Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hung. Saison 3. Episode 9.

28 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-28-19h09m39s78.png

 

Hung // Saison 3. Episode 9. A Monkey Named Simian or Frances is Not a Fan.


A un épisode de la fin de cette nouvelle saison qui pourrait peut être être la dernière si HBO ne souhaite pas la poursuivre - malgré une chute signifiante des audiences, je pense qu'elle peut encore être renouvelée vu que les scores restent honorables -. En tout cas, les jeux sont faits et différents pour chacun des personnages. Le premier à entrer en jeu c'est Ray qui compte une fois de plus et comme chaque année récupérer son ex femme, Jessica. Forcément, ce n'est pas une tâche facile. Ce que l'on attend depuis le final de la première saison est enfin arrivé : Jessica apprend à Tanya qu'elle connait le secret de Ray, qu'il es un prostitué et que cette dernière est son PIMP. Mais Jessica s'en fout, je pense qu'elle a fait le deuil de son ex mari. A mon grand damne, le désespoir de Ray de retrouver un jour sa femme s'amenuiser de jour en jour. L'histoire se poursuit très bien, et j'aime comment tout se met en place, et enfin, Anne Heche n'est pas insupportable. Cela fait plaisir à voir.

L'épisode fonctionne très bien autour de Tanya également. Cette dernière découvre que Charlie met les voiles. Elle ne peut pas se résoudre à le perdre, car… elle l'aime. Et c'est bel et bien le problème que l'on découvre sans que ce soit dit explicitement. Le fait que Tanya soit paniquée quand elle parle à Ray durant ce mariage était excellent. L'histoire se suit plutôt bien et j'ai hâte de voir ce que le dernier épisode aurait a apporter à ce personnage qui pour le moment nage en pleins doutes. Tanya est un élément central du puzzle et elle doit aussi gérer le fait que Ray a frappé Jason et lui a… cassé le nez. Ce dernier ne peut plus "baiser" sans gêner ses clientes. Ces dernières n'en peuvent plus de ses problèmes de nez. C'est marrant, et cela permet à Ray de ne remettre un peu en scelle durant cet épisode. Ce n'était pas mauvais. Ainsi, ce nouvel épisode laisse donc de côté pas mal de personnages comme Lenore. Cette dernière n'est pas présente. D'un côté cela permet de poser les bases de la fin de la saison, mais sa présence manque légèrement.
vlcsnap-2011-11-28-19h09m49s184.pngOn laisse également de côté les enfants Drecker. Même si ces derniers ne servent pas à grand chose, je ne peux m'empêcher de penser qu'ils pourraient avoir un meilleur rôle. Leur laideur est déjà une souffrance pour l'écran certes, mais le scénario a tellement de choses à raconter. Enfin, le mariage de Mike dans cet épisode permet un retour en force d'un personnage laissé de côté durant le passé par l'histoire. On savait très bien que Mike avait réussi à trouver l'amour de façon très étrange - en prenant la place de Ray lors d'un coup -. Bref, au final, ce nouvel épisode avait un arrière goût de bonté, mais aussi jovial. J'ai bien aimé, et l'écriture bien plus fine et surtout plus énergique de cet épisode permet de redonner du pep's à la série, qu'elle avait bel et bien perdue dans l'épisode précédent, recueil de choses et d'autres laissant peu de place à une bonne suite. Le cliffangher de l'épisode précédent a donc très bien servi l'histoire. Hâte de voir le final de la saison.

Note : 7/10. En bref, un épisode jovial et bon, finement écrit.

Commenter cet article