Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hot in Cleveland. Saison 2. Episodes 2 et 3.

6 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-06-22h27m19s230.png

 

Hot in Cleveland // Saison 2. Episodes 2 et 3. Bad Bromance // Hot for the Lawyer.


En regardant ces deux épisodes j'ai eu une sorte de couac au fond de mon être. Je me suis dit mais merde, c'est une série de grand mère que je regarde. Elles sont toutes un peu cougar sur les bords et c'est presque ce qui fait au final, le charme de cette série d'un autre temps, d'une époque sans vraie réalité. Outre le fait que l'on avance les intrigues dans cette sitcom avec les intrigues amoureuses et le procès d'Elka, je trouve que ça rame quand même assez dure sur l'humour.
Oui, un humour resucée de la première saison. Je n'ai plus tellement l'impression de rire autant que dans les premiers dix épisodes que j'ai vu cet épisode. Alors que être que le temps dehors, pas très "hot" ces derniers temps ne m'a pas enjoué, je ne sais pas mais j'avais bien aimer le premier épisode de la saison, trouvant les facilités vite oubliante. Sauf que là, je suis presque à deux doigts d'arrêter les frais. Disons que ma dose de série aux rires enregistrés commence à un peu à peser entre Shit My Dad Says ou encore Retired at 35.
Mais les personnages sont là pour sauver cet humour bras balant. On a donc notre Betty White préférée et son histoire d'amour qui avance enfin et qui se marie au tribunal. Cette situation assez cocasse il faut bien l'avouer montrait combien au final cette sitcom c'est plus une accumulation de choses abracadabrantesques et grandiloquentes qui font mouche (ou pas). C'est pas détestable, c'est juste souvent très marqué par le côté kitch de la série et cela en gâche l'effet. Alors oui, le casting est super sympa mais les scénaristes rognent sur les bords.
Au final, ces deux épisodes m'ont donner une impression de déjà vu, de déjà vu dans la première saison et j'aime pas ça. J'espère que les 19 prochaines aventures de notre bande de mégère sera meilleure que ces deux épisodes assez moyens.

Note : 5/10. En bref, une série qui perd en deux épisodes son humour resucé d'épisodes déjà vu. Le tout reste sauvé par le casting.

Commenter cet article

Miguel 09/02/2011 10:16



Je suis assez d'accord pour l'épisode avec l'avocat. La scène où elles jouent les cougars et où ça capote, ben ça capote aussi avec le télespectateur. Ça aurait pu (et dû) être beaucoup plus
drôle. Là, c'était juste mal joué.


Mais l'épisode avec Elka bourré et la situation vaudevillesque où Mélanie a couché avec le frère de son Jules, qui est marié avec l'avocate de l'immigration de la britannique, c'était génial !


 


Et Elka plus biatch que biatch, c'était génial. On dirait qu'elle endosse le rôle de Sophia Petrillo, que jouait sa coatrice dans "Golden Girls" et c'est merveilleux ! C'est tout de même la
dernière Golden Girls encore en vie !