Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hung. Saison 3. Episode 5.

1 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-01-15h20m19s212.png

 

Hung // Saison 3. Episode 5. 'We're Golden' or 'Crooks and Big Beaver'.


Ana Ortiz est quand même une cinglée parfaite vous ne trouvez pas? Derrière cet épisode se cache une femme, une flic, qui a couchée avec un prostituée - Ray - parce que son mari ne semble plus vouloir d'elle. Cela ne m'étonne pas du tout qu'elle soit une hystérique. Le cliffangher de l'épisode précédent - Ray se faisant arrêté - est très bien employé et à sa juste valeur dans cet épisode. On ne s'ennui pas une seule seconde, j'étais même frustré à la fin de l'épisode de ne pas avoir de suite. C'est vrai, la série aurait vraiment pu jouer de façon bien plus intéressante mais je ne suis pas déçu du résultat malgré tout. Ana Ortiz se donne à fond dans son rôle, elle va à la fois être une vraie cinglée mais aussi avoir un coeur jusqu'à résoudre son problème par un dernier plongeons de Ray dans son coquillage. Hung est une série surprenante car elle a des sentiments, contrairement à ce que l'on pourrait croire derrière son sujet. En effet, Ray est quelqu'un qui aime encore sa femme, qui aime ses enfants, c'est un tout.

Tanya ne sert pas à grand chose dans cet épisode car le plus gros c'est le duo Ana Ortiz / Thomas Jane. Efficace de bout en bout. Et forcément on ne fait pas gage du retour en forme de Lenore. Car même si sa crise était sympathique, on n'en a pas trop à faire quelque chose. C'est comme si elle ne servait à rien et qu'elle venait gâché le spectacle. Après, Rebecca Creshoff est quand même le genre d'actrice que l'on aime bien rien que pour son charisme fou. C'est pourquoi je vois en elle quelque chose de toujours très inspiré. Les scénaristes jouent habilement avec sa petite intervention pour tempérer un peu le propos du retour de l'épisode. Pendant ce temps Tanya suit Ray et va se retrouver elle aussi à l'arrière de la voiture de cette fliquette. Même si les quelques phrases féministes de Tanya étaient pompeuses, finalement l'ensemble reste plutôt solide et bon.
vlcsnap-2011-11-01-15h08m16s144.pngAu final, ce nouvel épisode était bien géré de bout en bout. J'ai retrouvé l'énergie de la série, de ses débuts. Ce genre d'épisode - des épisodes road-trip ou presque, mais en huis clos - est casse gueule car on ne sait pas trop si l'on va tenir tout le temps sans faire tomber la pression. Hung a plutôt bien réussi son truc, je ne peux que féliciter les scénaristes de ne pas rater cette nouvelle saison de la série. L'an dernier c'était assez moyen voire mauvais par moment, mais cette nouvelle saison est bien plus travaillée, plus solide, et forcément c'est plus fluide. Les personnages ont trouvés de nouvelles dynamiques. J'ai hâte de voir les répercussions de cet évènement sur la vie de Ray et surement sa peur de faire le gigolo au fond où il pourrait tomber sur une nouvelle folle du genre - et flic - et se retrouver une bonne fois pour toute en prison.

Note : 8/10. En bref, un excellent épisode, sujet à de nombreux bons moments.

Commenter cet article