Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Justified. Saison 3. Episode 8.

8 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-07-23h08m43s69.png

 

Justified // Saison 3. Episode 8. Watching the Detectives.


Si chaque saison de Justified est aussi bonne c'est parce que les scénaristes trouvent toujours le moyen de rendre les personnages encore plus passionnants au travers d'intrigues différentes. Dans ce nouvel épisode les enjeux sont lancés mais Quarles fait aussi ses choix et l'alliance finale à venir. Quarles qui s'allie à Limehouse ? Je m'y attendais pas du tout. Si il y a bien une association risquée c'est celle ci car pendant huit épisodes les scénaristes ont trouvés le moyen de faire en sorte que les personnages soient toujours aussi passionnants mais le changement dans la direction de la saison est ici très étrange. Deux personnages diamétralement opposés qui s'associent. Même si ils semblent avoir le même objectif final, finalement on est en droit de se demander si tout ça est réellement viable. Mais je fais confiance aux scénaristes de Justified qui ont toujours trouvés le moyen de nous surprendre chaque semaine, même avec des épisodes indépendants dont la série s'est un peu trop affranchie à mon goût (j'avais adoré ceux de la première saison, et ceux des deux saisons suivantes sont pour moi bâclés, et semble même forcés, uniquement pour éviter d'avoir une intrigue à développer sur treize épisodes pleins.

Donc cet épisode débute avec le meurtre de Gary par Quarles. Ce que j'adore avec les méchants de cette saison c'est qu'ils n'ont pas peur de mettre la main à la pâte eux mêmes pour tuer des gens plutôt que d'envoyer des sbires. C'est aussi ce qui rend ces personnages encore plus charismatique à mon avis. Quarles arrive dans cet épisode à être encore plus surprenant que Limehouse qui se fait toujours aussi discret mais dont l'intérêt devrait être grandissant avec la dernière scène de cet épisode. Mais ce qui est intéressant avec l'ouverture c'est le message que Quarles envoie à Raylan puisqu'il va utilisé la balle qu'il avait utilisé contre Duffy. Du coup, Raylan est suspect dans cette affaire de meurtre ce qui va attirer l'oeil des services internes. Surtout quand Tonin va nous dire qu'il penser que Raylan est un marshall corrompu alors qu'en fait il n'en ait rien, car c'est vrai quoi, plus intègre que Raylan il n'y a pas. Justified nous offre donc la possibilité de remettre en cause la légitimité de Raylan dans la série et dans l'affaire en elle même. C'est efficacement fait, donc je ne me plains pas. Toute cette mise en situation du personnage profite au téléspectateur qui prend littéralement son pied.
vlcsnap-2012-03-07-23h09m52s254.pngBoyd va également mettre son petit grain de sable dans l'affaire avec beaucoup de simplicité là aussi mais également de calme et d'intérêt. J'aime bien ce que la série a fait de ce personnage en tout cas. Le FBI est mêlé à l'histoire, ce qui permet là aussi de retrouver une nouvelle dynamique autour de l'épisode et de sa construction. Raylan n'est plus du tout au sommet de sa tour d'ivoire, loin de là, et l'épisode tend à nous le prouver sans problème. Maintenant que Quarles voit que son plan pour faire tomber Raylan n'a pas fonctionné, Tonin et la famille de Detroit quittent alors Quarles et le laisse à son désarroi le plus total. Sauf qu'il a un autre atout dans sa manche : Limehouse. Maintenant qu'ils sont deux pour la course politique à la place de shérif, je pense que l'on va avoir du sang qui va couler aussi bien du côté des deux hommes mais également de Boyd. Au final, ce nouvel épisode de Justified offre une dynamique intéressante à la série mais également et surtout encore plus passionnante. J'ai adoré cet épisode, intense jusqu'au bout. Il fonctionne surtout sur du dialogue mais c'était soigné et équitable entre les personnages.

Note : 9/10. En bref, Justified livre parmi les meilleurs épisodes de la saison pour le moment. Solide et rondement bien mené.

Commenter cet article