Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hostages. Saison 1. Episode 12. Cost of Living.

10 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-10-11h51m43s119.jpg

 

Hostages // Saison 1. Episode 12. Cost of Living.


L’épisode précédent était là pour changer la dynamique et finalement cet épisode reprend plus ou moins les erreurs du passé. C’est dommage car j’ai l’impression que toutes les bonnes tentatives de Hostages pour sortir la tête de l’eau s’avèrent être des échecs cuisants. Alors qu’au fond il y a largement le potentiel pour faire autre chose et surtout pour créer des relations différentes. La relation entre Ellen et Duncan, sellée par un baiser échangé à la fin de l’épisode précédent ne va pas vraiment avoir de suite cette semaine. Ellen va être occupée au bloc opératoire (j’ai eu l’impression de retrouver une très mauvaise série médicale où le médical était une excuse pour autre chose) et Duncan va être occupé à discuter à droite et à gauche du pourquoi il a fait capoter l’assassinat du Président prévu dans l’épisode précédent. Ellen ne sert pas à grand chose dans cet épisode même si l’on peut voir enfin qu’elle travaille à nouveau correctement. Elle n’a plus le temps de courir dans tous les sens pour aller sauver la vie de sa famille du coup elle se complait dans le boulot. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais cela ne fonctionne pas assez bien. Je n’avais pas envie de voir Ellen dans cette position tout simplement.

Je préfère la femme battante qui est capable de dire qu’elle va à Baltimore juste pour en savoir plus. Depuis quelques temps Hostages n’arrive plus à créer le sentiment opprimant de la prise d’otages chez les Saunders. On a l’impression que les méchants (Duncan et son équipe) sont simplement là pour faire du camping chez les Saunders. Autant dire que c’est assez ridicule. Il se passe strictement rien du coté des enfants alors qu’ils étaient plein de promesses au début (entre la fille qui est enceinte, qui a un petit ami relou et le frère qui a des problèmes d’argent avec une petite frappe du coin). Là il ne reste donc que ce projet d’assassinat sur la table d’opération. Au début c’était amusant mais maintenant je commence à trouver le temps long. J’aurais bien aimé qu’elle s’occupe du cas du Président dans cet épisode histoire que cela nous offre le moyen de voir les conséquences de l’acte en tant que tel (car bon, là il se passe rien du tout et cela commence à légèrement m’énerver). Je me demande également si Hostages n’est pas une série que l’on apprécie mieux en enchainant les épisodes encore et encore.
vlcsnap-2013-12-10-11h50m08s200.jpgC’est souvent ça avec les séries de ce genre là. Les dialogues de Hostages sont toujours aussi niais et notamment ceux d’Ellen. Je me demande comment Toni Collette a pu accepter de jouer là-dedans, elle qui avait sous ses yeux des scripts assez intéressants à l’époque de United States of Tara. On sentait qu’elle s’éclatait en plus à l’écran, là elle joue la femme morne sans expression dont la chevelure ressemble à une serpillère qui aurait séchée. Ca ne bouge pas en même temps alors comment voulez vous que je crois à cette histoire de chevelure moi. Du côté de Duncan, il ne se passe pas grand chose non plus. Le pauvre se retrouve à regarder un bon flic mourir. Il est capable de tuer tout un tas de gens dans son histoire, d’être le méchant mais dès que quelqu’un meurt il a l’air de changer d’avis. C’est mignon. Ensuite il y a Sandrine. Cette dernière reste encore un attrait dans Hostages même si son histoire n’a plus rien de bien passionnant. Disons que la série ne sait pas vraiment où la mettre et du coup elle se retrouve avec quelques minutes par épisodes pour raconter ses petites histoires dont au fond, tout le monde semble se moquer.

Ensuite il y a Tate Donovan qui va découvrir Ellen embrassant Duncan. Le pauvre. Il va être tellement furieux qu’il va décider de dire tout ce que Duncan veut faire à la femme de ce dernier (et notamment en lui disant que finalement il veut tuer son père). Je dois avouer que je ne sais pas vraiment quoi attendre de la suite de la saison (il ne reste que trois épisodes à compter de maintenant). Trois épisodes de Hostages qui je l’espère seront beaucoup plus palpitants que ce que l’on a vu depuis pas mal de temps maintenant.

Note : 3/10. En bref, du remplissage en bonne et due forme. Inutile.

Commenter cet article