Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jonah From Tonga. Saison 1. Pilot (Australie).

10 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-09-02h12m43s241.jpg

 

Jonah From Tonga // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après la bonne surprise que fût Ja’mie Private School Girl, j’avais repris confiance en Chris Lilley. Et puis est venue Jonah From Tonga. Je n’ai pas vraiment réussi à trouver cet épisode réussi et ce malgré toute l’énergie que j’ai pu mettre à tenter d’apprécier ce premier épisode. Il y a un truc chez Chris Lilley qui ne passe tout simplement pas chez moi. Ce n’est pas sans tentatives que l’épisode tente de me séduire. Notamment en allant à fond dans le registre de l’humour facile et bien gras. Mais cela ne m’a pas vraiment fait rire. J’ai plus été exaspéré par l’histoire qu’autre chose alors que le début de cet épisode était plutôt rigolo. Notamment car au Tonga, la série réussie à nous changer réellement d’univers. Le personnage de Jonah est à son aise et surtout beaucoup plus pertinent. Une fois que l’on débarque en Australie, les choses ne sont plus du tout aussi intéressantes et le téléspectateur que je suis a été déçu. Le pire c’est tout de même que je n’attendais rien de spécial de Chris Lilley avec cette nouvelle comédie. Il m’a tellement déçu par le passé (Angry Boys notamment).

Les aventures de Jonah, un élève rebelle de 14 ans, sa famille, amis, professeurs et conseillers qui sont épuisés par leurs tentatives d’aider Jonah à devenir bon.
vlcsnap-2014-05-09-02h14m19s176.jpgJe crois bien que Jonah From Tonga n’est pas du tout faite pour moi et que le style de Chris Lilley non plus. J’ai pourtant bien aimé l’idée que l’on nous plonge dans divers univers de personnages avec le même acteur. En utilisant le principe du mockumentary, la série ne cherche pas à renouveler le style de l’acteur/scénaristique/comique australien. Bien au contraire, j’ai même l’impression que la série a plutôt tendance à transformer ça en expérience assez ennuyeuse. Ce n’est pas une question de gags mais plutôt de style. Car au fond les gags ne sont pas nécessairement mauvais c’est juste que j’ai l’impression que Chris Lilley ne cherche pas à renouveler son style. On le voit donc faire les mêmes choses encore et encore à mon plus grand regret. Je ne remets pas en cause non plus le fait qu’il puisse séduire des téléspectateurs. Au contraire, je pense même que son style a de quoi séduit quand il est bien utilisé. Je m’étais donc surpris à trouver Ja’mie Private School Girl comme comédie alors que je partais avec les plus gros a priori du monde à son sujet. Comme quoi, tout peut arriver dans ce bas monde.

A mon sens le fait qu’il répète plutôt ou moins ce qu’il a déjà fait par le passé ne fait pas de lui quelqu’un de réellement visionnaire à mon goût. Il cherche donc à reprendre les choses qui ont pu faire son succès auparavant (ici avec Summer Heights High où il avait déjà incarné le rôle de Jonah). Mais cela reste tout de même un objet de curiosité intéressant. Cela me rappelle par moment un peu Little Britain. Je n’ai jamais réussi à trouver cette comédie réellement intéressante à mes yeux mais j’avais constaté tout de même qu’il y avait derrière un très joli travail de fait sur les personnages. Chris Lilley fait plus ou moins la même chose (je ne critique pas la ressemblance étant donné que je ne sais pas qui a eu l’idée en premier) mais cela est peut-être en train de réellement s’essouffler. En adoptant un autre style (peut être en sortant du mockumentary par exemple), Chris Lilley pourrait alors nous délivrer quelque chose de plus mature, de plus efficace. C’est bien beau de rester dans le passé et sur ses acquis mais il y a aussi des choses à créer j’en suis sûr et qui ont leur place dans le monde des séries.

Note : 4/10. En bref, malgré quelques bonnes idées, cette comédie de Chris Lilley ne renouvelle en rien le genre et même pas le personnage qu’il avait déjà incarné dans Summer Heights High.

Commenter cet article