une tension permanente, les deux protagonistes qui se mettent à nus et surtout deux acteurs exceptionnels.
Je pense qu’on connait déjà les gagnants des prochains Emmy.