Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane by Design. Saison 1. Episode 17.

25 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-25-15h07m29s239.png

 

Jane By Design // Saison 1. Episode 17. The Sleepover.

 

Cette première saison de Jane By Design aura été un vrai yoyo. Un peu comme le poids de certaines stars. Après un mauvais épisode, Jane By Design revient cette semaine avec quelque chose de regardable. C’était fun, léger et tout ce que j’aime dans cette série. Enfin, tout ou presque. Car tout n’était pas parfait, malheureusement. En effet, je ne peux pas m’empêcher de pointer du doigt les faiblesses du personnage qu’est Billy quand il se retrouve avec Zoe. C’est niais et pas passionnant. La série a tout fait pour rendre cette relation catastrophique et surtout terriblement énervante. En effet, j’arrive à m’arracher les cheveux (ou presque) devant les scènes de ces deux personnages. Dans l’épisode précédent, on laissait Jane toute seule, sans sa mère et sans Ben. Forcément, cela va permettre à elle et son meilleur ami d’organiser une très jolie petite sauterie… chez Jane. La scène d’ouverture de l’épisode était rigolote. Elle a tout d’un déjà vu et pourtant cela passe très bien avec l’ambiance générale de Jane By Design. Je ne m’attendais pas à une telle énergie dès le début surtout que la série a généralement tendance à nous ennuyer.

 

Billy et Jane décident alors d’organiser une grande soirée chez Jane. Comme il n’y a personne pour les surveiller, cela ne peut être qu’une excellente idée. C’est même un combat qu’il va y avoir dans les couloirs du lycée pour qui aura le plus grand nombre d’invités à sa soirée. Il est évidemment que le stratagème de Billy va fonctionner à merveille et que tout le monde va aller à cette petite fête. Sur fond de « Call Me Maybe » (c’est une soirée de quel ordre exactement ?) on va avoir droit à Billy qui scande tout et n’importe quoi alors que les autres dansent et s’amusent. Sauf que Jane ne pouvait pas être présente à sa propre fête. Malheureusement pour elle. Gray décide de l’envoyer à Londres afin d’aller chercher Jeremy pour finir la collection. Plus tôt dans l’épisode, Jeremy appelait Jane pour s’excuser de son comportement mais malheureusement, Jane n’aura pas eu le temp de le convaincre. A l’instar de l’épisode 9 de la saison, cet épisode se déroulait en partie dans le vrai Londres. Un fait amusant mais aussi permettant de voir que les séries américaines ont suffisamment d’argent pour s’exporter (même pour quelques plans) alors à quoi bon faire encore du fond vert.

vlcsnap-2012-07-25-15h07m25s204.png

Surtout quand on voit que Covert Affairs a fait de même en se délocalisant elle aussi. Du coup, cela prouve que les grands networks n’ont plus aucune ambition de livrer des trucs réalistes. La scène entre Jeremy et Jane était correcte même si je déteste Jeremy. C’était aidé par le décor (évidemment). Pendant ce temps, Eli ne comprend pas pourquoi Jane ne veut pas l’inviter à sa fête. La relation entre Eli et Jane se fait de plus en plus proche. Je ne sais pas où les scénaristes veulent aller avec eux, mais l’issue sera sans aucun doute des draps et une chambre. Je vous laisse imaginer la suite. Eli et India vont pendant ce temps faire un bilan de leur relation. Rien de bien excitant là non plus même si India est toujours au top de sa forme. Enfin, Rita va découvrir que la mère de Jane est partie et que Jane est donc seule chez elle. Cela ne pouvait pas durer plus d’un épisode, malheureusement. Au final, à un épisode de la fin de la saison il n’y a pas beaucoup d’enjeux pour le final de la saison mais cela reste suffisamment correct pour donner envie de voir la suite. Je ne me suis pas ennuyé (sauf peut être 2/3 minutes ici et là).

 

Note : 5.5/10. En bref, un épisode mignon et gentil.

Commenter cet article