Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Justified. Saison 5. Episodes 10 et 11.

28 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-28-01h19m17s57.jpg

 

Justified // Saison 5. Episodes 10 et 11. Weight / The Toll.


Je me demande si cette saison 5 de Justified n’est pas parfait la plus aboutie de la série. Plus aboutie ne veut pas nécessairement dire la plus réussie mais en tout cas ça fonctionne toujours très bien et c’est tout ce que je demande à cette série. Les deux personnages qui nous intéressent dans Justified ce sont Raylan et Boyd. Les deux ne sont pas si différents que ça de toute façon car ils sont toujours là pour faire face à la hiérarchie des criminels de la région que cela soit du point de vue de la loi ou des hors-la-loi. Ces deux nouveaux épisodes étaient réussis mais ce n’est pas une grande surprise, notamment car la série a déjà démontré à de nombreuses reprises qu’elle pouvait clairement être beaucoup plus. Cette année a changé pas mal de choses et notamment la mécanique de la série. En effet, chaque année nous avions un méchant bien précis et l’on savait pertinemment que dans la seconde partie de la saison les choses s’accélèrent et deviennent ainsi beaucoup plus énergiques jusqu’au dénouement final. Ces deux épisodes nous prouve que la tendance est différente. Il faut dire que cette année, Justified a mis les petits plats dans les grands en donnant à Boyd l’occasion d’être le grand méchant de l’histoire. Enfin, même si l’on n’a pas nécessairement envie de le voir en tant que tel.

Car Boyd a beau être ce qu’il est, je n’ai pas envie de le voir disparaître à la fin de la saison. Ce serait dommage de gâcher un tel personnage qui serait parfait pour la dernière saison de la série (qui sera accessoirement la prochaine). Du coup, le téléspectateur prend un malin plaisir à suivre les aventures de Boyd alors que celui-ci semble presque intouchable. C’est différent de ce que l’on a pu voir précédemment et ce n’est pas plus mal. Car mine de rien, la mécanique huilée de Justified commençait à devenir légèrement redondante. « Weight » reprend les choses sur les bases posées dans le très bon « Wrong Roads » (5.09). On sent que la série commence à se concentrer à nouveau sur ses deux héros (Raylan et Boyd) et tout cela pour le meilleur. J’ai beaucoup aimé Dewey dans cet épisode, que cela soit la fameuse scène avec la voiture où il a oublié de mettre le frein à main ou encore la scène en prison quand il fait face à Raylan. Ce qui est intéressant chez Dewey c’est le fait que ce dernier n’est pas intéressé par le pouvoir contrairement à Boyd et accessoirement Daryl Jr. Bien au contraire, lui ne veut que de l’argent. Il me fait presque pensé au Jesse Pinkman de Justified. Jesse n’était pas intéressé par le pouvoir dans Breaking Bad, il voulait simplement gagner sa croûte.
vlcsnap-2014-03-28-01h37m59s8.jpgBien que je ne sois pas du tout fan de Michael Rapaport et qu’il incarne Daryl avec peu d’entrain, le personnage en lui-même est très bien écrit et je dois avouer que Justified s’en sort astucieusement. Dommage que l’acteur rende tout ça assez filiforme car il y avait largement de quoi faire. Daryl est donc quelqu’un de très proche des valeurs familiales. C’est quelque chose que l’on avait déjà pu voir dans la seconde saison de la série si vous vous souvenez où Margo Martindale incarnait à merveille le rôle d’une matriarche. Du coup, Daryl est quelqu’un qui est certes très à cheval sur les valeurs familiales mais cela va aussi permettre à Boyd de plus ou moins virevolter. J’aime bien quand Justified tente de mettre ses personnages dans une toute nouvelle configuration et cela vers la fin de la saison. Mais Daryl est aussi quelqu’un de malin. En tout cas, il ne le montre pas mais les actions qui suivent ce qu’il met en place le prouve. Boyd a beau être pour le moment le roi à mon humble avis Daryl a de quoi lui reprendre le pouvoir des mains. Simplement car il est malin et qu’il a réussi au fil de saison, sous notre nez, à placer ses pions.

Les Crowe sont une menace maintenant, simplement car ils sont stupides et beaucoup moins forts que Raylan ou Boyd. Boyd a su développer une manière de négocier avec les gens plus forts que lui mais il ne l’a jamais fait avec les moins forts que lui. Du coup, il se retrouve plus ou moins perdu et c’est ici que les Crowe deviennent une vraie menace. Ava de son côté ne sert plus à grand chose. On ne sait pas trop sur quel pied danser avec elle alors qu’il y a largement de quoi faire. Le souci c’est que Justified ne semble pas vouloir nous donner d’indice pour le moment. Puis il y a « The Toll ». Un épisode légèrement moins bon que le précédent mais qui réserve malgré tout son lot de bonnes surprises. Boyd a passé toute la saison (ou presque) à faire en sorte de trouver un moyen de sortir Ava de sa propre situation. Cela n’a pas fonctionné et il faut dire que dans l’épisode précédent, il s’est rendu compte qu’il ne pouvait finalement pas faire grand chose pour la sortir de sa situation. La faiblesse de Boyd est donc à nouveau mise en avant et c’est une très bonne idée.
vlcsnap-2014-03-28-01h47m09s136.jpgSurtout que Justified s’en sert comme d’un moteur pour tout son épisode. Boyd va aussi se retrouver dans une scène de cet épisode à fumer une cigarette qui semble indiquer ici une scène importante. Ou en tout cas un tournant chez le personnage puisqu’à partir de cette scène, Boyd va plus ou moins changer de tactique. Ce qui touche à Nicky Augustine n’est pas ce que Justified a fait de mieux cette année mais cela permet aussi de démontrer qu’il y a encore tout un tas de choses à raconter dans cette série et que tout n’est pas terminé. Mr. Picker et Wynn Duffy également sont là pour mettre en oeuvre de nouvelles stratégies et permettre à Justified de nous montrer ce qu’elle a encore dans le ventre. Cet épisode était avant tout un épisode de transition qui nous emmène vers les deux derniers épisodes de la saison. Je suppose que ceux-ci seront beaucoup plus palpitants et réussis. En tout cas il y a de belles promesses qui sont faites à la fois à la fin de cet épisode mais également depuis le début de la saison. La narration de Justified a toujours été intéressante de toute façon. J’ai aussi beaucoup aimé le moment où Art se fait tirer dessus. Il fallait que cela arrive dans la série de toute façon.

Mais ce qu’il y a d’autant plus intéressant c’est le fait que Art va se faire tirer dessus par quelqu’un que Raylan a finalement plus ou moins provoqué tout au long de la saison. Ce n’est donc pas surprenant. Mais Art n’est pas (encore) mort. J’espère qu’il va rester en vie, ce serait tout de même dommage de se séparer de ce personnage. Cela permet de toute façon à Raylan de changer lui aussi de tactique et d’aller dans une toute nouvelle direction. Il y a enfin Daryl qui se rend auprès des marshalls. Une autre très bonne idée de Justified. Surtout que Daryl sait très bien ce qu’il faut dire et faire. Malgré sa tête de benêt, finalement le personnage est suffisamment bien écrit pour qu’il tente de nous faire croire qu’il est bien plus futé que l’on ne pourrait le penser. Du coup, ces deux épisodes étaient différents. Si l’un était particulièrement réussi, l’autre l’était un peu moins alors qu’il sert de transition vers la suite de la saison.

Note : 8.5/10 et 7/10. En bref, deux épisodes différents de Justified.

Commenter cet article