Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hung. Saison 2. Episode 9.

4 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-04-20h35m59s253.png

 

Hung // Saison 2. Episode 9. Fat Off My Love or Im the Allergen.


A un épisode du final, place a une bonne dose de folie dans Hung. Aussi bien Tanya que Jessica et surtout Ron, tout le monde devient cinglé et pique sa crise de nerf, et non pas sa crise de la quarantaine bizarrement. Entre amours en déchéances, crise total de prise de contrôle et de pouvoir, volonté de remettre la main sur le marché et donc sur Ray. Les personnages de la série nous offre des prises de positions assez censées et d'une rare humilité dans la série. Globalement il s'agissait ainsi d'un bon épisode que j'ai vraiment aimé. Certainement le meilleur que j'ai vu depuis le final de la saison 1.
Ainsi, tout d'abord Jessica et Ron. Ce couple n'était pas fait pour durer mais ça en le sait depuis le début, depuis que l'on sait que Ray et Jessica ont été mariés, qu'ils ont toujours des sentiments l'un pour l'autre, qu'ils s'aiment toujours malgré leurs différents et leurs divorces et puis l'amour de deux enfants les unis, ce n'est pas rien. L'obsession de Ron pour que Jessica est des enfants avec lui était devenue insupportable pour Jessica qui débutait ainsi à ne plus aimer son nouveau mari. Elle avait été allergique de cette manière une seule autre fois dans sa vie : quand elle s'était aperçu qu'elle et Ray ce n'était plus possible. Si la fin de l'épisode, avec Ray était prévisible pour lancer la saison 3, je regrette pas qu'ils l'aient fait. C'était à la fois charmeur et doux, pas si imposant que ça mais également drôle. Et puis cette fin d'épisode était vraiment digne d'un drama romantique.
Si Ray n'était pas là, l'empire s'écroulerait. Lenore se retrouverait toute seule avec ses petites escroqueries par ci, par là. Cette fois elle veut sa part du gâteau sur Frances et elle le fait comprendre à Ray qui ne comprend pourquoi elle veut de l'argent qu'il n'a pas. En vient alors le début des premières engueulades entre Ray et Tanya depuis longtemps et Tanya terminée par "I'm a PIMP and you're a whore". Elle y va cache du cabinet et c'était ce qu'il fallait pour décoincé un peu cette série, la dépucelée en la prenant autrement. Tanya s'aperçoit également du pouvoir de Lenore par la même occasion en fin d'épisode. Cette scène était magistrale, si ce n'est pas la meilleure du personnage. En effet, face à sa patronne elle était géniale. La tension monte au fur et à mesure et j'ai savouré. Du passage au distributeur au moment où la pauvre patronne arrogante et extorqueuse de services se fait fouetter par Tanya.
Avec cet épisode la série est de nouveau sur les rails d'un nouveau chemin qui semble laisser entrevoir une fin de saison plutôt optimiste. En tout cas, je veux bien y croire et l'on ne m'a pas donner de raisons de douter. Tant mieux devrais-je dire.

Note : 9/10. En bref, un très bon épisode de la série où il n'y avait rien a ajouté. Les ingrédients étaient là, suffisait de les déguster.

Commenter cet article