Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Human Target. Saison 2. Episode 7.

6 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-01-06-16h28m20s110.png

 

Human Target // Saison 2. Episode 7. A Problem Like Maria.


J'ai tout simplement adoré cet épisode de Human Target. Il y avait de l'action, de la musique géniale et bien sûr de l'humour comme il en faut dans cette série et encore une fois Mrs Pucci je l'ai adoré dans cet épisode. Je ne sais pas si c'est son air coincé ou autre mais je l'aime de plus en plus. Donc voilà, c'était du plaisir pris et ça ne se prend pas au sérieux.
En effet, l'intrigue part d'une retrouvaille entre Christopher Chance et Maria Galiego, une ancienne amie "très proche" de lui qui lui demande de l'aide pour sortir d'une prison son mari, une sorte de défenseur du pouvoir dans un pays en guerre. La relation entre les deux personnages offrait une excellente scène d'ouverture de l'épisode avec les regards coquins, la musique entrainante, l'accent espagnol de Maria et bien sûr la scène de gun fight dans ce restaurant en plus mieux de tout le monde. Il y avait quelque chose qui me rappelle combien j'adore les films d'action (pas forcément avec cervelle, je parle par exemple de Die Hard).
Entre avoir pu écouter "The devil's Tatoo" de BRMC en plein milieu de l'épisode, que j'adore, et la relation entre Guerero et la petite nouvelle (dont j'ai oublié le nom d'ailleurs) me fait toujours pouffé de rire. J'adore en fait ce qui se passe entre les deux, il y a une vraie alchimie et elle m'a bien fait rire cette petite entre sa robe moule fesses et sa "stoïcité" face aux avances d'un homme c'était sympa. Je trouve que la "female touch" apportée cette saison n'est pas si mauvaise que ça.
Et puis l'épisode part dans ses délires. Entre Winston qui va tester son lance roquette avec instructions en hébreux (j'avoue j'adore) et sa sortie d'avion à la Schwarzy dans Terminator, c'était tout simplement à voir quoi. Sans parler des musiques aux sonorités espagnoles et à cet épisode qui partait dans tous les sens. Ca éclate, ça pète, c'était tout simplement excellent comme divertissement. Je ne demande finalement pas mieux de cette série au final. Pur plaisir de folie. Et le cliffangher final, très intriguant, hâte de voir la suite. To be continued...

Note : 8/10. En bref, un épisode comme ça c'est pur simplement du pur délice d'action, d'humour, à boire avec un peu de sel et de citron.

Commenter cet article