Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hot in Cleveland. Saison 1. Episodes 6 et 7.

8 Août 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

alg_tv_land_cast.1277710119.jpg

 

Hot in Cleveland // Saison 1. Episodes 6 et 7. Meet the Parents // It's Not That Complicated.

 

Cette sitcom d'un autre temps c'est un peu une sorte de cadeau. J'adore. Je suis fan de l'humour parfois pourri et très surjoué à certains moments de ces 4 là. Elles sont tellement géniales que j'en suis accro. On rit souvent et j'ai l'impression de rire sur certaines phrases que le public n'a pas forcément trouvée drôle car il faut le savoir la série est enregistrée devant un "live story audience" donc devant un public.

Dans le premier épisode, l'épisode 6, on a droit à l'arrivée de la mère de Melanie et au père de Victoria, Joy quand à elle est moins enchantée de voir sa mère. Dans cet épisode on rit pas mal je trouve. Notamment grâce à la relation que vont entretenir le père de Victoria et la mère de Melanie et la vision que vont avoir les deux face à cette situation des plus drôles. Mais je crois que le plus drôle de l'épisode c'est la mère de Joy qui est connecté via Internet (merci Elka) et qui se balade dans toutes les pièces de la maison jusqu'au moment où le père et la mère sont surpris dans le même lit. Par ailleurs, la mère de Melanie est jouée par celle qui jouait Phillis Van de Kamp dans la saison 2 de Desperate Housewives et même s'il n'est pas aussi drôle qu'on peut le penser, elle reste quand même drôle à voir avec ses petites phrases pétillantes dans l'épisode.

Ensuite, dans l'épisode 7, c'est à l'arrivée de l'ex mari de Melanie qui rythme plutôt bien l'épisode. Il était moins drôle que le précédent. Le seul truc intéressant dans l'épisode ce sont les phrases de Betty White qui m'a fait exploser de rire. Quand elle croire que quand on danse avec un autre homme on trompe son homme, c'est trop drôle. Elle est tellement "out" que c'est certainement ça qui fait son charme. Par ailleurs, l'ex mari de Melanie est un peu con con, on se demande comment elle a pu marié un homme comme ça. Le "back nature" de Victoria quand elles écoutent à la porte était drôle aussi côté citations. En tout cas, elle a du charme humoristique sans limite que j'adore. Il n'y a donc rien d'autres à dire sur l'épisode car cela défile à une vitesse sous nos yeux qu'on n'a pas le temps de dire merci que c'est déjà fini. Je sens que je vais avoir du mal à quitter la sitcom prochainement après ses 10 épisodes.

 

Note : 7/10. En bref, drôle et lovely à fond. Je suis fan de cette sitcom sortie d'un autre temps.

Commenter cet article