Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 1. Twenty Vicodin.

20 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2011-09-20-15h16m15s242.png

 

House // Saison 8. Episode 1. Twenty Vicodin.


Après l'épisode final de la saison précédent, décevant à mon goût surtout vu la qualité de la saison 7 en son entièreté, House est donc de retour pour une huitième année. Ce ne fût d'ailleurs pas sans peine, moult rebondissements ont sévis bien avant que la série ne soit renouvelée (coûts de production trop élevés pour FOX, le départ de Lisa Edelstein alias Cuddy, …). Il était donc difficile de voir où la série allait bien pouvoir nous emmener. La dernière image de l'épisode précédent promettait du soleil et des cocotiers, on a finalement eu droit à la prison et son univers glauque et froid. L'idée est judicieuse puisque House retranscrit à sa manière un univers qu'on avait déjà presque pu voir précédemment dans le season 5 première, House dans un hôpital psychiatrique. L'idée était donc de revenir à cet essentiel, cet épisode que j'avais personnellement adoré, 1h30 de pur bonheur. Cette fois c'est moins réussi, puisque le côté hors-série de l'épisode est un peu copié sur les bords. Bien que…

En effet, le cas médical de ce premier épisode est peu ordinaire : il s'agit d'un prisonnier (incarné par Sebastian Sozzi), assez gentil sur les bords, qui ne demande rien, juste l'aide de House. Ce que j'ai adoré c'est que pour une fois on va enfin utiliser à sa juste valeur (une sorte de couteau suisse de la médecin) House. Le personnage va pouvoir faire avec les moyens du bord et exercer comme il peut. L'inspiration pourrait même venir de notre cher Sherlock Holmes dont House va faire une nouvelle démonstration de ses talents de "mentalisme" en décrivant de haut en bas le personnage de Odette Annable, nouvelle venue dans la série (qui rejoindra l'équipe de House dans la suite des évènements). Le cas est donc bien géré du début à la fin, la série n'en fait pas des caisses et c'est agréable. C'est aussi un des points forts de House depuis l'an dernier plus particulièrement : de faire des épisodes où l'aspect fantasmé de la série médical qui a des multiples rebondissements grandiloquents à disparu, et l'on en vient à quelque chose de plus ordonné, plus simple, et donc moins pesant.
vlcsnap-2011-09-20-15h24m53s47.pngL'ambiance de cet épisode est bien gérée. J'ai trouvé que du début à la fin ça se tenait même si le méchant, ce vieux nazi ne fait pas vraiment peur. On a aussi une apparition de Jaleel White dans le rôle de l'homme à tout trouver. J'adore cet acteur, il est toujours aussi fun et sa petite apparition était donc bien trouvée. Côté guest on retrouve aussi Kaleti Williams, acteur aux gros bras ayant plus de muscle que de cerveau pour choisir ses films de seconde zone au cinéma. Et puis Michael Bailey Smith vu dans La Colline à des Yeux dans le rôle d'un méchant, incarnant ici une nouvelle fois ce genre de rôle. Prévisible mais fun également. D'ailleurs, durant la bagarre avec House, il avait la tête du gros méchant qui fait peur. Enfin, on pourra aussi reconnaître Michael Paré dans le rôle de Warden ; Thom Barry dans celui du médecin en charge ; et encore d'autres têtes que je vous laisse le soin de découvrir.

La construction de l'épisode sous forme de calendrier des 5 jours que House doit passer en prison. Pas mal foutu, surtout que les 5 jours ne manquait pas de rythme et de rebondissements. Enfin, comme son homologue de la saison 5, cet épisode fait sortir tous les membres du cast de la série. C'est un choix judicieux qui permet de transporter le personnage de House dans un autre univers, plus solitaire et peu apporter plus de réflexion. J'ai hâte de voir la suite car cela sera justement très intéressant de savoir comment House va revenir à Princeton Plainsboro, qui va remplacer Cuddy, comment Jessica Adams va intégrer le casting, … Tant de questions qui auront des réponses dans le prochain épisode qui j'espère sera la suite exacte de cet épisode sans élipse temporelle.

Note : 8/10. En bref, un retour par la grande porte avec un épisode teinté de violence inoffensive et d'un cas médical traité de façon intéressante.

Commenter cet article

delromainzika 05/10/2011 21:57



Arf :/ dommage.



marion 05/10/2011 21:51



Bon, juste un petit com' pour dire que personnellement, je n'ai pas accroché à ce retour ... :( Very Sad !! 



delromainzika 20/09/2011 17:17



Si si, mais il a fuité sur internet :)



Thib 20/09/2011 17:06



L'épisode n'est pourtant diffusé que le 3 octobre non ? oO