Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : La Croisière. Saison 1. Episodes 5 et 6. SERIES FINALE

23 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-23-13h12m04s121.png

 

La Croisière // Saison 1. Episodes 5 et 6. Révélations / Saint Valentin.
SERIES FINALE


Faute d'audience, TF1 a décidé cette semaine de déprogrammer les deux derniers épisodes de La Croisière. Tout simplement. Pour simple gentillesse (et même si j'avais déjà les épisodes en réserve), TF1 les a proposé en replay sur le site de MyTF1.fr. Une belle initiative. Il s'agit d'ailleurs de la première fois que TF1 déprogramme une série pour la mettre sur son service de replay par la suite. Même L'Hôpital avait eu droit à ses trois semaines de diffusion. Bref, je sais que je n'ai pas été tendre avec La Croisière et que c'est peut être pour cela (en partie) que des téléspectateurs n'ont pas regardé lundi dernier. J'avais même été très virulent sur les épisodes précédents. Mais car j'avais dit que j'irais jusqu'au bout j'ai donc lancé les deux derniers épisodes de la saison. Et surprise, ils étaient bien mieux que tout le reste. La série n'est pas exempt de défauts c'est certain mais c'est seulement après cinq épisodes que l'on commence à s'attacher aux personnages et surtout aux histoires. Je pense bien évidemment à celle de Marie Lou et Charlie par exemple. Ce deux ex qui trouvent toujours le moyen de s'envoyer des piques interposés.

Avec "Révélations", TF1 retentait de parler d'homosexualité en primetime et ce dans une série. Nous allons donc suivre les aventures de deux adolescents, Romain et Cédric, qui cachent leur amour alors que Romain n'a pas encore osé faire son coming out auprès de ses parents. Ce qui est dommage dans La Croisière c'est que les intrigues sont à suivre de façon épisodique. Il n'y a donc pas de continuité entre les épisodes et les intrigues des passagers du bateau. Du coup, à la fin de l'épisode le coming out est terriblement bâclé et n'offre pas du tout à l'épisode la dimension émotionnelle dont il avait semble t-il besoin. C'est en tout cas comme ça que je l'ai ressenti. C'est dommage car je suis certain qu'ils auraient pu passer plus de temps (deux épisodes) et garder simplement l'intrigue en filigrane pendant qu'ils font d'autres choses ailleurs. C'est un reproche que je peux faire à tous les épisodes de La Croisière. J'aurais préféré qu'ils se concentrent sur une poignée de personnages secondaires et que des intrigues intelligentes soient développées autour de ça.
vlcsnap-2013-03-23-13h16m42s79.pngC'est donc aussi pour cela je suppose que les téléspectateurs n'ont pas accrochés. Il faut arrêter de penser que le stand alone est quelque chose qui régit le monde des séries. Ce n'est pas non plus d'une grande importance. Alors évidemment la déception est de mise. Pendant ce temps, Roselyne découvre que sa mère, Babou (incarnée par Nicole Calfan) est sur le bateau. Pas de quoi sauter au plafond là non plus dans le sens où cette intrigue n'est là que pour confirmer que la relation entre Roselyne et Santiago peut enfin débuter. C'était assez ridicule et ennuyeux. Il faut vraiment attendre le dernier épisode de la saison (et de la série) "Saint Valentin" pour que les choses entre Roselyne et Santiago deviennent enfin intéressantes. Et encore, je crois que je suis très gentil. En effet, ce dernier épisode de La Croisière était particulier et surtout très banal. L'intrigue du commandant qui retrouve son amour passé était d'un ennui terrible et surtout pleine de cliché et de bondieuseries. Je déteste ce genre de choses.

Il y avait tellement de meilleures choses à faire avec le commandant que de le coincer dans cette histoire d'amour. La Saint Valentin était un thème ridicule, sauf peut être pour le couple d'inspecteurs qui vont enfin se tomber dans les bras l'un de l'autre et ne faire aucun mauvais rapport sur la croisière car ils ont passés un agréable moment ensemble. Le ridicule ne tuant pas, c'était assez cocasse cette scène où l'inspecteur avoue que quand il était adolescent il aimait l'odeur du crottin de cheval. Finalement, ces deux derniers épisodes n'étaient pas exceptionnels mais un peu mieux que les quatre premiers. C'est aussi à ce moment là que je me suis rendu compte qu'il y avait des choses assez intéressantes mais qui, avec une écriture plus fine et travaillées, auraient pu donner quelque chose de drôle et de fun. Le problème de La Croisière c'est d'avoir voulu faire des épisodes indépendants et de ne pas vraiment chercher à relier les uns avec les autres par autre chose que des histoires d'amour. Le bateau n'est donc qu'un accessoire pour tenter de faire rêver les téléspectateurs (et cela ne fonctionne pas, j'ai le mal de mer).

Note : 4/10. En bref, deux derniers épisodes et puis s'en va. La Croisière aura été aussi courte que celle de Costa aux larges des côtes italiennes. Dommage, avec une écriture plus travaillées et des épisodes moins indépendants on aurait certainement pu avoir une série agréable et drôle.

Commenter cet article

robin 23/03/2013 15:49


le navire a malheureusement coulé !