Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hostages. Saison 1. Episode 4. 2:45 PM.

15 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-15-18h58m35s83.png

 

Hostages // Saison 1. Episode 4. 2:45 PM.


Après l'épisode de la semaine dernière, un échec total sur les intrigues des enfants, Hostages fait enfin bouger les choses avec cet épisode. La série use et abuse de ses propres ficelles mais au moins c'est efficace et l'on n'a pas l'impression de s'endormir durant l'épisode. Le rythme est très important dans une série comme Hostages et pour cause, c'est aussi ce qui forme la dynamique même de la série : une course contre la montre pour sauver la vie de sa propre famille et celle du Président. Elle n'est pas ménagée la pauvre Dr Saunders. Mais ce que j'ai malgré tout du mal à voir c'est où Hostages veut réellement aller. Le jeu de Toni Collette est toujours aussi mauvais et ce n'est pas la faute du personnage qui est assez simple à jouer mais plutôt du fait qu'elle veut trop en faire. On sent qu'elle n'est pas dedans et que du coup, elle se force. C'est terrible car j'aimais bien cette actrice multi facette dans la série de Showtime dont elle était la star il y a quelques années. Cet épisode tente avant tout de surprendre les téléspectateurs. Cela fonctionne assez bien, notamment du point de vue du plan monté en épingle par Brian afin de sauver sa propre famille.

Tout le monde s'active de son côté à préparer le départ de la famille vers le Canada. Forcément, ils vont presque parvenir à s'enfuir sauf Brian. Mais l'on ne peut pas dire qu'ils n'ont pas pensé à tout. En effet, on se rend compte que globalement les preneurs d'otages ne sont pas si bons que ça. Ils n'auraient jamais pensé qu'ils pouvaient se faire doubler de la sorte. Ils ont beau avoir penser à fermer les comptes en banque par exemple mais ils n'ont pas pensé que Ellen pourrait vendre sa splendide bague de fiançailles pour subvenir aux besoins de la famille Saunders une fois arrivés au Canada (je ne pense pas qu'ils vivront plus d'une journée avec l'argent qu'elle a gagné de toute façon). Mais j'ai aussi envie que tout ne soit pas aussi facile. Si les Saunders s'en vont, forcément Hostages est terminée. C'est en tout cas ce que cet épisode tente presque de nous démontrer. Ellen ne peut pas laisser son mari mourir, elle va donc forcément l'aider et revenir à la maison. Et les enfants vont également revenir car ils ne pourront pas partir tant que Ellen n'a pas tué le Président.
vlcsnap-2013-10-15-18h59m00s78.pngC'est prévisible du début à la fin mais ce n'est pas bien grave car j'ai vraiment été happé par l'épisode du début à la fin. Le meilleur moment de cet épisode ce sont les dix dernières minutes où tout s'enchaine sans interruption. C'est aussi ce qui donne à l'épisode un arrière goût de course contre la montre plutôt efficace. Les enfants sont eux aussi plutôt drôles car mine de rien, Hostages est une série pleine de second degré. Pas toujours assumé mais j'ai envie de croire que c'est fait exprès, comme ce genre de répliques :
"I don't smoke pot, Morgan…. I sell pot".
En soit, je n'attends plus rien du tout de Hostages. La série m'a tellement déçu avec l'épisode précédent que je suis maintenant juste dans l'envie de m'amuser. Et "2:45 PM" a plutôt bien comblé mes envies de ce point de vue là. Je me demande même si cet épisode n'est pas mon préféré depuis le pilote. Je ne le mettrais pas au même niveau, loin de là, notamment car il n'y a pas cette ambiance claustrophobique. J'aimerais bien que Hostages revienne un peu à ça.

Note : 6.5/10. En bref, divertissant, notamment pour ses dix dernières minutes assez jouissives.

Commenter cet article