Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jo. Saison 1. Episode 2.

2 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-02-17h17m34s6.png

 

Jo // Saison 1. Episode 2. .


Après un premier épisode assez patibulaire quant à la suite des évènements, j'ai décidé de retrouver Jo pour de nouvelles aventures. Après le cadavre sur le parvis de Notre Dame de Paris, voici la jeune femme entre la vie et la mort accrochée à la Tour Eiffel. Histoire de nous montrer une autre histoire du patrimoine parisien, nous allons donc suivre une fois de plus les aventures d'un flic qui connait Paris comme sa poche. Puisque nous allons aller de Montmartre (là où il habite) à Pigalle (histoire de voir un petit bout de peep show) en passant par la brigade et la Tour Eiffel bien évidemment. Les lieux s'enchainent et c'est assez joli finalement mais pas suffisamment bien pour que l'on ne voit pas le temps passer. Malgré un premier épisode assez mauvais dans son ensemble, ce second tente de rattraper le coche grâce à un développement des personnages. Nous allons par exemple en découvrir un peu plus sur Jo et sa fille, Adele. J'aime bien la relation qu'il y a entre les deux personnages. Même si c'est très loin de me rappeler Leon, ce n'est pas trop mauvais non plus donc je ne vais pas m'en plaindre.

Disons que le danger qui court autour d'Adele n'a rien de bien inquiétant. C'est très cliché et surtout le cliffangher était presque pathétique. Ce que j'aurais préféré c'est voir une intrigue plus proche d'un Taken pour Adele qu'autre chose. Pour le moment ce n'est qu'un danger caché. Pendant ce temps, Jo se sent seul et le poids de la solitude lui fait jeter ses petits cailloux blancs. Je crois que la série ne pouvait pas faire mieux dans le genre ridicule. Je ne comprends ni cette scène si son intérêt. Nous avions en plus de cela déjà eu droit à une séquence de ce genre dans le premier épisode. Autant dire tout de suite, quelle perte de temps. Je préfère que l'on aille plus loin, que l'on plonge dans le Paris sale (un peu comme New York Police Judiciaire pouvait le faire avec New York). Sauf que l'on reste encore une fois en surface. L'affaire de la semaine est traitée de façon très anémique, comme si les scénaristes n'avaient pas d'idée et qu'ils voulaient boucher les trous avec des choses et d'autres pas nécessairement très fastidieuse.
vlcsnap-2013-02-02-17h45m28s106.pngJe n'oublie pas pour autant Bayard qui reste encore une fois un bon personnage. La relation qu'il y a entre lui et Jo est toujours sympathique. J'ai notamment bien aimé la séquence dans la voiture, mais cela s'arrête presque là puisque Jo, grand solitaire, passe le plus clair de son temps seul à faire ses recherches de son côté. J'aurais largement préféré voir un peu plus du Jean Reno parisien du Da Vinci Code que de cette série là. Bien évidemment, maintenant la grande question est de savoir comment les choses vont évoluer car mis à part le côté Office de Tourisme qui nous fait des gros plans sur les lieux parisiens, tout en nous faisant un point culture comme Evelyne Dhelia présenterait la météo… franchement il y a du boulot. Un scénario qui ne vole donc pas très haut, bourré d'incohérences et surtout d'ennui. Si la suite est du même acabit j'ai bien peur que les téléspectateurs désertent rapidement (quoique… Jean Reno est un bon argument).

Note : 4/10. En bref, la Tour Eiffel en fond d'écran, des personnages un peu plus creusé mais une série superficielle qui ne creuse pas suffisamment le fond des choses. Raté.

Commenter cet article