Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane by Design. Saison 1. Episode 7.

15 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-15-13h02m50s18.png

 

Jane By Design // Saison 1. Episode 7. Teen Model.


La série enchaîne les épisodes plutôt corrects ces trois dernières semaines. Jane By Design est par définition une série sur le monde de la mode mais aussi sur Jane comme l'indique le titre. On développe donc petit à petit ce canevas autour du personnage et de son histoire. J'ai bien aimé l'histoire de cette semaine autour de la jeune modèle, Piper Grace, que Jane doit babysitté. Elle doit donc gérer la jeune femme juste avant un grand shooting pour Donovan Decker. La synergie entre Jane et la jeune femme est plutôt bien développée et petit à petit l'épisode nous rend le personnage fun et décontracté. Notamment quand elle va vouloir passer une journée dans la peau de Jane et Billy, comme une petite étudiante alors qu'elle, elle ne peut plus arpenter les couloirs d'un lycée. D'ailleurs, son arrivée dans le lycée était hilarante et très cliché. Et c'est justement ce qui participe à rendre l'épisode un peu moins chiant. Le niais et le drôle peut être parfois très efficace dans une série de cet acabit là. Piper Grace c'est donc le futur visage d'une nouvelle ligne de vêtement, qui est celle de Donovan Decker. Evidemment, tout le monde ne va pas se mettre d'accord.

Alors que s'occuper de Piper pouvait sembler être un job facile, finalement tout va se transformer en cauchemar pour elle. C'est le typique moment d'une série de ce genre au pitch aussi fin. Pendant ce temps, Ben en a marre du comportement de Jane et il va alors serrer la vis et le lui faire comprendre. Malheureusement dans cet épisode, Ben n'a pas grand intérêt. Le personnage est devenu aussi risible que possible. J'aurais bien aimé qu'il soit bien moins gentil, car cela avait un fort potentiel mais la série est tellement ras les pâquerettes des fois. Et Ben est un des gros points noirs de la série. J'aurais préféré que Jane doivent vivre toute seule et faire croire aux services sociaux qu'elle ne vit pas toute seule. Cela aurait pu corser son histoire au moins, et être fun également. Apporter aussi une bonne petite dose de drama. Enfin, Billy est toujours en sandwich entre Lulu et Jane. C'est là que je me pose tout un tas de questions. La relation entre ces trois personnage est-elle saine ? Car on ne sait pas trop où l'on va entre Billy et Lulu. Je pense que Billy ne sait pas ce que c'est que d'avoir une petite amie. Pas vous ?
vlcsnap-2012-02-15-13h05m01s48.pngSi il y a bien quelque chose que je ne comprend pas dans cette série c'est cette amitié entre un mec hétéro et une jeune femme. La relation entre Billy et Jane est étrange. Je sais pas, d'un côté je me dis que Billy est secrètement amoureux de Jane et que c'est pour ça qu'ils sont si proche, ou bien c'est pas du tout ça, et il est gay et alors, cela ne me choquerai plus. En effet, j'ai l'impression que cette relation est malsaine. Mais je ne veux pas dire que cela n'existe pas dans la vraie vie, je suis sûr que beaucoup de mecs hétéros ont de supers amies. Mais en fait c'est dans  Jane By Design que je trouve ça bizarre. La série maintient cette ambiguité, et surtout dans cet univers là. Au final,  Jane By Design livre ici un épisode plutôt sympathique sans trop en faire. Clairement, ça aurait pu être mieux, et notamment sur une utilisation beaucoup plus judicieuse des personnages dans leurs contextes. Et je veux revoir plus India.

Note : 5/10. En bref, un épisode qui ne mange pas de pain.  Jane By Design reste cette petite série guillerette qui met de bonne humeur.

Commenter cet article

delromainzika 19/02/2012 20:34


Bien vu :) Ca doit être ça. Cette transposition du fantasme mais alors c'est qd même super tiré par les cheveux ^^

Clare 19/02/2012 20:00


Ceci-dit, ça n'exclut pas une ydylle entre Jane et Billy, il m'a bien semblé qu'il y a eu qq indices dans ce sens... Ca me plairait bien :)

Clare 19/02/2012 19:59


J'ai une théorie concernant l'amitié entre les deux héros, qui à moi non plus ne me paraît pas hyper naturelle. Billy, c'est la personnificatin du fantasme de toutes les adolescentes : c'est tout
ce qu'on peut espérer d'une très bonne amie (qui s'interresse toujours à tes problèmes, te consielle sur tes fringues, etc), mais c'est un garçon sexy. C'est carrément du 2-en-1 ! ^^


En fait, un mec comme ça, ça n'existe pas, sauf dans le fantasme des filles.


C'est excatement le même truc dans "I just want my pants back" : la meilleure copine du héro, c'est en fait ce que serait un meilleur pote (avec les pensées et les réactions d'un mec, donc) mais
dans le corps d'une fille mignone. Là, c'est le fantasme des ados mâles !