Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Laid. Saison 2. BILAN.

7 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

laid-2.jpg

 

Laid. Saison 2. 6 épisodes.

BILAN

 

La première saison de Laid était fraiche, énergique et surtout fun. L’esprit de la comédie noire était là et c’était fait avec beaucoup de charme. Malheureusement, quelle déception fût la seconde saison. 6 épisodes médiocres, voire même mauvais pour certains et la perte totale des repères de l’excellence de la première saison. Ce n’est pas rare dans le monde des séries d’en trouver certaines qui échouent après une bonne première saison, ambitieuse et passionnante. Dans la première saison, Roo McVie avait des problèmes dans ses relations avec les hommes alors que les hommes avec qui elle a couché précédemment meurt un à un. Le concept pouvait rappeler l’excellente comédie noire qu’était Dead Like Me (Showtime) par exemple. Malheureusement, l’ambition de la seconde saison, c’est de tenter de créer une vraie relation entre Roo et Marcus. Si leur relation est basée dans un premier temps sur leurs similitudes, ils ont une personnalité très différente ce qui pose quelques soucis. Mais la seconde saison de Laid oublie complètement ce qui faisait le charme des semaines éreintante au bureau pour Roo, ou encore ses quelques discussions avec ses amis, …

 

Tout ça est noyé dans une volonté de créer une relation entre Roo et Marcus qui puisse potentiellement durer. Le principe de la frustration de ne pas avoir de relation, ou encore leurs différences, tentent petit à petit de s’estomper. Gagnante de prix de la meilleure comédie lors des derniers AACTA Awards (une cérémonie de récompense australienne), je pense que la seconde saison ne mérite pas d’être incluse dans cette récompense. En effet, je n’ai pas ri (ou alors un petit peu) et pourtant j’adore tout ce qui est comédie noir. C’est souvent un humour plus cru et plus sympathique que des séries à l’ambition bien plus grande qui tentent de nous faire rire avec des classiques et avec plus de légèreté. La comédie autour de la mort se perd petit à petit dans une comédie guimauve et amoureuse. Le côté doux amère de Laid laisse une impression plutôt côté amère que doux. On tente de faire une introspection sur le personnage également, au niveau émotionnel où elle tente de se remettre de ses émotions (au début de la saison avec le cliffangher de la précédente entre autres).

laid2-3.jpg

Malgré tout, le fait que Roo doivent convaincre un homme qui ne veut pas coucher avec elle de coucher avec elle est assez drôle. Cela donne durant un épisode (et un seul épisode seulement) une bonne petite idée. Le seul souci c’est que son partenaire n’a rien de bien intéressant. L’acteur est mauvais comme tout et détestable au possible. J’ai conscience que c’est logique, mais on ne fait rien au fil des épisodes pour nous le faire apprécier. Le personnage de Roo se retrouve embarqué dans une spirale infernale, sans porte de sortie possible. Même si le dernier épisode réanime un peu la série, ce n’est pas suffisant pour sortir de cette saison 2 quelque chose de vraiment bon et surprenant. Les quelques sujets traités durant cette saison comme le viol par exemple n’ont pas eu grand effet. La déception fût immense, de même que dans les relations de Roo avec ses amis. Il ne se passe rien et rien n’évolue. Si la tentative de faire avancer le personnage avec Marcus était bonne sur le papier, en réalité c’est très mauvais. Oublions très vite cette saison 2, et je ne suis pas sûr d’avoir envie de voir une saison 3 (mais cela semble bien parti). On verra en temps et en heure, six épisodes par an ce n’est pas non plus un massacre engageant.

 

Note : 1/10. En bref, une saison ambitieuse sur le papier (grâce au cliffangher de la saison 1) mais complètement ratée dans l’exécution.

Commenter cet article