Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Cards (US). Saison 2. Episode 13.

19 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-19-00h38m46s52.jpg

vlcsnap-2014-05-19-01h04m12s210.jpg

 

House of Cards // Saison 2. Episode 13. Chapter 26.
SEASON FINALE


Ce dernier épisode aurait très bien pu conclure la série. Au fond, Francis a ici tout ce qu’il voulait (la place de Président) grâce au petit jeu auquel il a pu jouer toute la saison. Sauf que justement, il y a une troisième saison et cette fin ultra prévisible n’aurait certainement pas dû arriver. C’était tellement prévisible que tout au long de l’épisode je me suis vraiment demandé ce que je faisais là. Je me suis alors dit que la série m’avait berné, qu’elle n’avait pas réussie à faire quelque chose de ce qu’elle avait pu mettre en place au fil des épisodes. Les deux épisodes précédents n’étaient pas nécessairement mauvais par exemple (et celui-ci n’est pas non plus mauvais à proprement parler) mais la narration est si prévisible que je me suis tout simplement ennuyé. J’ai attendu quelques semaines avant de regarder ce dernier épisode afin de prendre un peu de recul face à cette seconde saison. J’ai pu y voir de bonnes choses comme de très mauvaises mais je me rends surtout compte après coup que une fois passé les quelques premiers épisodes de la saison, la série a réellement commencé à décliner. C’est bête car j’aime beaucoup les personnages et l’idée qu’il y a derrière House of Cards mais elle en a trop fait cette année et ce dès le premier épisode alors qu’elle s’était séparée de son plus grand atout.

Même le méchant de la saison, Raymond Tusk est achevé sans y mettre les formes. Le personnage manque cruellement d’intérêt et j’ai eu l’impression de voir quelque chose d’assez ennuyeux. Je n’ai rien contre le casting mais le personnage n’était pas suffisamment bien exploité, peut-être même que tout ce que la série a tenté de construire autour de lui était beaucoup trop simpliste alors que l’on aurait pu attendre de la part de House of Cards quelque chose de légèrement plus approprié, de plus perspicace et de plus creusé. Tusk est l’une des grosses déceptions de la saison même si par moment il a su montrer les crocs et délivrer quelques scènes plutôt bonnes avec Kevin Spacey. Car ce dernier n’est pas mauvais non plus. Il est même l’un des atouts de cette série mais son personnage, en manque cruel d’adversaire avait donc la voie libre pour faire ce qu’il voulait plus ou moins faire. Il va donc arriver dans le bureau ovale comme tout cela était prévu depuis le début. Mais ce n’est pas ce que j’attendais. Vous allez sûrement dire que je suis naïf mais je m’attendais vraiment à ce que ce dernier épisode puisse relever la qualité des derniers épisodes diffusés.
vlcsnap-2014-05-19-00h37m31s69.jpgL’épisode se concentre également sur la relation entre Claire et Francis, les amants terribles. J’aime beaucoup ce que la seconde saison de House of Cards a fait de ces deux personnages. Je dirais même que c’est sa plus grande réussite. Les scènes mettant en avant ces deux personnages sont bonnes, notamment quand Claire se demande ce qu’elle pourrait bien faire si Francis échoue ou encore le fait que ce dernier va plus ou moins prendre sur lui pour avouer tout un tas de choses dans une lettre. Le long monologue qui l’accompagne était une jolie scène mais je me demande si cela avait réellement sa place dans cet épisode. J’aurais été les scénaristes de House of Cards j’aurais plutôt mis ça dans l’épisode précédent. Mais ce n’est que mon avis bien entendu. Je ne vais pas non plus trop bouder la scène dans le sens où elle permet aussi de mieux cerner le personnage de Francis (même si c’est trop facile de révéler des choses dans une telle scène). Il y a aussi la mort de Doug (ou la supposée mort). C’était un classique de séries de ce genre là sauf que je ne suis pas certain que cela avait beaucoup de sens. Un peu là pour choquer et puis c’est tout. Dommage.

Finalement, je suis particulièrement déçu de ce dernier épisode. J’ai trainé mais je crois que j’aurais pu trainer encore plus. J’ai pris pas mal de recul sur la saison et celle-ci n’est finalement pas aussi passionnante que la précédente. L’abandon de l’aspect journalistique est la plus grosse erreur qu’ils aient pu faire, notamment en éliminant un personnage comme Zoe. Mais bon, on ne peut plus revenir en arrière maintenant à moins que comme Bobby dans Dallas, Francis ait rêvé cette saison. Ce serait drôle.

Note : 4/10. En bref, ce dernier épisode était tellement prévisible et décevant. Avec le recul, il est à l’image de beaucoup d’épisodes de cette saison. Même si ce n’est pas non plus mauvais (très bien mis en scène, très bien joué) le tout manque cruellement de complexité et de surprises.

Commenter cet article

moi59 20/05/2014 17:04


je me demandais pourquoi ce dernier episode tardait a venir sur le blog , je suis on ne peut plus d' accord et meme plus severe car pour moi hormis freddie, tres peu de personnage son réellement
interessant et assez fort


sans zoé sans gorsky ou l' autre journaliste c' est une blague , le gars a aucun ennemie potable en fait