Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Justified. Saison 3. Episode 5.

15 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-15-21h06m36s45.png

 

Justified // Saison 3. Episode 5. Thick as Mud.


Après un épisode très bien géré la série revient cette semaine avec un tout aussi bon épisode. Après la mort de la semaine passée, il fallait rebondir fort cette semaine. Et c'est donc Dewey Crowe, qu'on laissait dans une bien mauvaise position la semaine dernière qui va faire le show. En effet, Nurse Lance confit à Dewey qu'il lui a retiré ses deux reins. Lance demande à Dewey de réunir 20 000 dollars afin de les récupérer, avant que le corps de Dewey ne s'arrête de fonctionner dû au fait que les reins ne traite plus le sang et donc que le poisson envahit son corps. Je n'ai pas fait médecine, mais je rétorque que j'ai vu toute les saisons de House et de Grey's Anatomy. Je sais que j'apprends pas grand chose avec ça, ni même les bonnes choses. Bref, Justified joue donc avec cette idée d'un contre la montre pour Dewey. Il croit qu'il va mourir. Et le début de l'épisode est super rythmé. On ne voit même pas le temps passé durant tout l'épisode. J'ai tout bonnement et simplement adoré. Dewey est un bon personnage car son côté niais le rend encore plus fun que les autres. Dewey qui tente de trouver coûte que coûte les 20 000 dollars en pillant les magasins de Harlan, mais il ne trouve pas assez d'argent, voire… rien du tout.

Entre temps, Raylan est à sa poursuite et bien évidemment, Dewey ne pense plus rien avoir à perdre alors il est prêt à mourir. On va découvrir plus tard qu'il n'a jamais eu ses reins retirés, et que ce ne sont que des pauvres cicatrices sur son corps finalement. Même si on pouvait s'en douter, parfois je me méfie car avec Justified on est jamais à l'abris de quoi que ce soit. Du coup, l'intrigue fonctionne très bien et moi qui croyait qu'on allait perdre Dewey. Le pauvre, cela aurait été dommage en même temps. Petit à petit on va découvrir que Lance travaillait avec une autre infirmière de l'hôpital à qui Raylan avait parlé plus tôt dans la journée. Les éléments se recollent très facilement et rapidement. Ce que j'ai adoré également c'est la fin de l'épisode et le fameux, elle tue Lance, et Raylan, qui sent son tire justifié (d'où toujours le titre de la série), va tirer au travers du corps de Lance pour tuer la jeune femme. C'est tordu comme scène mais perspicace. Justified ne laisse planer aucun détail et c'est ça que j'aime tout particulièrement. Le fait que Lance était prêt à couper en morceaux Raylan était très fun, et j'aurais aimé qu'on aille un peu plus loin autour de cette histoire tout de même.
vlcsnap-2012-02-15-21h15m41s118.pngPendant tout ce stand-alone malin, Boyd rend visite à Tanner qui était le dernier appel sur le téléphone de Devil. Evidemment, les scènes sont là aussi très bonnes et Boyd semble se révélé plus intense que jamais. Le personnage gagne en carrure c'est fou. Il est passé de son statut de petit briguant à la bonne semaine, à ce méchant qui sait ce qu'il veut et pourquoi. Et surtout, comment l'obtenir. L'histoire prend un sens doucement mais surement, ce qui rend l'épisode un peu plus pertinent. Limehouse prend également forme avec son intrigue dans la série. Petit à petit on pose les briques de ce qui semble être quelque chose de particulièrement sanglant (le final promet déjà vous le nombre de méchants qu'il y a cette année : 3 distincts). Et enfin, Neal McDonough qui s'en sort plutôt bien et qui arrive à nous donner quelques moments intenses où il tente de nous montrer son pouvoir avec soin. Finalement c'est plutôt efficace et l'ensemble était donc passionnant et attachant.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode soigné et polissé de Justified très bien géré.

Commenter cet article