Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 2. Transplant.

11 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2011-10-11-20h17m11s192.png

 

House // Saison 8. Episode 2. Transplant.


Après un petit tour en prison, House sort enfin, avec un bracelet au pied (ce qui était forcément très attendu). Alors l'épisode qui est livré se fait tout en finesse, et ce n'est finalement pas si étonnant que ça puisque la série est vraiment puissante à elle seule pour nous livrer un bon épisode sans trop en faire. Malheureusement, et malgré quelques rouages intéressants, finalement c'est toujours la même série qu'on a sous les yeux, avec quelques changements de lieux (très intéressants pour certains), Foreman aux commandes de l'hôpital à la place de Cuddy, ou encore Wilson qui ne veut plus se voiler la face sur House et sa prétendue possible rédemption. On sait tous qu'il ne peut plus revenir en arrière. Et justement, la relation de House et de Wilson est ce qu'il y avait de plus intéressant dans cet épisode (facile en même temps puisque pas de Thirteen, pas de Chase, ni même de Taub). Les quelques scènes à l'humour sarcastique sont funs, notamment celle sur "My Heart will Go On" qui rappelle qu'au fond, House c'est toujours House. Mais on voit qu'en un an (car il y a eu un laps de temps d'une année tout de même) beaucoup de choses ont changées.

Le seul regret que j'ai vis à vis de House ce n'est pas son retour car il est plus en forme que jamais, mais c'est plutôt la prise de facilité du scénario pour le réintégrer dans son environnement. Le début de l'épisode est très (trop) rapide pour mettre House hors de prison, et même chose avec la fin de l'épisode où il retrouve son bureau, dans l'état où on l'avait laissé l'an dernier. C'est décevant car au fond, j'aurais aimé que la série ait l'envie de bouleverser son univers, et même le bureau de House (qui se retrouve dans un placard à balai). Pendant ce temps, Thirteen, Chase et Taub ont quittés le Princeton-Planesboro, et j'espère que le retour ne se fera pas aussi rapidement qu'on pourrait le croire et qu'ils vont prendre le temps, comme avec la saison 5 et le retour de Cameron par exemple, et des autres. Enfin, de l'équipe initiale quoi. Foreman dans ses nouvelles positions de chef de l'hôpital est intéressant et le personnage a enfin le développement qu'il mérite. Depuis le début de la série on le met dans la catégorie des loosers (même Cuddy lui avait dit dans un épisode de la saison 5 où il la suppliait presque de revenir auprès de House).
vlcsnap-2011-10-11-19h26m09s30.pngL'arrivée du Dr Chi Park se fait par la petite porte. La gentille Charylne Yi est un ajout de casting modeste certes mais je trouve l'actrice déjà ennuyeuse, et son personnage pas drôle pour un sou. Ca sera la larbin de House, on en attends pas plus, et j'ai bien peur qu'on ne puisse vraiment en attendre plus. Même la scène avec l'arrivée de son père à l'hôpital était ridicule. Alors on se retrouve face au patient, qui doit recevoir une transplantation de poumons défaillants et dont on doit trouver la cause. Le plausible côtoie le facile. L'intrigue n'était pas intéressante et ce malgré l'effort de faire différemment. On le voit bien, la série s'en sort à merveille pour nous proposer quelque chose qui tente de briser l'univers que l'on connaît de la série, mais ça fonctionne pas vraiment sur le cas médical, et on retourne donc à nos personnages qui sont la véritable force de l'épisode.

C'est donc ainsi qu'on se retrouve face à un épisode transitoire intéressant pour une partie, moins pour l'autre. Le coup de poing de Wilson est tout un symbole pour clôturer cet épisode : il montre qu'il ne se laissera plus jamais faire, et qu'il n'attends plus rien de son ex-ami, il veut juste un steak. Alors pourquoi ? Telle est la question. J'ose espérer que l'énergie qui se dégage des deux personnages, et de cette bromance qui comme toujours tourne au court bouillon sera énergique et vivante cette année car j'ai bien peur que sans Cuddy, la série soit trop différente et qu'il manque un élément, une pièce nécessaire au puzzle. Les efforts sont là, et l'excellent season premiere était là pour prouver que l'on pouvait s'en sortir dans un autre environnement, tout en tentant malheureusement la réédition du season 6 première.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympathique même si se reposant un peu trop sur ses acquis et que l'introduction de Charylne Yi n'est pas vraiment une réussite.

Commenter cet article