Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Fools. Saison 1. Pilot (UK).

15 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2014-01-15-17h04m52s212.jpg

 

House of Fools // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Depuis le début des années 90, Vic Reeves et Bob Mortimer ont participé à la création et à l’écriture de plusieurs séries de programmes les mettant en scène de Vic Reeves Big Night Out (1990) à Vic & Bob’s Afternoon Delights (2011). Maintenant c’est au tour de House of Fools, une sitcom étrange mais qui justement, dans son étrangement, en devient drôle. L’univers de cette comédie est déjanté. Le but est surtout de ne pas se prendre au sérieux et cela fonctionne à merveille. J’aurais peut-être aimé que cela aille un peu plus loin mais globalement c’était assez jouissif à mon goût. En effet, ce que j’ai beaucoup aimé dans l’histoire de ce premier épisode c’est le fait que l’on nous glisse tout un tas de références bien senties au monde dans lequel on vit. En jouant la carte de l’absurde (notamment les petites visions de Bob sur la manière dont il peut sortir Vic du trou qu’il a percé dans le mur mitoyen avec cette voisine adorant mettre des concombres dans les fesses de ses invités), cette comédie devient vraiment amusante. Pourtant, les premières minutes ne m’avaient pas plus convaincu que ça.

A chaque épisode, la maison de Bob Mortimer est remplie de personnes qui n’ont pas été invité. Vic Reeves est l’un de ces invités qui vit dans cette maison. On retrouve également dans cette maison Erik et Julie, pour le plus grand déplaisir de Bob.
vlcsnap-2014-01-15-16h56m42s174.jpgJe ne suis pas contre les comédies théâtre de boulevard mais disons que j’avais légèrement peur que cela ne soit pas du tout à la hauteur. Mais après avoir entendu des éloges ici et là sur Vic Reeves et Bob Mortimer, je me suis dit que cela ne pouvait pas être mauvais. Effectivement, ces deux là sont excellents. Et quand on sait qu’ils sont également derrière l’écriture de cette série, cela me permet de me prendre compte que j’ai peut-être loupé quelque chose dans l’humour britannique. Développée pour BBC 2, cette comédie fait donc son bout de chemin au fil des minutes qui passe. Les répliques sont alors de plus en plus drôle et le comique de situation l’est tout autant. Pourtant, ce n’est pas forcément novateur, notamment car House of Fools s’inspire énormément des cartoons (et la petite référence à Woody Woodpecker était l’un des signes). Ce qu’il y a de bien évidemment c’est que l’on sent que tout ce que cette comédie tente de faire n’était pas nécessairement là pour faire rire mais fait rire quand même.

La manière d’ouvrir la porte fait très cartoon, de même que le moment où l’on tire les testicules de Vic afin de le sortir du trou dans le mur. La voisine est un personnage à part entière mais je suppose qu’il va falloir attendre un autre épisode pour en voir vraiment plus. Ce serait tout de même dommage que l’on se cantonne à cette histoire de concombre, certes hilarante, mais qui à mon humble avis peut rapidement devenir pompeuse si c’est trop répété.
« A TV that cooks food is called a microwave »
Je suppose donc plus ou moins que Vic Reeves et Bob Mortimer sont des petits génies anglais. Et j’aime bien les comédies absurdes de ce genre là. Je ne connaissais pas Vic et Bob mais je suppose également qu’il faut les apprécier eux avant même de pouvoir apprécier leur humour. Il y a des références que je n’ai certainement pas vu à leur passé mais ce n’est pas bien grave. Je pense passer toute la première saison de House of Fools car j’ai encore envie de rire de ces absurdités.

Note : 6/10. En bref, de la comédie absurde mais drôle créée par deux génies anglais de la comédie.

Commenter cet article