Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hôtel de la Plage. Saison 1. Episodes 5 et 6.

31 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-31-02h26m23s10.jpg

 

Hôtel de la Plage // Saison 1. Episodes 5 et 6. Cinq / Six.
SEASON FINALE


France 2 a annoncé le renouvellement de Hôtel de la Plage pour une saison 2 de 6 nouveaux épisodes pour l’été prochain. Je dois avouer que cela me réjouit. Cette première saison a beau avoir des défauts, l’ensemble est plutôt correct et agréable. Les séries estivales françaises et inédites sont assez rares cette année alors forcément, Hôtel de la Plage était une belle opportunité. Ce que je trouve dommage dans ces deux derniers épisodes c’est le fait que parfois ça traîne un peu en longueur alors que c’était assez pimpant et frais lors des deux premiers épisodes. Ces deux épisodes parlent de pas mal de choses. A commencer par Kevin, le fils de Paul, qui est attiré par les femmes d’âge mûr. C’était une intrigue assez amusante mais dont la conclusion est assez médiocre. Peut-être que j’en attendais un peu trop de cette intrigue mais en tout cas, ce n’est pas aussi réussi que l’on aurait pu l’espérer, tout simplement. Au delà de tout ça, le dénouement des intrigues est plutôt réussi. En parallèle, nous avons l’histoire de Victor et Martin qui tentent d’être réconciliés par Paul. Ce n’est pas facile à faire, surtout quand on voit à quel point Victor et Martin semblent se haïr. La résolution était attendue mais peu importe, ce sont les vacances et la simplicité sied bien à Hôtel de la Plage.

Par ailleurs, « Cinq » permet également de développer un peu plus l’histoire de Ben et Omar. Ces deux veulent toujours un enfant à eux et Morgane va alors annoncer qu’elle veut être finalement mère porteuse car cela pourrait être sa dernière chance de pouvoir avoir un enfant, sans compter qu’elle veut aussi avoir des droits sur cet enfant en étant la mère. La relation entre Ben et Omar est mise alors en branle avec cette histoire de paternité. Qui sera le donneur ? Telle est la question. Après tout, c’est logique. Ils veulent un enfant mais ne se sont pas posé la question de qui donnerait son sperme afin qu’ils puissent le concevoir. La scène est drôle et apporte encore une fois de nous nous amuser dans ces deux derniers épisodes détendus comme tout. L’avantage de Hôtel de la Plage ce n’est que la série n’est pas du tout ringarde et cherche donc à résoudre ce cas avec l’émotion qu’il fallait (le fait que Omar soit déçu, etc.). Et puis il y a la pauvre Sofie. Cette dernière est persuadé que son père a été assassinée. Cette partie de Hôtel de la Plage m’a toujours déplu. Je trouve que ce n’est pas une série qui a besoin d’une intrigue policière ou de quelque chose d’aussi compliqué que l’histoire de Sofie et son père.
vlcsnap-2014-07-31-02h33m31s197.jpgJe préfère largement ce qu’ils tentent de faire avec les autres personnages. A la fois du point de vue de l’hôtel en lui-même (c’était important aussi de parler du centre des vacances : le lieu, qui donne aussi son nom à la série). Je me demande ce qu’il faut réellement attendre de la seconde saison qui est en court de préparation. Je vais faire confiance à la série, surtout que le tout se tient très bien et que l’on a forcément envie d’en voir beaucoup plus. France 2 a beau avoir des échecs au compteur, je trouve qu’en matière de séries familiales ont sont plutôt bons (la seule déception que j’ai en tête c’est Des Soucis et des Hommes). D’un point de vue purement dramatique, le dernier aurait pu être légèrement plus intense. Sans compter que l’intrigue « policière » autour de Sofie, de cet ordinateur, de ces mails, de ce meurtre, etc. c’est parfois un peu bourratif. On a l’impression que cette intrigue est du vu et revu en beaucoup moins bon. Dommage. Mais étant donné que le reste de Hôtel de la Plage, malgré ses longueurs, est plutôt agréable à suite, on passe donc un agréable moment. Côté casting, finalement le tout est plutôt réussi dans son ensemble. Je trouve qu’au fil des 6 épisodes les acteurs démontrent qu’ils sont tous de bons choix pour leurs rôles respectives, même Yvon Back dont le personnage est aux antipodes de celui qu’il est dans la vie.

Mention spéciale aussi à cette scène de drogue dans le dernier épisode de la saison. Le trip était particulièrement drôle à côté de « J’ai envie d’aller dans l’eau. Je n’ai pas de maillots. Oh, je vais y aller toute nue. Je suis bien dodue ». C’est le genre de dialogues qui fait vraiment mouche, surtout dans ce genre de moment.

Note : 5.5/10. En bref, une fin de saison parfois tirant sur la longueur mais globalement réussie.

Commenter cet article