Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : La Famille Katz. Saison 1. Pilot & Episode 2 (France).

28 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-28-16h47m58s241.png

 

La Famille Katz // Saison 1. Episodes 1 et 2. Joyeux Noël / Bonne année.


Certainement dans l’idée de dégoter la digne descendante de Fais pas ci, Fais pas ça, France 2 lançait La Famille Katz. Une nouvelle série familiale avec une famille pas comme les autres. Globalement, je n’ai pas été totalement convaincu par cette série. Disons que le côté comédie douce-amère et la réalisation assez terne (proche de toutes les fictions de France 2) ne m’a malheureusement pas aidé à apprécier le concept. Pourtant j’étais content de découvrir cette nouvelle série qui avait l’air poilante. J’aime beaucoup Julie Depardieu et Catherine Jacob, du coup je m’attendais à ce que La Famille Katz soit aussi délurée que ces deux actrices. Si les deux parviennent à faire décoller le tout par moment, le soufflé retombe malheureusement bien vite par moment. Je pense que l’erreur aura été de jouer sur les deux évènements de fin d’année que son Noël et le Jour de l’An. Cela aurait très bien pu être une brillante idée si seulement le tout n’était pas aussi fermé mais globalement je n’ai pas trouvé ici ce que j’étais venu chercher. C’est extrêmement dommage.

Katz est une série sur la famille, une famille terriblement humaine, incroyablement excessive, délicieusement dysfonctionnelle et barrée. Une famille très accueillante très étouffante aussi, dont on aime la chaleur et le réconfort, dont il faut savoir s’évader pour trouver l’oxygène indispensable à son émancipation, à sa survie. Entrer chez les Katz, c’est ce que Lisette va tenter de faire par "effraction" et demander par des voies assez peu orthodoxes à être adoptée.
vlcsnap-2013-11-28-17h44m24s46.pngLes deux épisodes ne sont pas forcément mauvais mais ils ne sortent pas vraiment du lot. Il y a des personnages comme Leny que l’on a tout de suite envie de gifler par exemple. Non pas que la prestation de Serge Hazanavicius soit totalement dénuée de sens mais seulement que je n’ai pas trouvé son personnage intéressant ni même agréable. Quand on passe de l’univers coloré de la série familiale phare de France 2 à une série aussi terne et douce amère que La Famille Katz, je dois avouer qu’il y a un grand fossé. Cela n’empêche pas le téléspectateur de rire. Notamment face aux frasques de Théa qui a parmi les meilleures répliques ou encore Lisette qui est rapidement devenu mon personnage préféré. Catherine Jacob est succulente dans cette série et correspond à ce que je recherche quand je regarde La Famille Katz. J’en attendais peut-être un peu trop finalement. Surtout que la base de cette série est en partie de la tragédie (la mort du père Katz). On se laisse alors avoir par le flot de bons sentiments même si celui-ci vient déjà plomber l’ambiance dès les premières notes de l’épisode.

Je pense qu’ils auraient très bien pu tuer Samuel à la fin du premier épisode histoire de profiter un peu plus de l’humour de cette famille. Car mine de rien, la famille a tellement de choses à nous raconter. Entre une histoire d’entreprise, de bébé que l’on ne voulait pas, de fêtes de famille à fêter, etc. Tellement de choses qu’ils ont presque oublié l’essentiel d’une comédie : les couleurs. Je pense qu’avec un peu plus de joie et de bonne humeur la série aurait pu être beaucoup plus agréable à suivre. Je vais aller au bout de la première saison en tout cas mais sans grande conviction. Le casting est clairement ce qui me donne le plus envie d’aller au bout. Même si au fond ce casting aurait pu aller ailleurs faire des choses bien plus intéressantes plutôt que de se retrouver dans cette galère. Le reste n’est pas dénué d’intérêt mais manque peut-être d’un je ne sais trop quoi qui fait que la sauce prendrait un peu mieux. Je voudrais tout de même remercier France 2 d’être l’une des rares chaines françaises à tenter de nouvelles choses même si celles-ci ne sont pas toujours réussies.

Note : 5.5/10. En bref, deux épisodes doux-amère. Peut-être est-ce justement le défaut de cette comédie pas suffisamment pétillante.

Commenter cet article