Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hunted. Saison 1. Episode 2. LB.

12 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-12-01h00m22s209.png

 

Hunted // Saison 1. Episode 2. LB.


Le premier épisode de Hunted était plutôt une sorte de course contre la montre. Efficace l'épisode, et surtout convaincant. Il donnait envie de voir la suite. Le second épisode joue plus sur le terrain de l'angoisse en oppressant constamment son héroïne dans un univers froid et jamais sûr. Moins excité mais plus posé, cet épisode gagne en intérêt et faire évoluer l'histoire agréablement et tranquillement. On revient donc au style des séries anglaises qui savent prendre leur temps et bien. Pour avoir de l'action il faut attendre la fin de l'épisode, et ce n'était pas mauvais. Pour nous faire patienter Melissa George s'est même permise de nous offrir une petite scène de combat dans un endroit assez glauque. Là aussi c'était pas mauvais. Hunted maitrise donc plutôt bien son sujet et la manière dont elle distille son action. On passe un bon moment globalement avec les personnages et les questions s'enchaînent comme des perles. Sam Hunter continue dans cet épisode d'être la petite espionne qui côtoie cette petite famille complexe qui cache pas mal de choses (et pas que de bonnes choses).

Ce que je peux dans un premier temps regretter c'est que la petite équipe qui est derrière Sam reste beaucoup trop en retrait. Je pense à Deacon, Zoe et Bernard. Le trio est sympathique mais cela manque d'action. Ils se contentent d'être des acteurs passifs de l'histoire ce qui est une idée assez bête. Mais Sam Hunter est une femme seule, et solitaire. Elle fait ses missions en solo. C'est peut être le seul reproche que je peux faire à cet épisode. Car Sam Hunter est un excellent personnage. Elle continue de chercher ses réponses et répond aussi aux questions que les téléspectateurs peuvent se poser. L'action est là et bien pensée afin de ne pas nous ennuyer. Sans compter sur le suspense qui permet également de nous tenir en haleine. Cet épisode, beaucoup plus calme n'était pourtant pas moins sanglant que le premier. Sam est tout de même la meilleure agent de terrain et pourtant elle n'est là que pour s'occuper d'Edward Turner (et encore, ce n'est même pas ce sur quoi l'accent est mis).
vlcsnap-2012-10-12-01h07m51s93.pngL'épisode permet donc de développer l'intrigue de la saison sans pour autant développer un peu plus l'intrigue personnelle de l'héroïne. C'est dommage car je pense qu'il y avait pas mal de bonnes choses à faire derrière. Il manquait donc ce développement (en plus de l'exploitation des personnages gravitationnels). On sent que Hunted c'est la série de Melissa George et l'actrice remplie sa mission avec foi et pas mal de bonnes choses viennent la saluer. On lâche donc Sam dans une maison construite un peu comme une sorte de labyrinthe interminable. Cela ressemble d'ailleurs beaucoup à ce que des thrillers américains peuvent faire comme on peut en voir souvent au cinéma. Ce n'est pas un défaut, loin de là, car le suspense est suffisamment présent pour que le téléspectateur que je suis ronge ses ongles jusqu'au sang pendant 57 minutes (car oui, ils sont comme ça chez BBC, ils ne font pas les choses à moitié).

On peut sentir par ailleurs que la série d'espionnage qu'est Hunted veut beaucoup prendre de choses à Ian Flemming. Je suis un grand fan de cet écrivain et je ne vais pas reprocher à Hunted de s'en inspiré. Il y a un ton particulier qui permet de voir que la série se permet aussi d'emprunter quelques éléments du personnage de Flemming. BBC veut donc avec Hunted peut être faire oublier aussi MI:5 (ou Spooks pour les plus anglais d'être vous). Je ne connais pas très bien cette autre série d'espionnage britannique que je me suis toujours refusé à rattraper par manque de temps (un jour, peut être). Je pense que Hunted a encore des choses à nous montrer mais aussi des choses à prouver. Ce n'est pas toujours au sommet de son art car l'épisode montre à coeur ouvert les faiblesses de la série. Le manque de développement du personnage principal dans cet épisode reste le plus gros défaut avec l'exploitation trop minimaliste des collègues de Sam.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode moins rythmé que le pilote et beaucoup plus calme. Il permet cependant d'installer une ambiance angoissante et assez efficace en soit.

Commenter cet article