Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 2. Episode 1. Strochasticity.

14 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

house-of-lies-kristen-bell-jeannie-pod.png

 

House of Lies // Saison 2. Episode 1. Strochasticity.


L'an dernier, j'avais en travers de la gorge le fait que House of Lies soit renouvelée mais aussi que House of Lies soit une série aussi mauvaise. J'en attendais beaucoup, beaucoup trop je présume. Malgré quelques bonnes idées, l'ensemble était assez hermétique à tout ce que j'aurais pu aimé si l'idée de base n'avait pas été exploitée de cette façon. Nous retrouvons donc toute l'équipe du Pod et notamment Marty et Jeannie qui ont des choses à nous raconter sur la folle nuit qu'ils ont passé ensemble. J'ai rapidement trouvé les flashbacks énervants (surtout car ils étaient très laids, la faute à un filtre fade apposé sur l'image) et puis le dernier m'a plu. Je ne sais pas pourquoi mais le "I love you" balancé à Marty par Jeannie m'a plu. Comme si pour une fois House of Lies avait une ambition : celle de créer un couple. Sauf que j'ai du mal à croire que cela soit réellement possible. Mais Kristen Bell est une actrice que j'adore tellement. Je trouverais dommage le fait que l'ensemble ne soit pas bien exploité. Il y a de quoi la rendre complètement hystérique et c'est ce que j'aime.

Pourtant, l'épisode en lui même n'était pas très bon. Le problème de House of Lies n'est pas d'être la plus mauvaise série de l'année 2012, mais la plus décevante et je suppose que c'est l'une des pires choses qui peut arriver à une série. Elle avait placé la barre surement un peu trop haute entre un pitch alléchant et un casting accueillant. Du coup, maintenant que j'ai décidé de reprendre les hostilités, une sorte d'occasion pour voir si les scénaristes ont appris de leurs erreurs ou non, je découvre que l'ensemble n'a pas vraiment changé. Si ce n'est pour Marty et Jeannie, et leur folle nuit. Le problème premier de cet épisode c'est évidemment Roscoe. La relation entre Marty et son fils est toujours aussi conflictuelle et je ne vois pas vraiment où ils veulent en venir. Quelques éléments ont été enlevés de la série afin de l'arranger un petit peu... sauf celui ci. Enfin, c'est en tout cas ce que je vois en regardant ce nouvel épisode. Marty n'est plus du tout aussi énervant que durant la première saison et c'est une bonne chose. Il y a quelque chose de plus intéressant chez lui.
house-of-lies-jeannie-marty.pngLe fait qu'il ne soit par exemple plus le narrateur de l'histoire. Même s'il reste le personnage central de la série, il agit maintenant beaucoup plus en équipe. Et ses regards caméras que je pouvais détester (à m'en arracher des poignées de cheveux) se sont enfin calmé. Le dernier n'était pas nécessaire bien évidemment. Maintenant, le Pod est une équipe et cette construction artificielle développée durant la première saison a disparue. Ouf ! Pendant ce temps, j'avais détesté également ce que la série avait pu faire de Ben Schwartz. Certes, l'acteur n'est pas ce qu'il y a de mieux (il a détruit les intrigues de Tom dans Parks & Recreation durant toute une saison par exemple), mais il peut être par moment fun et coller à l'esprit de House of Lies. Même si cet épisode ne permet pas au personnage de changer drastiquement (ce qui aurait été une bien meilleure idée), il ne tente pas de rendre le tout ennuyeux. Il était disons plus... amusant. Mais Jeannie reste mon personnage préféré. Chose facile quand on connait tout l'amour que je porte à Kristen Bell. Finalement, ce premier épisode, au delà du cas de la semaine qui n'était pas très accrocheur, l'évolution est intéressante mais pas suffisante.

Note : 4.5/10. En bref, quelques bonnes idées et quelques bons changements. Dommage que tout n'ait pas réellement évolué.

Commenter cet article