Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : King and Maxwell. Saison 1. Episode 10. Paradora's Box.

24 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-13-14h20m44s168.png

 

King and Maxwell // Saison 1. Episode 10. Paradora's Box.
SERIES FINALE


Tout ce qui se déroule dans cet épisode était assez prévisible et discutable. On ne sait pas vraiment comment tout cela va évoluer dans le sens où de toute façon King and Maxwell ne pouvaient pas se séparer. Cela aurait été vraiment bête dans le sens où pour continuer la série ils doivent de toute façon travailler ensemble. Et ce même si au fond cela aurait eu un goût excitant. Le souci de ce dernier épisode c'est que tout est si prévisible que finalement il n'y a plus de place pour une surprise et c'est au fond ce que j'attendais de la part de King and Maxwell. Je voulais être sur les fesses et me dire que non, que le sénateur n'est pas derrière une histoire bien plus sombre, et puis je voulais aussi croire que Bob Scott allait avoir un destin différent mais non, la série reste dans un chemin tout tracé et ce avec assez peu de dextérité finalement. Cependant, cet épisode avait aussi sa dose de bon divertissement alors que les choses commence enfin à démarrer. Disons que "Pandora's Box" avait aussi les moyens de nous délivrer quelque chose de potable de ce point de vue là. Michelle Maxwell en ressort encore une fois la grande vainqueur.

Cela ne m'étonne pas et en même temps il s'agit du meilleur personnage de King and Maxwell à mon humble avis. Ce que je trouve dommage c'est qu'elle n'ait pas été mieux exploitée auparavant et notamment dans les premiers épisodes de la saison. Sean King de son côté est quelqu'un de torturé par l'erreur qu'il a pu commettre par le passé et c'est bien ce qui va aussi engagé ce dernier épisode de la saison dans une direction plus rythmée. La fin de l'épisode, cherchant à épiloguer sur quelque chose de plus émouvant (la relation entre King et Maxwell est donc remise au premier plan, les deux personnages prouvant leur loyauté l'un envers l'autre alors que Michelle refuse une place à nouveau au sein des services secrets pour être aux côtés de Sean). L'enquête de Sean, de son côté, parvient à amorcer toute la seconde partie de l'épisode et ce avec une certaine efficacité bien que j'aurais aimé que l'on aille un peu plus loin. Notamment sur le passé de Sean. Je trouve que King and Maxwell n'a pas assez creusé le personnage et c'est encore pire avec Michelle qui avait largement besoin de ça.
vlcsnap-2013-08-13-14h13m35s228.pngLe fait que la série peine à trouver son intérêt au travers de certaines intrigues (le passé de Sean ne sert finalement qu'à délivrer un gros tas d'action à la fin de cet épisode) ne permet pas non plus de se laisser plonger dans l'univers de King and Maxwell. La série a son potentiel mais elle cherche encore trop son style. D'un côté elle se veut dramatique à fond et joue donc cette carte quand à côté elle est beaucoup plus légère et proche de ce que le Shane Brennan a déjà fait avec NCIS Los Angeles. Ce n'est pas nécessairement une mauvaise inspiration, c'est juste que j'attendais peut-être quelque chose d'un peu plus sombre et de plus réfléchi. Du coup, King and Maxwell déçoit dans sa dernière ligne droite et même le cliffangher illuminati ne m'a pas donné envie. Comme quoi, je crois que j'en ai bel et bien fini avec King and Maxwell. La saison 2 se fera sans moi (et je ne pense pas que de toute façon j'aurais du temps à lui consacrer l'an prochain ce qui tombe bien ne direz vous). Mais je reste persuadé du potentiel de King and Maxwell.

Note : 4/10. En bref, un final prévisible la plupart du temps qui frôle l'écriture automatique. Dommage.

Commenter cet article