Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 2. Episode 9.

18 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

house-of-lies-jeanine-kristen-bell.png

 

House of Lies // Saison 2. Episode 9. Liability.


Clyde - "Are you hard ?"
Cette petite phrase a déclanché chez moi un énorme fou rire. Car la scène entre Doug et Clyde, qui n'était qu'amicale tourne court assez rapidement à côté de l'allusion très sexuelle du geste. C'est pour ce genre de comique de situation que j'aime House of Lies. Elle ne se prend pas la tête et sait s'amuser avec ses personnages. D'ailleurs, la saison 2 est bien plus fun que la première. Pas de doute à ce sujet. Mais ce que j'ai aussi bien aimé dans cet épisode c'est le fait que la série s'attarde un peu sur ces deux personnages. Depuis le début de la saison, ils n'ont pas eu droit à grand chose. D'un côté nous avions Marty et Tamara, de l'autre Marty et Jeannie. Il n'y avait donc pas beaucoup de place pour grand chose d'autre. Mais cette fois, la saison prend le temps de se concentre sur quelque chose d'un peu plus fun et donc cette amitié entre Doug et Clyde. Aussi étrange que cela puisse paraitre finalement car les deux personnages n'ont jamais montré à quel point leur amitié pouvait être très forte. Il y a même des doutes à avoir à ce sujet. Mais ce n'est pas grave, "Liability" tente de dissiper ces doutes avec malice.

Outre la scène dans la chambre d'hôtel, qui, avec une caméra en plus aurait pu servir de remake à Humpday (et donc faire mieux que le remake français de ce film indépendant), c'était aussi une affaire où les deux sont appelés à témoigner dans une affaire dans laquelles ils ont jugés un rôle important contre une grande entreprise de télécommunications. Une affaire en soi assez légère et amusante qui me rappelle que les cas de House of Lies sont généralement pompeux (ne pas méprendre pompeux, cela n'a aucun rapport avec l'épisode précédent si vous voyez ce que je veux dire). Pas de guests particulièrement exceptionnelles cette semaine non plus (la semaine dernière nous avions eu Adam Brody) et pourtant, cet épisode n'était pas si mauvais que ça. Je commence à croire que je suis devenu un adepte de House of Lies ou bien que la série s'est réellemetn amélioré. Je ne sais plus trop quoi penser, je suis troublé. Par ailleurs, le grand roi des casinos Michael Carlson commence à ralentir les tentatives de Marty pour conclure leur affaire. Il a encore des choses à régler avant.
house-of-lies-monica.pngLa partie Marty était donc la moins passionnante de l'épisode. Un peu trop terre à terre et classique. Disons que de ce point de vue là, House of Lies ne sort pas des rangs alors qu'elle le mériterait amplement. Je préfère donc largement le face à face entre Jeannine et Tamara alors que la première est tout à fait ouverte au fait que Marty couche avec la seconde. Quel grand moment vous ne pensez pas ? Surtout que l'on sait pertinemment que les deux sont amoureux l'un de l'autre. En espérant que la fin de la saison résoude cette affaire car sinon, c'est encore quelque chose qui risque de trainer des années et des années et je n'ai pas du tout envie de ça. La scène finale de l'épisode était elle aussi assez fun et cocasse. Ce côté femme riche qui s'amuse dans une piscine, balance son verre de vin, moi je suis fan. C'est WTF, ca n'a aucun grand intérêt, mais c'est libre. On s'amuse tout simplement. House of Lies s'amuse et moi j'aime ça. Doug et Clyde ont enfin droit à leur épisode et c'est plutôt réussi. En espérant que cela pose les bases d'une idée durable de leur amitié. Et surtout que la suite soit d'aussi bonne facture.

Note : 6/10. En bref, sans être sensationnel, cet épisode trouve un équilibre intéressant. A suivre...

Commenter cet article