Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Justified. Saison 3. Episode 13. SEASON FINALE

11 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-11-22h04m24s250.png

 

Justified // Saison 3. Episode 13. Slaughterhouse.
SEASON FINALE


Et voilà, s'achève donc une troisième saison de Justified. Même si ce dernier épisode de la saison n'était pas totalement à la hauteur de mes attentes (et envies), finalement c'était quand même un bon épisode. La conclusion apportée au personnage de Robert Quarles était sympathique mais totalement satisfaisante. Disons que le côté film d'horreur série B quand il se retrouve avec le bras coupé (c'était très borderline pour du Justified mais excellent car la surprise est de mise) m'a bien surpris, dans le bon sens du terme, mais que l'intrigue ne trouve pas vraiment de conclusion épanouissante à mon goût. Plutôt que d'enfermer Quarles avec cette famille (la tension est présente, et on passe un bon moment, rien à redire là dessus), j'aurais préféré qu'il fonce dans le tas et fasse un maximum de victime. Pourquoi pas un Quarles, entrant dans les bureaux des US Marshalls et tue tout ce qui bouge. Cela aurait permis d'une part de faire le ménage des personnages inutiles, mais aussi d'ajouter un peu de tension et de dynamisme, sans compter le choc que cela aurait pu être.

Quarles veut retourner à Detroit, chez lui, mais Theo Tonin veut 500 000 dollars afin qu'il accepte son retour. Quarles va alors voler une voiture, kidnappé une famille et être en fuite. J'aurais préféré que l'on sente encore plus la folie de l'homme, quitte à même tuer Pip (parmi les enfants). Je pense que Justified avait les moyens de plonger dans une certaine noirceur dont à mon avis elle a bien besoin. Mais c'est en le personnage de Raylan et cette fin , que l'on pourrait trouver cette rédemption vers le mal. Et si Raylan devenait borderline, cela pourrait justement remettre à la fois en cause le concept même de la série qui repose sur des tires justifiés, mais aussi le principe de la série qui n'a jamais vraiment voulu plonger dans une gore (sauf dans une scène durant cet épisode, peut être le début d'une longue lignée) et dans la dépression de ses personnages. Le face à face entre Raylan et Quarles aurait pu être un peu plus passionnant, même si je dois avouer qu'il n'était pas mauvais du tout.
vlcsnap-2012-04-11-22h02m23s61.pngNeal McDonough restera excellent jusqu'au bout et va tenir tête à Timothy Olyphant de main de maitre. Limehouse n'a qu'un rôle accessoire dans cet épisode. D'une part pour livrer Boyd à Raylan et ensuite pour faire en sorte de retrouver Quarles à la fin. La scène finale de cette histoire était quand même grandiose. Du grand Justified. Cela permet de tempérer avec un final pas toujours très juste et pas forcément équilibré. Disons que j'adore tellement Justified que je trouve que ses finals ne sont pas ses épisodes les plus réussis. Loin de là. Souvent ce sont les pré-finaux. En tout cas, ce fût le cas de l'épisode 2.12, mais pas cette année où il faut remonter à l'épisode 3.11. Mais cela reste mon avis forcément. Enfin, Arlo reste très secondaire et se fait accuser par Quarles. Arlo n'aura servi que d'anecdote durant cette saison de Justified mais efficace malgré tout. Au final, voilà donc un bon film qui aurait pu être bien meilleur. Mais bon, avec Justified, je pense qu'il n'est pas vraiment possible d'être déçu.

Note : 7/10. En bref, final intéressant, mais décevant par certains aspects. Cela reste de qualité malgré tout.

Commenter cet article