Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 8. Perils of Paranoia.

29 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2011-11-29-19h19m05s37.png

 

House // Saison 8. Episode 8. Perils of Paranoia.


Cette nouvelle saison de House a un problème, comme le personnage de House en lui même en fait. Le problème ce n'est pas tant le scénario qui reste correct et sympathique, c'est cette régression de la série vers ses débuts. Je ne comprends pas pourquoi House veut refaire le House des premières saisons. Les cas médicaux de l'an dernier étaient bien plus passionnants, je ne comprends donc pas comment ceux de cette année peuvent être aussi mauvais. Bon, certes, cet épisode était moins énervant que deux ou trois des précédents dans le genre mais tout de même. La série a bien perdue cette saison en laissant partir Cuddy. Cuddy, elle manque énormément à la série. C'est d'ailleurs ce que l'on ressent à chaque fois que Foreman parle de son boulot. Ce dernier n'aime pas sa place. On le voit bien quand il parle à Taub durant quelques secondes dans cet épisode. Taub va parler du miracle que House a fait en trouvant la solution du problème d'un coup comme ça sans même avoir un raisonnement clair et précis, juste une idée qui lui trotte dans la tête : le schéma classique de la série avec la solution donnée par le maître de la série, en l'occurrence House ici, comme Sherlock Holmes et ses inspirations notamment.

Pour en revenir à Foreman, il va quant à lui parler de sa bataille pour des places de parking, pas très sexy comme boulot, mais c'est le sien. Je pense qu'il va s'accorder son petit rendez vous galant à la fin de l'épisode uniquement parce qu'au fond il se sent seul. Oui, il ne finit plus aux mêmes heures que ses anciens collègues, et surtout il n'a plus le temps de trainer avec Chase, Taub, et les autres. Foreman pourra donc avoir un joli traitement personnage si les scénaristes veulent bien se donner la peine de centrer un épisode sur lui cette saison. Thirteen a eu le sien, Cameron aussi, la petite nouvelle l'an dernier Master aussi, Cuddy, Wilson également, etc… Tant de personnages qui ont eu leurs épisodes. Alors pourquoi pas Foreman et la légitimité est bien plus grande maintenant qu'il est le chef de l'hôpital. J'aimerais voir comment il s'en sort en fait. Bref, pendant ce temps on prend le cas d'un avocat de la défense qui a un problème mais qui a aussi un bunker chez lui avec pleins d'armes. Ce n'est pas le plus intéressant de l'épisode quoi que la scène entre Parks et Adams était bonne.
vlcsnap-2011-11-29-19h19m18s172.pngCes deux personnages arrivent à faire leur trou difficilement. Seule la scène où Parks prend les devants et demande à Chase si il veut prendre un verre avec elle était marrante et bizarre à la fois. Mais elle est gentille, mais exécrable aussi. J'aime pas trop Parks, mais j'adore Adams alors voilà. La série tangue entre les deux personnages. Enfin, les pitreries de Wilson et de House sont excellentes. Wilson cherche chez House si il a une arme de cachée, ce qu'il a, sauf que c'est une fausse qui appartenait à son père, John House, ancien magicien. J'aimerais bien que l'on entre un peu plus dans les détails car on voit que cela torture vraiment House le personnage de son père. Bref, au final, ce nouvel épisode était pas trop mauvais, je me suis pas ennuyé mais l'originalité vient à se perdre. House retombe dans ses débuts, certes corrects mais pas subjuguants. J'ai du mal à comprendre comment la série a bien pue passer d'une excellente saison à cette saison moyenne, avec des bons moments certes mais moyenne quand même.

Note : 6/10. En bref, seule l'alchimie entre House et son meilleur ami Wilson sert l'épisode, le reste manque une fois de plus de consistance.

Commenter cet article