Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jo. Saison 1. Episode 6.

3 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-03-22h26m43s115.png

 

Jo // Saison 1. Episode 6. Le Marais.


Ce nouvel épisode de Jo était vraiment intéressant dans le sens où c'est le premier épisode que la série que je n'ai pas trouvé trop mauvais. L'histoire de la semaine est médiocre, mais personnellement je ne trouve pas que cela ce qu'il y avait de plus important. En plus de cela, Jo s'est permise d'inviter une star des Law & Order : Sam Waterston, aka Jack McCoy (qui joue actuellement le rôle de Charlie Skinner dans The Newsroom). Je suppose que l'épisode était bien meilleur grâce à l'écriture de Franck Ollivier, à qui l'on doit le scénario de L'empire des loups ou encore de la saga estivale Zodiaque. On comprends donc un peu plus le fait que l'histoire était un tantinet plus accrocheuse. Notamment vis à vis du personnage de Jo. La série développe enfin son potentiel personnage au travers de son intrigue personnelle. Jean Reno est bien meilleur quand il est dans ce genre de registre là, que dans le rôle du flic propret qui fait son boulot et qui s'en va balancer ses petites cailloux blancs tous les soirs à Montmartre.

Je n'ai jamais dit que j'attendais quoi que ce soit de Jo, mais tout de même, c'était tout même très ronflant. "Le Marais" permettait aussi de se laisser embarquer dans un quartier que l'on ne connait pas forcément. Le Marais n'est pas le "monument" le plus connu de Paris. En tout cas, c'est comme cela que je le vois. Et la série tente alors d'éviter les facilités (notamment en jouant avec les lieux connus de Paris). On est donc dans un épisode qui se concentre bien plus sur l'histoire que sur les décors. Jo St Clair était par ailleurs bien plus au centre de l'épisode, bien plus intéressant également. Je ne sais pas ce qu'il faudrait pour que Jo devienne une série encore plus fun car je trouve le tout encore un peu trop coincé. Le scénario n'était pas trop mauvais cette fois ci, mais disons que ce n'est pas non plus parfait. Il y a encore des choses à revoir. Je pense encore à l'introduction complètement foirée de cet épisode. J'ai eu l'impression d'être devant une comédie de comptoir parisien.
vlcsnap-2013-03-03-22h40m22s108.pngUne sorte de pastille humoristique pas drôle comme la France sait en pondre par dizaines ces dernières années. Le réalisateur de cet épisode de Jo était aussi un bon. En effet, Kristoffer Nyholm est le réalisateur officiel de la plupart des épisodes de The Killing, la série danoise. Autant dire tout de suite que Jo avait alors une gueule différente (même si certains codes sont les mêmes). Je pense que la qualité n'est peut être pas le point fort de Jo, mais ils tentent de faire en sorte que cela ne soit pas aussi catastrophique qu'elle aurait pu l'être. L'évolution est pour le moment bonne et disons que la direction de la série est assez intelligente avec le passé de Jo qui remonte à la surface. J'espère maintenant que Karyn sera un peu plus impliquée dans la série, mais Jill Hennessy ne semble pas servir à grand chose. Son personnage est une sorte d'accessoire qui permet de mettre un nom sur une affiche mais de ne pas trop bloquer l'actrice. Il faut alors se rabattre sur Dormont (qui prend une place bien plus importante dans l'épisode) et Bayard que j'aime toujours autant.

Note : 5/10. En bref, premier épisode intéressant de Jo.

Commenter cet article