Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : King and Maxwell. Saison 1. Episode 3. Wild Card.

29 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-29-12h48m07s5.png

 

King and Maxwell // Saison 1. Episode 3. Wild Card.


Le cliffangher sert donc d'introduction à la suite de la saison. L'intrigue que nous allons suivre est à mon sens assez maigre. J'aurais largement préféré quelque chose de différent. Il y avait de quoi faire en plus de ça autour de ces deux personnages. Mais ce que je regrette le plus vis à vis de King and Maxwell ce n'est pas tant le manque d'ambition général (car cela je pourrais m'en accomoder) c'est plutôt le manque général d'intérêt que la série semble se porter à elle même. Cette semaine encore nous retrouvons donc King et Maxwell pour de nouvelles aventures. Des aventures qui parfois manquent un peu de rythme. Et c'est bien dommage car à mon sens l'aspect émotionnel de la série étant l'un de ses gros points faibles, elle pourrait alors se concentrer sur son côté plus fun et distrayante. C'est en tout cas de cette façon que je ne vois personnellement. Et peut être même que j'ai envie de le voir de cette façon. Du coup, nous enquêtons sur la suspension d'un agent du FBI cette semaine. Et surtout sur les circonstances de ce fameux incident. Pour le moment, rien de plus classique.

Ce n'est pas un reproche vu que je pourrais dire cela pour de nombreuses séries policières que je regrette. On doit donc être séduit par l'originalité de notre duo. Prenons l'exemple d'une scène un peu féministe où King prend pour une fois Maxwell de haut et sur le terrain prouve qu'au fond elle sait mieux s'y prendre que lui (au boulot j'entend bien). Cela reste de bonne guerre et surtout une cocasserie assez agréable. Et puis nous avons ces moments où l'épisode tente réellement de se plonger dans le cas de la semaine. C'est assez mécanique et forcément un peu prévisible. Je dis bien un peu car l'originalité de la place de King and Maxwell (duo de détectives privés) permet de ne pas avoir constamment les mêmes interlocuteurs et surtout les mêmes personnages ronflants comme il peut y en avoir des tas dans les séries policières. Sauf que de la part de Shane Brennan, moi je m'attendais à un peu plus d'action. Car en plus de ça, King and Maxwell va énormément sur le terrain. On voit très peu les personnages confinés dans un même lieu ce qui fait aussi évoluer la dynamique.
vlcsnap-2013-06-29-12h48m00s197.pngCela me rappelle par certains aspects Psych (bien que cette dernière soit largement mieux que King and Maxwell, et je n'ai toujours pas fini la saison 3... on va dire que j'attends la fin de la série). Bref, tout cela va rapidement les mener sur des pistes étranges qu'ils vont devoir vérifier. Des théories assez amusantes. C'est une série qui tente de ne pas se prendre trop au sérieux et qui tente alors derrière le voile léger de ses personnages de nous divertir efficacement. Cela ne fonctionne malheureusement pas durant tout l'épisode. Et pourtant, celui ci n'était pas le plus mauvais (je dirais même que c'était tout le contraire). Pendant ce temps, Sean révèle plus de choses sur son passé d'agent des services secrets et l'erreur qui a conduit à sa chute. Cette histoire aurait pu apporté un peu plus de background au personnage mais je me rends surtout compte que c'était là pour conclure l'épisode sur une note différente de celle de la résolution d'un cas pour d'une bonne blague potage entre potes. Cela donne donc forcément envie de revenir, surtout que tout n'est pas encore très clair.

Note : 5/10. En bref, un épisode un peu correct sur les bords qui malgré la mécanique plutôt classique ne s'en sort pas trop mal.

Commenter cet article