Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 4. Risky Business.

vlcsnap-2011-11-01-14h38m57s218.png

 

House // Saison 8. Episode 4. Risky Business.


J'aime bien House nouvelle version mais j'aurais peut être espéré que la série nous livre quelque chose d'un peu plus musclé. Car mon problème c'est avec Chi. Ce personnage qui n'a pas été chez l'orthophoniste quand elle était petite m'irrite les poils d'une force considérable. D'ailleurs, la scène où elle a faillie se faire virée était vraiment hilarante tellement son plaidoyer paraissait ridicule. Non mais sérieusement, ce personnage est un ajout douteux. J'arrive pas à accrocher à la syncrétique du personnage, et à l'analyse que la série porte d'elle. Seul le face à face avec House vaut le coup, chacune des scènes où elle tente de faire le bien quand lui fait le mal est drôle et surtout bien écrite, mais Chi reste et restera un mauvais ajout. La série aurait pu miser sur une actrice plus pertinente, celle ci, inconnue au bataillon, bataille pour trouver les bons ajouts à son personnage, les bons trucs pour le rendre intéressant et passionnant.

Il faut dire que j'ai aussi le départ de 13 en travers de la gorge. Permettez moi de tousser… Mais l'épisode tente habilement de nous la rendre intéressante, notamment en la frottant aux griffes de House, elle allant lui faire poser des questions à Wilson, faire des paris, etc… C'était le seul vrai intérêt de ce personnage dans l'épisode. Bien plus que son goût prononcer pour faire des réponses justes en terme de médecine. Car malheureusement de ce côté là, la série oublie qu'elle doit aussi faire des tests, etc… Là on a plus rien, jouant uniquement sur la rivalité des uns et des autres. C'est pas trop mal mais House n'est plus - ou presque plus - la série au Sherlock Holmes du médical. "Risky Business" c'est le cas d'un PDG d'une grande entreprise qui tombe malade alors qu'il doit signer un contrat de délocalisation en Chine dans quelques jours. Forcément House va en jouer, et notamment tenter de soudoyer le patient alors qu'il va de moins en moins bien.
vlcsnap-2011-11-01-13h56m10s152.pngLe parallèle est trop léger mais House reste fidèle à lui même. Ce qui me frappe cette année et bien plus que les autres c'est qu'il va au chevet des patients. On arrête pas de dire que House est froid, taciturne, et qu'il ne sort pas de son bureau pour aller voir ses patients. L'époque des premières saisons a bien changée. Ce qui au fond est dommage car Park et Adams ont un potentiel larbin intéressant. Et d'ailleurs Adams est l'atout charme de cette saison, sans conteste. C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de concurrence dans le monde bourré d'hommes, et Charlyne Yi n'est pas un modèle de beauté. Loin de là, surtout quand on voit qu'elle n'a aucune expression de visage. Elle fait plus peur qu'autre chose, la programmation de l'épisode lors de la soirée d'Halloween n'était pas une si mauvaise idée que ça au final.

Plus l'épisode avance plus on est devenu quelque chose de classique, et bien sûr les face à face entre House et Foreman - je retiens la main aux fesses notamment - et Wilson - je retiens la scène finale avec l'argent du pari - sont assez réussis. La série joue l'intérêt avec ses personnages habituels. Au final j'attends le retour de Chase et de Taub - pour ce dernier avec moins d'impatience -. La rivalité de l'épisode entre House et ce Dr Morgan était succulente. Je m'attendais pas à ce qu'un personnage de ce calibre fasse son apparition durant l'épisode. La scène finale était tonitruante et excellente. J'ai jouis de plaisir de voir Jessica Adams détruire tout une tonne de matériel. J'attends de voir ce que la suite de la saison pourra nous offrir car pour le moment c'est pas forcément excellent, c'est moyen. House nous a habitué à bien mieux.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode moyen rattrapé par une scène finale rebondissante.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article