Critiques Séries : Human Target. Saison 2. Episode 9.

vlcsnap-2011-01-15-20h16m12s185.png

 

Human Target // Saison 2. Episode 9. Imbroglio.


De l'action et du terrain, du huis clos et des coups de feu, Mrs Pucci en robe cocktail avec une amie à elle et Christopher Chance là pour sauver tout le monde. En gros, voilà le topo, pas mauvais du tout ce dernier épisode. J'ai eu mon compte d'action facile pour la soirée et je dois remercier cette série qui le fait avec personnalité et affection tout en gardant l'action et l'humour pour sa plus grande partie et pour la joie des téléspectateurs. J'aime bien cette série, je m'en cache pas et c'est pas honteux d'être un peu macho dans l'âme et d'aimer les séries bien de mec.
Bref, dans cet épisode on retrouvait donc Mrs Pucci et une de ses amies qui allaient à un dîner caritatif, le tout avec bien sûr Chance en garde du corps pour sa protection. La scène d'ouverture de l'épisode, un peu en mode previewsly on Human Target était excellente. Aussi bien le choix de la musique kitch un peu "Alerte Cobra way" et bien sûr les ralentis totalement bien utilisés. J'adore. C'est tellement kitch des fois que je suis près de me jeter sur mon écran pour le serrer dans mes bras.
L'intrigue était rythmé. C'est certain. Ca canardait dans tous les sens et les scènes d'actions sont maîtrisées au poil. Ce qui était bien dans cet épisode c'est qu'il n'y avait pas de fonds verts comme souvent. Là on ne va pas à l'étranger, on reste à New York, donc ça va. Ca m'a rassurer et le spectacle était encore meilleur. Même si l'histoire en elle même ne cassait pas des briques, elle n'en reste pas moins bonne, bien au contraire en fait. C'était très élancé et échancré, pas vraiment jubilatoire mais disons que ça manquait pas de nous livrer ce qu'on vient chercher : de l'action.
Au final, ce nouvel épisode de Human Target fait son boulot. Je n'en demande pas plus, pas mieux non plus. C'est pas parfait forcément mais je suis dans un élan de séries pour se détendre et se faire plaisir et ainsi oublier la noirceur de mes journées.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode solide et fier d'une série action/humour qu'on ne refait pas et réinvente pas.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article