Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hung. Saison 2. Episode 10. SEASON FINALE

13 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2010-09-13-16h16m02s63.png

 

Hung // Saison 2. Episode 10. "Even Steven" or "Luckiest Kid in Detroit".

SEASON FINALE.

 

Pathétique. Voilà le mot qui selon moi décrit au mieux ce dernier épisode. Alors que l'épisode précédent fût pour le meilleur épisode de la saison 2, les résolutions prises ne sont pas tenues et c'est à un épisode vide, sans aucune émotion et bouchage de trous qu'on a droit. Fût un temps où la série pouvait se suffire à elle même grâce à ses personnages mais là rien, ses personnages sont aussi inintéressants que chiants.
Alors voilà, la saison 2 est terminée et elle me laisse finalement un goût amer, un très grand goût d'inachevé. Loin d'être à la cheville de la première saison, j'avais dans l'espoir de voir de bonnes résolutions prises pour cette fin de saison mais non, sous ces mots je vais tenter de vous faire voir que Hung n'a rien à offrir et qu'elle n'a rien fait à part tourner autour du pot du début à la fin. Tout d'abord le personnage de Lenore. Sur cet épisode s'achève une aventure avec Ray, une aventure mêlant sexe et argent, mais une aventure qui n'avait aucune saveur, c'était bâclé et avec un manque total d'imagination, les scénaristes ont simplement pensé que de montrer Rebecca Greskoff à poil aurait pu aveuglé les téléspectateurs, mais le téléspectateur n'est pas dupe. Loin de là, au travers d'un season finale bâclé on découvre que le personnage qui passionnait la série et la pimentait, est au final aussi plat qu'une crêpe.
Ensuite pour ce qui est de Tanya. La folie qui a pris le personnage dans le dernier épisode n'avait enjoué, je m'étais dit, elle se réveille et ça va chier des bulles mais non, Tanya reste aussi plate. En effet, elle tente de se racheté auprès de Ray et de Frances. C'était d'un pathétique ce passage devant la maison de Frances du moment où elle s'allonge par terre au moment où la discussion prend fin. C'était un soulagement terrible et profond que j'ai ressenti mais Tanya n'offre finalement rien, il ne suffit pas de jouer l'hystérique. Ce que l'épisode précédent nous promettait n'était que du flan. Sans parler de sa petite discussion avec le fils de Ray, ça aussi c'était pathétique.
Pour Ray, et bien le personnage est transparent, il pourrait finalement être absent de la série qu'on ne le remarquerait pas. Il ne sert absolument à rien qu'à s'apitoyer sur son sort, un sort qui au final est tout aussi mal écrit que prévisible. Et voilà, il veut se remettre avec sa femme, si Hung c'est ça, et bien dit donc, le pitch enchanteur, le pitch assassin du puritanisme, la série tombe dans ses travers et fait l'opposé de ce qu'elle promettait. Elle n'achève pas son personnage, elle le laisse dans ses draps de satins pour tenter de lui faire oublier son ennui. J'aimerais vraiment savoir ce que Thomas Jane pense de son personnage, il tenterait à coup sûr de nous dire que tout va bien alors que tout va mal.
Au final, le seul point correct de l'épisode c'est Jessica et Ron. Ces deux là offrent à la fin de la saison une fin d'épisode, pas de saison mais c'était assez sympathique. La première, Jessica face aux aveux de Ron qui s'est fait branlé par Mindy (la série n'est pas cru, donc autant l'être non ?) et qui reste aussi stoïque d'une bonne trique. J'ai bien aimé ce passage car même s'il n'était pas forcément teinté d'émotion (heureusement dans un sens sinon le mielleux de la série serait revenu à la charge et aurait tout gâcher) mais assez drôle. J'espère justement que Ron reviendra car ce personnage sert à la série alors qu'aux débuts, il n'était là que pour faire plante de salon. Jessica reste aussi sympathique dans son rôle, certes on ne la voit pas trop mais elle offre une douceur, un calmant à l'épisode, calmant mes nerfs face à ce gâchis total de scénario, de papier et de talent.

Note : 1/10. En bref, un très mauvais épisode de Hung qui, s'il n'y avait pas eu Ron et Jessica aurait été bien pire.

Commenter cet article

delromainzika 13/09/2010 17:43



J'ai été dur, très dur mais franchement, c'était du foutage de gueule ce season finale. La série méritait de se faire flagélée de cette façon et je suis loin de le regretté.



Gaetan 13/09/2010 17:18



T'as été très dur mais j'ai pas aimé non plus, je suis vraiment déçu par cette saison 2 et j'envisage d'arrêter la série.