Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 1. Episode 7.

20 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-20-22h45m49s218.png

 

House of Lies // Saison 1. Episode 7. Bareback Town.


Mouais, je ne comprends toujours pas. Je tente, je tente mais dans tout ce fourbi, je trouve qu'il n'y a pas grand chose à sauver. Pourquoi ? Non mais sérieusement, vous croyez vraiment qu'une potentielle relation lesbienne avec Kristen Bell va m'exciter et me scotcher à mon fauteuil pour que je me dise que cet épisode était super cool. Bon ok, cette histoire potentiellement lesbienne était fun quand même, j'ai bien ri surtout que Jeannie ne veut pas coucher avec la dame. Ce n'est pas dans son contrat (enfin, pas exactement, puisqu'elle doit uniquement faire tout son possible pour satisfaire les clients mais on ne dit pas comment). Bref, l'épisode était donc très cool grâce à cette partie là. Mais le reste était très moyen. La série part dans tous les sens, il y a pas mal de grosses ficelles et des incohérences de partout. Je ne comprend pas le but de cette série au final, elle raconte quoi ? Des cadres dynamiques qui recherchent tous les trucs qui peuvent leur tomber sous la main en dernier de consultant ou quoi ? C'est bien le problème de House of Lies. Elle ne sait pas ce qu'elle raconte à la base.

Cette semaine The Pod va à Washington DC afin de consulter pour une compagnie pharmaceutique. Toute cette histoire n'avait donc rien de bien particulière, si ce n'est que c'était très décevant au fond. April demande à Marty de rester monogame et donc fidèle pendant son voyage. Tout ne va pas se passer comme prévu, évidemment. Ce que j'ai du mal à comprendre c'est la mentalité de Marty. Ce personnage fait tout pour paraître de plus en plus bête chaque semaine. Au début il était cool Don Cheadle mais maintenant c'est une catastrophe. De retour à la maison, Jeremiah va révéler quelque chose de très important à April, et évidemment Monica, jalouse à la fin de l'épisode va poser son ultimatum. Quelque chose que j'attendais pas du tout mais elle veut la garde totale de Roscoe, leur fils. Et mon petit doigt me dit que l'on va avoir droit à un épisode centré sur Marty très rapidement je pense. Mais ce ne sera pas à la hauteur car là aussi j'en attends énormément encore une fois.
vlcsnap-2012-02-20-22h40m54s91.pngHouse of Lies a manqué de me faire rire au moins une fois durant l'épisode. C'était durant cette scène dans la fontaine qui avait tout pour être excellente et qui finalement se terminer en queue de poisson car pas drôle pour un clou. Moi qui me plaignais la semaine dernière du fait que Clyde et Doug n'avaient pas d'intrigue à eux (ou alors qu'elles prenaient trop peu de place), cette semaine on tente de renverser la balance sans vraiment le faire avec beaucoup d'intérêt. Au final, ce nouvel épisode de House of Lies n'était pas totalement raté mais il était une fois de plus très décevant. Marty et ses histoires de cul, il y en a marre tout simplement c'est juste insupportable, et Jeannie tente de sauver la série comme elle peut et surtout le sujet principal qui est quand même une équipe de consultant et non pas une équipe de pile Duracell qui ne savent que chercher les petits trous.

Note : 5/10. En bref, mouais...

Commenter cet article