Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 7. Episode 16. Out of the Chute.

15 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2011-03-15-18h50m44s150.png

 

House // Saison 7. Episode 16. Out of the Chute.


Je crois que les scénaristes ont pondus la meilleure saison de l'histoire de House. Presque sans faute pour le moment. Ce nouvel épisode ne déroge pas à une série d'histoires bien menées et presque parfaite. Mon intérêt pour House est maintenant à son maximum, je n'avais jamais attendu un épisode de semaine en semaine autant que cette année depuis un bon bout de temps. House s'est donc fait quitté par Cuddy dans l'épisode précédent et il tente tant bien que mal de revenir en forme mais pour cela il va passer son temps dans une chambre d'hôtel de luxe à se faire des prostituées et à jouer à des jeux.


Tout d'abord la scène d'ouverture de l'épisode, elle était magnifique. Entre la réalisation et la musique, tout était calibré pour en faire une vraie bonne scène. C'est réussi, je suis sous le charme. Le cas médical était donc plutôt réussi, dû peut être à ce qui doit être à mon avis la meilleure scène d'ouverture d'un épisode depuis un bon bout de temps, très originale et électrisante. Ce malade était intéressant, son cas complexe et permet également de donner un peu plus d'intérêt au personnage d'Amber Tamblyn, qui n'est peut être là que pour attendre patiemment le retour de Thirteen dans les couleurs du Plainsboro. Elle développe également une sorte d'admiration pour House et ses élans d'idées farfelus qui sauve la vie des patients. Hâte de voir comment elle va évoluer dans les épisodes qu'il lui reste.

vlcsnap-2011-03-15-18h57m32s139.pngHouse reste quand même le centre de toutes les attentions. Le personnage offre encore une fois un vrai lot d'excellentes scènes. J'ai adoré ses délires avec les call-girls ou encore Carnell, le groom. Les scénaristes s'amusent, on le voit bien. Le duo House/Wilson revient petit à petit. Il va permettre à mon avis de permettre à House de changer. En tout cas, les délires sont là et le plaisir est grand. Entre une petite imitation de Horatio Caine au bord de la piscine, le coup du tir à l'arc (hilarant d'ailleurs), le massage ou même rien que la citation de la chanson "Free Birds" que j'adore, voilà qui fait que cet épisode est excellent. C'est les petits détails, les minuscules choses qui sont gardées pour en faire un bon moment dont on se souvient.


Pour ce qui est de Cuddy et House, c'est bien fini. La petite confrontation dans le couloir de l'hôpital était parfaite. Les deux acteurs ont cette alchimie qui fait que. Cuddy pose l'idée que pour House c'est elle le problème et pas la douleur qu'il ressent dans la jambe. Cuddy à les moyens de maintenant pouvoir partir de la série au vu de ce qui se profile : c'est elle le problème et pour que House se sent mieux, elle s'en va. Un scénario possible. Ainsi, la fin de l'épisode m'a à la fois fait rire mais aussi ému. Le fait que House soit au bord du gouffre, qu'il semble être prêt à sauter mais dans la piscine pour sourire et rire. J'adore. House c'est surprenant et j'aime qu'elle sache le faire. Les scénaristes ont su alliés bons moments, bonnes intrigues et les réalisateurs(ices) de la série imposé une certaine ambiance de jamais vu. Bien sûr, le casting est au top.

Note : 9/10. En bref, un épisode parfaitement mené entre une excellente intrigue, une réalisation au poil et un Hugh Laurie au sommet de sa forme.

Commenter cet article

Watcher 17/03/2011 20:28



C'est vrai qu'en ce moment, les épisodes sont absolument géniaux, un vrai plaisir à regarder et j'ai la même attente que toi, attente que je n'avais pas forcément à ce point-là il y a quelques
mois.


Si chaque épisode à venir est aussi bon que les trois précédents, cette saison sera définitivement la meilleure.