Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 1. Pilot.

18 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-18-13h14m41s195.png

 

House of Lies // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Le créateur de Dirt, Matthew Carnahan, est de retour sur le petit écran avec une nouvelle série, House of Lies, pour Showtime mettant en scène un consultant en finance prêt à tout entouré d'une petite bande d'expert en tout genre. Ce premier épisode n'est pas mauvais bien qu'il oublie presque de s'intéresser vraiment au sujet principal de la série : la finance. Pour un premier épisode, il arrive cependant à présenter le héros, Marty, incarné par un Don Cheadle très en forme, de la meilleure façon qu'il soit. Il éclipse cependant ses coéquipiers comme Jeannie, la charmante jeune femme incarnée par Kristen Bell ou encore Doug le personnage invisible à lunettes et enfin Clyde incarné par un Ben Schwartz toujours aussi fun mais bien moins débile que dans Parks et donc plus proche de son rôle dans Undercovers. House of Lies n'est pas vraiment une déception sauf si on avait des attentes de ministres au sujet de ce premier épisode. Personnellement, j'attendais surtout le retour de Kristen Bell avant tout, bien plus que ce nous raconte la série.

Un consultant en finance est prêt à tout pour obtenir des informations pour ses clients...
vlcsnap-2011-12-18-12h30m07s81.pngDon Cheadle est réellement l'atout maître de la série et de ce premier épisode. Il a du charisme, et le pilote nous met tout de suite dans l'ambiance d'un personnage coureur de jupons qui n'a que faire des règles et qui s'octroie tous les plaisirs possibles. Le personnage qu'il incarne me fait pensé à une version plus déjanté du personnage de Timothy Hutton dans Leverage. Car la comparaison entre Leverage et House of Lies tombe sous le sens, aussi bien dans la gestion du timing des épisodes pour distiller des histoires, que dans les musiques d'ambiance de films/séries de gentlemen braqueurs. C'est plutôt pas mal, et vu que j'adore ce genre de trucs. Le sujet m'a donc plu d'emblée, bien que cela manque de pep's et d'énergie. La scène du restaurant notamment avec Anna Camp (Rachel) , Megalyn Echikunwoke (April), Marty et Greg Germann (Greg) était sympathique et surtout très fun. On a tout d'un coup un truc que l'on attend pas vraiment et qui se déroule sous nos yeux.

Pour un premier épisode, ça part dans tous les sens, naviguant entre les gens afin de tenter de se trouver. La série a encore du chemin à faire avant de vraiment bluffer son public, car ce que j'ai devant moi n'est pas réellement suffisant pour me réjouir totalement. Malgré tout, je suis très content du retour de Kristen Bell, cette jeune actrice dont la voix est maintenant connue de toutes les Gossip Girl du monde entier, revient sur le devant de l'écran avec une présence autre que vocale. Cela fait donc grandement plaisir. La série a 12 épisodes pour convaincre sur une petite saison, j'espère juste qu'elle ne brisera pas mes rêves car le potentiel est grandissant. Sans compter que le personnage de Marty est tout de même un vrai fucked-up que l'américain moyen pourrait bien aimer. Mais j'espère aussi de grosse magouille, et des vraies infiltrations pour avoir des infos car au fond, ce pilote laisse beaucoup de côté la partie formula pour se concentrer sur ses personnages.

Note : 6/10. En bref, un premier épisode un tantinet décevant compte tenu des attentes mais dont le sujet est intéressant et traité avec beaucoup de folie.

Commenter cet article