Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Justified. Saison 3. Episode 10.

22 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-22-18h08m26s77.png

 

Justified // Saison 3. Episode 10. Guy Walks Into a Bar.


Et voilà que la saison prend tout de suite un tout autre goût. Effectivement, ce fût un très grand épisode de Justified cette semaine dans la série et je suis ravi, bien plus que ravi même. En effet, il n'y a pas de mot pour décrire mon étant à ce moment. Laissant Limehouse de côté ou presque, l'épisode se concentre donc sur Quarles. Ce personnage est cinglé et c'est ce que l'on va nous montrer et nous prouver. Notamment avec la dernière scène de l'épisode, ahurissante et même flippante. Neal McDonough est fait pour jouer ce genre de personnage, cinglé et dératé. J'aime ça. Dans Desperate Housewives il n'avait pas pu aller bien loin dans sa vengeance de part le fait que la série est diffusée sur un network à une heure de grande écoute, mais Justified s'accorde pour rendre le personnage encore plus passionnant qu'il ne l'était auparavant. Quarles va s'installer dans le bureau de Napier, alors qu'il se prépare à gagner des élections. Evidemment que Napier gagne mais… il est disqualifié à cause de sa soeur car cette dernière travaille dans le bureau de vote (et donc, pour éviter tout suspicion de triche… son élection est invalidé et Shelby prend sa place). J'ai adoré toute cette scène où Quarles, dépité, quitte le bureau qu'il pensait faire sien.

Quarles est un personnage complexe. Il est pas possible à lire mais il a ce regard froid et haineux assez gênant alors qu'il peut sourire d'un coup comme ça. Ce côté lunatique du personnage est vraiment bien joué par McDonough. Je pense que ce dernier arrive même à être encore meilleur que tous les autres méchants que l'on a pu voir dans Justified, mais d'une autre façon que Margo Martindale qui était plus dans l'émotionnel (et excellente dans ce domaine d'ailleurs). Boyd a donc son shérif, Shelby, à la tête du bureau du shérif du comté jusqu'à nouvel ordre (nouvelles élections, c'est à dire pas avant 3 mois). Quarles ne va pas le prendre très bien cette histoire. C'était logique de toute façon. J'ai notamment adoré le moment où Quarles se rend dans le bar de Raylan et le menace de le tuer. C'était jouissif ce moment. Encore un moment à la Justified que j'aime tant. Cette série ne sait pas lever le pied mais elle le fait tellement bien des fois. Surtout quand on se concentre sur les arcs saisonniers et non plus sur des affaires de la semaine. Bien que durant cet épisode Dickie Bennett arrive à faire son trou.
vlcsnap-2012-03-22-18h08m27s89.pngPuisque ce dernier doit être relâcher de prison à moins que Raylan puisse témoigner devant la cour qu'il ne peut pas être relâcher. Raylan se prépare et puis finalement va dire qu'il est ok pour libérer Dickie. Je ne sais pas ce que Raylan prépare au fond de lui, mais ce n'est pas tout rose. A mon avis, Dickie a quelque chose de très intéressant à faire dehors même si ce personnage a toujours été un peu bête dans sa tête. Mais je l'aime bien (moins sa nouvelle coupe de cheveux). La pauvre Lindsay cependant quand même. J'ai une petite pensée pour ce personnage qui aura été très utile dans cet épisode et coucher avec Raylan en fait parti. Evidemment, je m'y attendais pas du tout, mais c'était très sympathique. Au final, ce nouvel épisode de Justified était excellent et mais pas comme tout le temps car celui ci était vraiment particulier. Quarles était tellement au sommet de sa forme que cet épisode était pour moi parfait dans tous les sens du terme. Le fait de laisser Limehouse de côté me laisse penser que la saison 4 sera au sujet de Limehouse si jamais ce dernier ne passe pas de vie à trépas d'ici la fin de la saison.

Note : 10/10. En bref, parfait.

Commenter cet article