Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jo. Saison 1. Episode 3.

10 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-10-13h12m00s199.png

 

Jo // Saison 1. Episode 3. Place de la Concorde.


Quand l'on sait que Jo a été créée par René Balcer (Law & Order, Law & Oder : Criminal Intent, Paris : Enquêtes Criminelles), on se demande qu'est ce qu'il a fait pour que Jo soit un raté dans sa carrière. Voulant très souvent faire trop dans la démonstration parisienne, comme s'il y avait quelque chose à décodé avec nos monuments chaque semaine. Même si je dois avouer que Jo a ses qualités et je pense bien évidemment à son héros, je trouve que Jean Reno commence sérieusement à fatiguer. Le pauvre semble souvent au bout de son propre rouleau, comme si son jeu avant une vraie limite. Les séquences plus familiales de Jo sont alors là pour lui permettre de ne pas trop nous ennuyer avec ce que l'on a déjà vu ailleurs ce qui n'est pas plus mal. Je n'ai pas rêvé de grand chose quand j'ai commencé Jo, notamment car je trouve que l'ensemble n'était pas ce qu'il y avait de plus prometteur, mais je suis d'autant plus déçu que certains personnages ne servent pas vraiment le récit. Je pense à Normand, le grand manitou de la PJ.

Ce que j'aurais aimé c'est qu'il mette des bâtons dans les roues de Jo et pas qu'il reste un accessoire pour quelques dialogues ici et là en rapport avec l'enquête du jour. Du point de vue de la police, il faut donc attendre les apparitions de Bayard, le coéquipier de Jo pour que les séquences soient bien plus intéressantes. Après l'avancée faite dans l'épisode précédent sur leur relation professionnelle, cet épisode ne revient pas vraiment dessus. Le scénariste se contente ici de faire une sorte de compilation de ce que les séries policières savent faire. Alors certes, c'est classique et pas nécessairement mauvais, mais j'attends un peu plus d'une série policière maintenant que j'en ai vu quelques centaines de différentes. Mais l'une des choses qui m'empêche réellement de m'imprégner de la série c'est cette musique de trompettiste. C'est assommant et j'ai l'impression de sortir avec la tête comme un ballon à la fin de chaque épisode. Alors certes, je ne demande pas que l'on nous mette du Carly Rae Jepsen, mais tout de même.
vlcsnap-2013-02-10-13h10m25s14.pngJo explore pendant ce temps le Paris que l'on ne voit pas forcément tout le temps sur des cartes postales. Après avoir joué avec la Tour Eiffel et Notre Dame de Paris, voilà que l'obélisque de la place de la Concorde sert de lieu de villégiature à nos meurtres de la semaine. Des meurtres qui nous plonge dans des rues pas toujours connues de la capitale (à moins d'y habiter). Ce parisianisme peut être assez dérangeant lorsque l'on n'est pas très parisien dans l'âme. Car la série tente très souvent la démonstration  du fait que la ville à des choses à nous raconter encore et encore. Mais finalement, ce troisième épisode bien que très médiocre montre encore une fois que Jo n'est pas la pire série policière qu'il puisse exister, juste qu'elle n'est tout simplement pas reluisante. Elle ne tente pas de faire quoi que ce soit avec ses personnages (sauf peut être avec Bayard et Jo, ou encore Jo et sa fille Adele) mais c'est tellement en surface pour le moment. Dommage.

Note : 4/10. En bref, du policier toujours aussi médiocre.

Commenter cet article