Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 1. Episode 3. Microphallus.

24 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

House-of-Lies-Microphallus-Episode-3-12.jpg

 

House of Lies // Saison 1. Episode 3. Microphallus.


Je cherche encore une explication pour savoir comment on est passé du pitch sympa, au cast sympa, au trailer moyen, au pilot correct à ça… Car oui, il faut dire ce qui est, « Microphallus » ou bien comment vous vous l’appelez est un mauvais épisode. J’ai passé 30 minutes où je l’ai eu mauvaise. Je me suis dit : mais il y a des scénaristes sur ce bateau ? Ils savent que c’est une série et qu’elle doit être sympa ? Enfin, je crois que les scénaristes n’ont pas compris du tout leur but alors on erre, sans but, dans un épisode qui n’a ni début ni fin, sans queue ni tête. Je veux bien trouver la série globalement correcte (car l’épisode 2 arrivait à être un peu mieux que le pilote notamment grâce à la charmante Kristen Bell) mais là, qu’on ne me dise pas que cet épisode était bon où j’en ravale ma langue. J’ai l’impression que l’on a fait le plus gros pas en arrière de la saison. Sérieusement, comment on peut passer de ce que l’on a vu avant à ce genre d’épisode. C’est juste pas possible. Je ne vais pas tergiverser pendant deux heures. Je n’ai toujours pas compris Don Cheadle. Son personnage est de plus en plus balourd (et l’acteur n’aide pas même si je dois avouer qu’il est sympa en général).

 

Ce qui fonctionne par moment dans la série (et uniquement par moment) c’est quand on explore un peu plus Marty Kaan (Don Cheadle) mais c’est tellement rare qu’on oublie le tout dans ce amas de n’importe quoi. On est pris pour des pigeons comme dirait Xavier Neil sauf qu’ici c’est Showtime qui tente de nous avoir avec une série en carton. C’est pas cher à produire je pense, donc allons y. Cela me fait le même effet que Episodes (en moins pire… quoique par moment c’est du high level de nullité). House of Lies aurait pu être une série sympa car le pitch en tout cas, était accrocheur mais quand j’avais vu le pilote, j’avais un peu déchanté car je ne m’attendais pas trop à ça. Puis le second épisode m’avait rassuré. Avant que tout ne soit détruit ici. Et pauvre Alan Dale qui s’est embarqué comme client du jour dans cet épisode. Afin de nous faire rire (un peu) car c’est une comédie (ah bon ?), l’épisode tente de nous la jouer présentation Power Point où Marty s’amuse à faire des grands cercles rouges. L’ensemble aurait pu être fun mais il y a un rapport pas super sain entre le sujet de la série et le sexe (je n’ai d’ailleurs toujours pas compris le rapport entre les deux).

MV5BMjExMzQ0NzkzMV5BMl5BanBnXkFtZTcwOTM1MjkyNw--._V1._SX640.jpg

Je veux bien que Showtime soit une machine à plaisir (on peut le voir dans ses autres productions) mais quand même. Là c’est bas de gamme. On pourrait croire que l’on regarde une série amateur. La relation entre Skip et Marty est étalement sympathique mais cela manque de traitement. Leur conflit personnel ne trouve pas vraiment de quoi amuser nos papilles. Richard Schiff est marrant, mais le pauvre est passé de The West Wing à Past Life (si si, et j’ai vu l’intégralité de cette série je peux donc en témoigner) au spin off risible d’Esprits Criminels. Je crois que je vais arrêter de tenter de comprendre cette série, ma pauvre Kristen Bell se retrouve dans un bon gros merdier qui ne se comprend même pas lui-même. Et surtout qu’elle n’hérite pas dans cet épisode d’un truc intéressant (et oui, encore un truc en rapport avec le sexe). Les histoires de famille de Marty manquent de développement et forcément, on s’attache de moins en moins à son fils. Et puis l’équipe de Marty ne sert clairement à rien. Pauvre Ben Schwartz… Aller, je vous conseille de laisser tomber House of Lies. Clairement, ce n’était pas un bon pari de la part de Showtime. Clairement. Une déception comme Episodes le fût l’an dernier (même si je n’attendais pratiquement rien de Episodes d’ailleurs). Donc en attendant le retour de Episodes cet été (ouiiiii, une saison 2 !!! – je tente de faire celui qui saute de joie mais c’est pas crédible hein ? –), House of Lies hantera encore l’antenne de Showtime encore 9 semaines…

 

Note : 1/10. En bref, pathétique. Et Kristen Bell, par pitié, tu es une célébrité, demande à ce qu’on te sorte de là (tu vaux mieux que ça).

Commenter cet article