Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 21. Holding On.

15 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2012-05-15-18h23m41s180.png

 

House // Saison 8. Episode 21. Holding On.


Cette année on ne dit pas que au revoir aux Desperate Housewives, on dit également au revoir au Docteur House. Alors qu'hier je versais toutes les larmes de mon corps face au final d'une des séries qui aura le plus marqué ma vie de sériephile, je m'apprête la semaine prochaine à dire au revoir à une autre série et pas des moindre : House. Cet épisode était sûrement l'un des plus beaux que la série ait pu nous offrir en huit ans, une belle leçon d'amitié et bien plus : d'amour. La bromance entre House et Wilson n'avait jamais été aussi loin. Les multiples scènes émouvantes s'enchainent. Je retiens surtout celle dans la voiture où Wilson cri de toutes ses forces qu'il a besoin de House, de son seul ami, sans qui il ne pourra pas vivre sereinement la fin de sa vie. Mais House est hypocrite et ne pense qu'à lui, du coup, il veut lui aussi que Wilson reste auprès de lui le maximum de temps qu'il pourra. Sans Wilson, House n'est plus rien finalement. Il n'a même plus aucune raison de vivre. C'est son seul ami. Le cri du coeur de Wilson était donc logique et surtout magnifique. Les deux hommes sont excellents et l'on sent le poids des années sur leurs épaules. Chapeau bas.

L'autre moment fort de l'épisode c'est le cri de House. Je ne me souviens pas l'avoir vu dans un tel état de rage auparavant. En tout cas, cette scène restera parmi les meilleures de la saison malgré sa courte durée. Les dialogues de "Holding on" sont également excellents. House tente de tout faire pour que Wilson prenne son traitement (ce dernier ne veut pas vivre comme un légume le reste le peu qui lui reste à vivre et préfère donc se laisser mourir et profiter des 5 mois qui lui reste). Le cas de Wilson est bien plus intéressant que l'on ne pouvait le penser. Il permet vraiment de rapprocher les deux hommes et de lier un peu plus leur amitié. House a été là pour Wilson, et vice versa, mais au fond, ils ne veulent pas le reconnaître. La perte totale de contrôle de House dans cet épisode m'a beaucoup amusé. En effet, quand il va presque tuer un patient également, cela m'a vraiment choqué. J'ai cru qu'il allait le tuer et je voyais déjà le final de la série arriver juste derrière.
vlcsnap-2012-05-15-18h20m33s90.pngPendant ce temps, Foreman tente de prendre la relève de Wilson dans la vie de House. Il va donc lui prendre les tickets de la prochaine saison afin qu'ils puissent aller aux matchs ensemble. Sauf que House ne veut pas de l'amitié de Foreman, il ne veut que Wilson. L'amour qu'il y a entre les deux personnages (qui n'a rien de sexuel attention), est vraiment impressionnant. C'est d'autant plus impression que cela ramène encore une fois au modèle même de la série : Sherlock Holmes et son partenaire Watson. Les deux personnages ont pu avoir une amitié assez trouble parfois, au bord de la rupture, mais au final, ils ne sont que l'ami de l'un l'autre. C'est tout. L'épisode reprendre cette confrontation des deux personnages mythiques sous la version de House et de Wilson avec beaucoup d'énergie et surtout quelque chose de déprimant qui traine. House ne peut pas s'achever sur un happy end c'est impossible de toute façon.

Le retour de Thirteen était bâclé mais je ne suis pas sûr de comprendre les enjeux réels autour de ce personnage. C'est plutôt un petit coup histoire de faire un dernier au revoir à House et Wilson pendant que la série est encore en vie. Mignon et sympathique dans son ensemble. Taub voit que House perd totalement les pédales et commence donc à vouloir trouver du travail ailleurs. C'est pourquoi il demande une lettre de recommandation à Foreman. Là encore on sent que la fin se prépare et que la chute de House est proche. Ce dernier va devoir retourner en prison. Je ne m'attendais pas du tout à ce que cela passer par l'intrigue de l'IRM détruite, mais plutôt du pauvre gamin qu'il a presque tué. Le cas médical de la semaine n'a donc rien de bien intéressant pour que l'on s'y attarde. Je trouve même dommage d'avoir lancer un cas, qui n'était pas nécessaire. J'aurais préféré un réel focus sur Wilson, House et toute la bande plutôt que l'on prenne quelques minutes pour continuer les enquêtes (même si cela permet la question existentielle de House qui ne peut pas vivre sans trouver des réponses à ses questions).

Note : 9.5/10. En bref, le cas médical m'a gâché le plaisir. Même si parfois on pourrait croire que les scénaristes en font un peu trop, tout ce qui se déroule dans l'épisode est fluide et permet de préparer le terrain d'un series finale qui sera tout en émotions.

Commenter cet article